Comment agir naturellement en cas d’aérophagie ?

L’aérophagie est une condition qui peut être inconfortable et gênante. C’est une accumulation d’air dans l’estomac et les intestins qui peut provoquer des ballonnements et des douleurs abdominales. Heureusement, il existe des moyens naturels pour soulager ces symptômes et éviter l’aérophagie. Dans cet article, nous allons examiner comment agir naturellement en cas d’aérophagie et quelles mesures prendre pour soulager les symptômes et éviter cette condition désagréable. Nous verrons également quelles herbes et compléments alimentaires peuvent être utilisés pour réduire l’inconfort associé à l’aérophagie.

L’aérophagie se traduit par le fait de « manger de l’air ». C’est un phénomène physiologique qui peut être désagréable et susciter des réactions négatives. Heureusement, il est possible de soulager ces symptômes par des moyens naturels.

Qu’est-ce qu’une aérophagie ?

Comment agir naturellement en cas d’aérophagie ?L’aérophagie est une collecte de gaz dans les organes digestifs du corps, l’estomac, l’intestin ou le côlon, qui interfère avec la digestion et le transit.

Il existe des aérophagies associées à la façon de manger ou de mâcher des personnes. En mangeant, en plus des aliments, nous avalons de l’air, ce qui est normal et même nécessaire à la digestion. Cependant, certaines personnes avalent trop d’air, soit parce qu’elles mangent trop rapidement, soit parce qu’elles mâchent trop. C’est le cas, par exemple, des personnes qui sucent des chewing-gums.

On trouve aussi des aérophagies liées à la digestion. Les personnes souffrant de ces aérophagies produisent trop de gaz lors de la digestion, que ce soit dans l’estomac ou dans l’intestin. Bien entendu, cela dépend aussi des aliments qui sont consommés.

Normalement, en mangeant, en buvant ou en parlant, nous avalons ou produisons entre 2 et 4 litres d’air par jour. Notre organisme est capable de gérer et d’éliminer cet air qui contribue à la digestion. Mais dans le cas de l’aérophagie, cette quantité est plus importante et notre organisme ne parvient plus à la gérer. Il s’accumule dans le système digestif et provoque des douleurs et des malaises associés à l’aérophagie.

Comment est-ce que l’aérophagie se manifeste-t-elle ?

Les symptômes courants incluent des douleurs abdominales, des ballonnements ou des gonflements dans la zone abdominale, des sensations d’être serré dans les vêtements, des malaises intestinaux, des éructations (rots) ou des flatulences (gaz).

Généralement, ces symptômes se manifestent entre 30 minutes et 3 heures après le repas, mais dans les cas les plus désagréables, cela peut durer plus longtemps, notamment si vous êtes dans un environnement où vous ne pouvez pas vous débarrasser facilement des rots ou des gaz, ce qui peut entraîner des inconforts supplémentaires.

Les origines de l’aérophagie

On distingue deux principaux facteurs à l’origine de l’aérophagie : 

La méthode de consommation

Manger rapidement, engloutir les aliments sans les mâcher ou sans faire attention à ce que l’on mange (comme devant la télévision) ou en parlant beaucoup, est le meilleur moyen de prendre trop d’air en même temps que ses aliments.

La meilleure solution est de manger lentement (un repas devrait durer entre 30 et 45 minutes minimum), et de le faire avec conscience. Mâchez bien vos aliments. Plus un aliment est mâché avant d’atteindre l’estomac, plus la digestion sera efficace. La salive a un rôle essentiel et trop souvent négligé.

Discuter pendant le repas est très agréable, mais il vaut mieux parler entre les bouchées. Il y a une bonne raison pour laquelle on apprend aux enfants à ne pas parler la bouche pleine ! Les bonnes manières cachent parfois une raison légitime que nos ancêtres connaissaient.

Les produits ingérés

Plusieurs aliments ont la capacité d’augmenter la production de gaz pendant la digestion, qu’il s’agisse de l’estomac, des intestins ou du côlon.

