Quand Schéhérazade a extrait ce collier de son tiroir, j’ai été prise d’une bouffée de nostalgie. À vrai dire, cette nostalgie, elle avait un goût de gin-tonic : ça...

Continuer