Vous avez vu le défilé Valentino ? (sur Internet, Instagram, pour de vrai… ou par-dessus l’épaule d’une copine qui le regardait sur son téléphone pendant le dîner ?)

 Moi, c’est attablée devant des tartines grillées que j’ai pris le temps de bien observer la collection… et ça m’a fait quelque chose. Bon, c’est vrai, j’ai un petit faible pour tout ce qui est inspiré de l’univers de la danse classique, mais au-delà de ces références assumées, c’était élégant, romantique, d’une façon qui semblait assez accessible.


L’idée de superposer une robe ajustée drapée taupe sur un justaucorps décolleté de la même nuance … c’est sublime. Les gros manteaux en cuir portés avec des jupes en tulle délicates, ça paraît être le mélange idéal de féminité et de caractère. Cette fille-là est cool, mais sans que ça soit forcé. Et c’est un look facilement transposable dans la vraie vie, une combinaison, des fourreaux, des manteaux oversize portés sur des bodys… simple, mais efficace. Et sans prétention. Peut-être juste un peu délicat pour aller aux toilettes.

J’ai lu pas mal de choses sur le défilé, et j’ai appris que les créateurs, Maria Grazia Chiuri et Pierpaolo Piccioli, avaient voulu évoquer la modernité du mouvement dans la danse, mais aussi le fait de ralentir, de prendre le temps, de vivre le moment présent. Et dans ces pièces exquises, ça semble effectivement possible…

 

VALENTINO-2