Samedi après-midi, j’étais comme un Paris-Brest écrasé par la chaleur. Les jambes en l’air sur mon canapé. Mon ventilateur en position 3, vent d’arctique, tu parles....

Continuer