Oui, ça a l’air tellement simple… il suffit de glisser son pied dedans…

Mais en fait, pour porter des mules, il y a tout un truc à maîtriser. J’en ai ressorti une vieille paire de mon placard et franchement, je vous conseille de les choisir un peu hautes avec une ouverture sur les orteils pas trop large… qu’il y ait au moins une petite cambrure.

Comme ça, le pied se replace tout seul vers l’avant, et on a moins de chances de balancer sa mule en avant à chaque pas et de se retrouver à sautiller sur un pied pour la repêcher. On évite par la même occasion le phénomène de crispation des orteils… mais si, vous savez, quand on cramponne désespérément ses orteils à sa sandale pour éviter de la perdre…