Notre stagiaire Nicole est une New-Yorkaise pure et dure, c’est-à-dire qu’il y a toute une liste de choses qu’elle ne fera jamais. 

Les New-Yorkais (un peu comme les Parisiens) ne font jamais attention aux panneaux de signalisation quand ils se promènent dans la rue, ils ne mangent jamais les hot-dogs des échoppes de rue et ne prennent pas de cours de yoga (Même si Garance pense au contraire que le yoga fait partie INTEGRANTE du lifestyle new-yorkais.).

Et la plupart d’entre eux ne téléchargeront jamais Uber, ce qui serait considéré comme une trahison envers les bons vieux taxis.

Mais la semaine dernière, Nicole a été emmenée de force à un cours de yoga qu’elle s’est surprise à apprécier, elle a pris le temps de se poser et d’oublier l’agitation de la ville l’espace de quelques instants. Vous vous demandez où je veux en venir ?

Eh bien on s’est interrogés… Est-ce qu’elle n’était pas en train de devenir ce qu’on appelle une New York Hypocrite ? Quelqu’un qui perd peu à peu de son arrogance citadine pour se laisser aller à une pratique qui améliore sa qualité de vie ?