Bon, allez, quelques considérations philosophiques…

L’autre jour, j’ai lu un article du New York Times écrit par Adam Grant. Il s’intéressait à la façon d’élever et d’éduquer les enfants pour qu’ils aient une imagination développée. J’ai trouvé que c’était particulièrement intéressant, d’autant qu’on vous a parlé de façons de travailler alternatives, de ce qui nous permet d’apporter un peu plus de créativité dans nos vies.
Pour Grant, la meilleure façon de stimuler la créativité de ses enfants, c’est de les laisser un peu tranquilles. Il cite ainsi plusieurs études qui montrent que la créativité est mise à mal quand est pris dans un carcan trop strict, qui a tendance à nous enfermer dans des « schémas de pensée familiers ». Je ne sais pas pour vous, mais c’est un truc auquel on fait très attention au Studio ! Parfois, on a une super idée, puis on se remet à bosser et on se fait happer par la routine, et toute la créativité disparaît. Mais parfois, quand quelque chose nous tient vraiment à cœur, on arrive à mener le projet à bien.

Tout ça, ça me rappelle un cours de philosophie à la fac sur le pragmatisme. Un philosophe américain, John Dewey, réputé pour ses théories en matière de pédagogie, affirmait qu’il faut éduquer les enfants à travers la découverte : les laisser explorer, découvrir eux-mêmes le sujet ou le domaine qui les intéresse, et ensuite, les initier à ce domaine en particulier. Privilégier les centres d’intérêt spontanés, plutôt que de forcer les enfants à prendre le chemin d’une éducation généraliste, ce qui rend forcément l’apprentissage plus stimulant. Non pas que j’aie décidé d’avoir des enfants tout de suite, mais c’est un sujet qui m’a toujours interpellée…

Vous en pensez quoi, vous ? Si vous avez des enfants, c’est un sujet sur lequel vous vous êtes penchés ? Dites-moi, ça m’intéresse vraiment !