A Paris, cette semaine, pendant la fashion week, on est trois filles à partager un appart, du coup, j’ai un peu le nez sur nos habitudes respectives en matière de beauté et le nombre de produits que j’emmène en voyage…

Emily a juste trois petits flacons tout mignons qui trônent près du lavabo, et une touche de mascara suffit à la métamorphoser (oui, elle a des cils de trois kilomètres). Quant à Camila, je n’en parlerai même pas puisque son rituel quotidien se résume à un shampoing et une bouteille d’huile d’olive (je vous en reparlerai).

Bon, c’est vrai, je ne suis pas du genre à voyager léger (je tiens cependant à signaler que ma valise n’était pas en surpoids à l’aller… je vais donc pouvoir faire le plein de fringues COS et de Bioderma Crealine !)… mais le fossé qui existe entre ce que j’ai emmené et ce dont je me servirai vraiment frise l’absurdité. Avais-je vraiment besoin de deux bouteilles d’huile d’argan, d’un spray texturisant ET d’un masque capillaire ? Etait-ce vraiment le meilleur moment pour me lancer dans la réalisation des yeux charbonneux glitter ? Porterai-je vraiment les six rouges à lèvres que j’ai fourrés dans mon sac ?

Bon, j’ai un peu le syndrome Parée-à-toute-éventualité. J’aime pouvoir faire face à n’importe quelle situation quand je suis à l’étranger (même si finalement, je peux trouver ce dont j’ai besoin pour survivre chez Monoprix)… Et si jamais Karl m’invitait à dîner au pied levé ? (l’occasion idéale pour les yeux charbonneux glitter). Ou alors, imaginons qu’en backstage du défilé Isabel Marant, ils soient à court de lipstick : je sauverais le défilé avec mon crayon NARS, entrant du même coup dans la légende de la fashion week… Moi je dis, on ne sait jamais…

Et vous, comment vous faites, en voyage ? Vous prenez un énorme vanity-case ou vous faites au plus simple ?