J’ai des envies capillaires…

Dans cet océan de têtes ébouriffées façon saut du lit, grunge ou gominées, les chevelures bien lisses du défilé Proenza m’ont fait l’effet d’une bouffée d’hair frais. C’était sobre, propre et… lisse. Ne vous en faites pas, j’aurai toujours un faible pour les ondulations de sirène (même si c’est l’échec total pour moi), mais en ce moment, j’ai envie de cheveux bien nets. D’ailleurs, dans un passé pas si lointain, je ne sortais jamais de chez moi sans avoir passé ma tête au fer à lisser.

Pour tout vous avouer, ma nostalgie du lisse a refait surface quand j’ai vu la dernière pub Zara. J’aime la raie au milieu toute simple et les cheveux lisses mais sans l’effet casque. C’est du lisse léger, cool, décontracté, pas prise de tête.

Non, vous trouvez pas ?