Est-ce qu’on peut juste parler une minute de l’eyeliner du défilé Chanel Haute Couture ?

Un double-trait tellement expressif que j’en ai été fascinée. C’est ce que j’aime avec la haute-couture : on a le droit et même le devoir d’être un peu plus déluré, un peu plus explicite. Tout est un peu plus intrigant. Et ce look beauté nous rappelle gentiment que parfois, forcer le trait peut se révéler payant…

Certes, cette interprétation un peu appuyée du trait d’eyeliner traditionnel ne se prête pas à toutes les soirées (du moins pas les miennes), mais ça permet de réfléchir à sa zone de confort en termes de make-up. Ça fait tellement longtemps qu’on nous ressasse ce « less is more » que c’en est devenu un peu ringard. Et même si opter pour un make-up appuyé est (a) mauvais pour la peau et (b) une perte de temps (Je préfère dormir un peu plus longtemps… c‘est aussi bon pour la santé !), il est peut-être temps – quand on se sent de faire un effort – de s’employer à chambouler ses habitudes et à tenter quelque chose de nouveau ?

Moi je commencerai peut-être par une version un tout petit peu plus soft de cet eyeliner ;)
Et sinon, il y a des idées make-up que vous avez envie d’essayer ?

Photo : Kevin Tachman pour Vogue