L’inspiration du défilé Kenzo : Stanley Kubrick mâtiné d’influences indiennes. Mais comment retranscrire ça sur un visage ?

Facile ! Des yeux marqués et une peau illuminée. Aaron de May (autre make-up artist de génie) s’est éloigné de l’œil de biche traditionnel, soulignant l’œil de liner pour créer un look plus dur, plus street. L’eyeliner était associé à des sourcils marqués et des paupières claires au rendu glossy (grâce au célèbre MAC Lip Glass). La peau était illuminée (je ne jure que par les embellisseurs de teint…) et contrastait avec les yeux plus sombres. Les lèvres, mates, étaient rehaussées d’une touche de gloss clair au centre, un peu comme si les filles avaient sucé un glaçon…

Au final, ce look était un parfait mélange de force et de douceur, pour une Kenzo girl aussi cool que d’habitude…

Qu’est ce que vous en pensez?