Ce matin, je suis descendue chez le marchand de journaux, et par hasard…

Je suis tombée sur le Vogue Paris. Après un petit coup d’oeil à l’intérieur pour m’assurer que ma rubrique y était (on ne sait jamais, des fois qu’ils aient décidé de la sucrer au dernier moment !) je l’ai acheté et je suis repartie avec.

Ce n’est pas la première fois que j’ai quelque chose d’imprimé dans un magazine, mais je n’ai jamais eu un sentiment de fierté et d’accomplissement pareil, et j’avais le sourire jusqu’aux oreilles alors que je marchais dans les rues de Milan avec mon Vogue Paris sous le bras…