On pourra parler tant qu’on voudra du style de la Parisienne mais moi, ce qui m’a toujours profondément...