Je ne sais pas ce qu’il se passe en ce moment, et je suis désolée si c’est TMI pour vous, mais il faut que ça sorte – j’entends le mot vagina (vagin) A TOUTES LES SAUCES (ew, expression de merde)…

J’avais une théorie (ma théorie : c’est de la faute de Judd Apatow et de Lena Dunham, dans tous leurs films / séries, le mot reviens des millions de fois. Je les adore mais le mot revient deux millions de foisBut) mais j’étais en train d’exposer mes vues l’autre jour au bureau quand les filles m’ont dit que le mot ne les dérangeait pas.

Disclaimer : en dessous de ces pointillés on va parler cru, alors ne dites pas que je ne vous aurais pas prévenues.

——

Moi : mais c’est pas possible. D’abord, ce n’est pas sympa de décrire le sexe féminin par ce mot parce que vagin, c’est l’intérieur du sexe, ce n’est qu’une partie, donc c’est pas juste pour les autres parties.

Elles : oui mais tu dis quoi alors ?

Moi : Baaaaaah, je dis pussy (chatte). Au moins, ça désigne l’ensemble, et c’est mignon, une chatte!

Elles, regards catastrophés / gênés / dégoutés : mais c’est degueu ! En plus pussy c’est hyper trash !

Moi, interloquée : Trash ? En France chatte c’est pas trash (vous trouvez ça trash vous ?) et puis au moins, c’est un peu poétique !

Elles : Non. C’est degueu. Au moins vagin c’est clair.

Moi : mais utilisé à tort et a travers, genre, l’expression vajayjay (littéralement, vagingin) vous trouvez pas ça déplacé ?

Elles : bon de toutes façons, on n’en parle jamais, alors bon, on s’en fout un peu.

Moi : Mais quand même, euuuuuuh, je veux dire, dans le feu de l’action ? Rien ?

Elles : ah dans ce cas là, pussy alors.

Moi : mais dans la vie, vajayjay. Franchement, les meufs, je ne vous comprend pas.

——

Alors, est-ce que vous êtes comme moi ? Ou vous êtes vajayjay ?