L’autre jour, avec Chris, alors qu’on était en mode « Netflix and chill », on est tombés sur le documentaire « The Price of Gold« , issu de la série « 30 for 30 », qui revient sur le scandale qui a opposé Tonya Harding à Nancy Kerrigan en 1994.

En une phrase pour ceux qui n’étaient nés ou ne s’en souviennent pas, c’était deux patineuses sur glace.

Nancy Kerrigan s’est fait agresser juste avant les Jeux olympiques, et Tonya Harding a été soupçonnée d’être l’auteur de l’agression. Je n’en dirai pas plus. Sachez juste que ça a été un énorme scandale, qu’il y a eu tout un battage médiatique, et qu’à ce jour, on ne sait toujours pas exactement ce qui s’est passé.
Ce qui est assez bouleversant, c’est que l’histoire de ces deux filles semble tout droit sortie d’un roman.

Et autant vous le dire tout de suite, il n’y a pas de happy end.
Nancy a un port de reine, elle est belle, élégante, douce et gracieuse. L’expression « effortless » semble avoir été inventée pour elle.

Tonya est une battante. Elle n’est pas aussi belle que Nancy, mais forte, ambitieuse, franche, et brute de décoffrage. Un vrai caractère. 

Malheureusement pour Tonya, en 1994, ce qu’on voulait, c’était des princesses.
Et c’est tellement triste de la voir essayer, encore et toujours, pour échouer, fragilisée par sa colère et ses angoisses, qui nuisent à sa concentration et donc ses performances. C’est terrible de la voir ne trouver AUCUN sponsor, être obligée de fabriquer ses propres costumes et qu’on se moque d’elle, et de s’entraîner dans une patinoire publique parce qu’elle ne peut pas se payer d’entraînements privés.

Impossible de ne pas s’identifier à cette histoire… Aujourd’hui, la personnalité de Tonya aurait sans doute généré un immense soutien via les médias sociaux. Elle me fait penser à Pink, que j’adore. Peut-être qu’aujourd’hui, tout ça n’aurait pas viré au drame.

Ça aurait pu être une histoire tellement belle… En tout cas, c’est super intéressant de se replonger dedans. Alors si un jour, vous avez envie de vous mettre en mode « Netflix and chill » c’est un docu que je vous recommande vraiment.