C’est (à nouveau) une explosion incontrôlable sur ma tête. J’ai (à nouveau) perdu toute confiance capillaire. J’ai (à nouveau) des envies de tout couper.

Et pourtant, il y a un moment où n’écoutant que mon envie de ne jamais cesser d’explorer, j’ai eu envie de les laisser pousser. J’en avais un peu marre de ma coupe, j’avais une envie folle de me la jouer Stephi-Argelich-la-mannequin-qui-est-de-toutes-les-campagnes-2016-non-mais-quelle-originalité-bravo et en plus, j’ai toujours bien aimé les phases de repousse, ces moments entre-deux où l’on se découvre de nouvelles têtes chaque matin.

Sauf qu’il y a des matins meilleurs que les autres. Et que là, en ce moment depuis une semaine, même avec l’aide de Clyde mon coiffeur bien aimé qui a “désépaissi la masse” c’est n’importe, mais alors n’importe quoi là-haut.

Je vis en bonnet, et j’ai même essayé hier de ressortir un foulard, et je vous le dis tout de suite, ça ne le fait pas, mais alors pas du tout. En plus, comme mes cheveux ont poussé, je suis en train de tester de nouveaux produits (je cherche quelque chose d’alourdissant et d’assouplissant à la fois, vous avez des pistes ?) et pour le moment, je n’ai pas trouvé le graal, donc ça veut dire que tout ce que j’ai testé a rendu le tout plus bizarre que ça ne l’était déjà.

Clyde me dit que d’ici quatre semaines, j’aurais une coupe de rêve, parce que mes cheveux auront enfin atteint la bonne longueur.

En attendant, vous avez des idées pour moi ? Barrettes ? Gel ? Perruque ?