Alex vous l’a dit : au Studio, on adore se souvenir de nos grands moments mode. Comme on vient juste d’atterrir à Paris, je me suis dit que c’était l’occasion idéale pour partager avec vous mes premiers souvenirs de Fashion Week parisienne.

Il y a tout juste un an, un soir vers 20 h, j’étais au Studio en train de regarder le défilé Proenza Schouler en livestream, en attendant que Garance et l’équipe de Pardon My French rentrent de tournage. Dès qu’ils sont arrivés, Garance m’a demandé de la suivre dans la pièce d’à côté pour parler. Tout de suite, je me suis dit : « Oh là là ! J’ai dû faire un truc de travers ! Sinon, pourquoi elle voudrait me parler en privé ? »
Mais finalement, quelques minutes plus tard, j’apprenais que je partais à Paris avec l’équipe de Pardon My French !!

C’était plus fort que moi, je n’ai pas pu m’empêcher de crier, de sauter au plafond et d’embrasser tout le monde. Mes rêves d’enfant se réalisaient enfin – à 22 ans seulement -, alors que j’étais persuadée que ça n’arriverait pas avant mes 40 ans !!!
Une semaine plus tard, on atterrissait à Paris et je ne touchais plus terre. Les défilés, les lieux étaient somptueux (Vuitton au Louvre, ça ne rigole pas), les collections à tomber, (Valentino, tu me fais chavirer !), et les fêtes, fa-bu-leu-ses (il reste encore des confettis de la fête Lanvin dans mes chaussures).

Bon, c’est vrai, on a bossé comme des dingues, fait des nuits blanches… j’ai même versé une larme ou deux (la mode ne serait pas ce qu’elle est sans quelques larmes), mais chaque fois que j’atterris à Roissy, j’ai des papillons dans le ventre rien qu’en pensant aux défilés. La fan de mode que je suis vit un rêve éveillé à chaque fois… Et bien sûr, j’ai hâte de partager cette nouvelle saison avec vous !