J’ai essayé le pole dancing

On m’avait dit que c’était un super entraînement sportif (et puis qui ne rêve pas de pouvoir tournoyer autour d’une barre grâce à la seule force de ses jambes ?), et du coup, le week-end dernier, j’ai décidé d’aller voir ça de plus près avec une copine.

Dès que la prof – une nana super gaulée qui portait un slip et une brassière de sport rose fluo – j’ai su que cette expérience allait me changer à tout jamais. Elle a commencé à nous montrer les échauffements en hurlant : « Visage vers le bas, fesses en arrière, visage vers le bas, fesses en arrière ! ». Elle bougeait son postérieur à une vitesse presque alarmante avant de se retrouver bras et jambes écartés, les hanches en train d’onduler.

Non, mais qu’est-ce que je venais faire dans cette galère ?

A mesure que le cours avançait, toutes les nanas se sont déshabillées pour finir en brassière et micro-short, pendant que moi, je continuais à transpirer en tenue de gym. Au moment de back spins à la barre, mes mains ont carrément glissé jusqu’en bas, et je me suis retrouvée par terre de façon pas hyper glamour. Inutile de dire que j’ai vraiment eu du mal à laisser parler « la strip-teaseuse qui est en moi » pendant la phase d’impro.

Bref, mes espoirs de ressembler un jour à Demi Moore dans Striptease se sont pour le moment évanouis. Et demain soir, je me suis inscrite au cours de yoga.

- Carolyn