Au premier rang de cette liste, il y a les aliments ou boissons contenant déjà du gaz, comme les boissons gazeuses qui sont donc à éviter. Mais également les aliments où l’on introduit de l’air pour les fabriquer (pain de mie, meringue ou glace).

Il existe aussi des aliments qui fermentent naturellement et qui fermentent également pendant la digestion. Parmi eux, on compte les choux, les légumineuses, les artichauts, les brocolis et certains fromages fermentés.

Vous n’avez pas à exclure ces aliments de votre alimentation, car ils fournissent des nutriments et vitamines essentiels, mais limitez-en la consommation. Faites des associations judicieuses (on évitera les choux avec une viande rouge et du fromage – fermentation assurée !) et prenez le temps après un repas d’observer comment se déroule votre digestion. Apprendre à se connaître et à comprendre comment votre corps réagit vous aidera à faire des associations saines et à connaître vos limites.

Le stress

Dans le cas de stress intense ou prolongé, il est possible qu’une aérophagie se produise. Le stress provoque des blocages digestifs, mais aussi des changements comportementaux. Souvent, les personnes stressées mangent plus vite. C’est le cas lors d’un stress lié au travail ou pour gagner du temps en réduisant la pause déjeuner ou en mangeant devant l’ordinateur.

Le stress perturbe aussi le sommeil qui à son tour a une influence sur nos rythmes physiologiques de repas ou sur notre appétit.

Le stress est un cercle vicieux sur de nombreux plans, y compris sur l’alimentation et par conséquent sur l’aérophagie. Si vous êtes stressé, il est important de recourir à un soutien extérieur. La sophrologie, la cohérence cardiaque, la relaxation, l’activité physique sont des moyens pour lutter contre le stress.

La phytothérapie en cas d’aérophagie liée au stress

Comment agir naturellement en cas d’aérophagie ?

La mélisse 

La mélisse (Melissa officinalis) peut se révéler être un bon allié en cas d’aérophagie liée au stress.

Elle contribue à une meilleure humeur et à un bon fonctionnement cognitif, et favorise une relaxation optimale. Elle aide également à soutenir la relaxation et le bien-être mental et physique. Elle contribue à un bon repos calme et productif.

L’huile essentielle de menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée (Mentha Piperita) est un soutien pour une bonne digestion. Elle a un effet positif sur la santé intestinale et contribue aux fonctions digestives et au fonctionnement normal du tube digestif. 

Elle aide à soutenir l’estomac en bonne santé. C’est un atout précieux contre les flatulences et les spasmes. Demandez conseil à un médecin ou à un pharmacien en cas de doute.

Quels sont les remèdes pour l’aérophagie ?

En modifiant l’alimentation et la façon de manger, il est possible de faciliter la digestion et de réduire les gaz par des moyens naturels. Évitez également de vous habituer à éructer si votre corps n’en ressent pas le besoin. Votre organisme apprendra alors mieux à gérer l’air qui circule dans le système digestif.

Si l’aérophagie ne disparaît pas, des plantes peuvent contribuer à un bon transit de l’intestin. Parmi celles-ci, on compte entre autres la coriandre, le Romarin, l’ail, le curcuma, le fenouil et l’artichaut. Chacune d’elles présente des propriétés bénéfiques et peut être consommée en cuisine, sous forme de complément alimentaire ou bien en tisane.

Le Shatavari, quant à lui, apporte une aide supplémentaire pour maintenir une digestion saine. Enfin, le charbon actif est également conseillé pour atténuer l’excès de flatulence après les repas.

Quel type de tisane peut-on boire contre l’aérophagie ?

Vous avez la possibilité de vous tourner vers les tisanes. Les tisanes à base de fenouil ou de romarin sont facilement accessibles et délicieuses à boire.

Exercices pour lutter contre l’aérophagie

Comment agir naturellement en cas d’aérophagie ?Si vous souffrez d’aérophagie, vous pouvez prendre deux mesures : 

  • effectuer des exercices pour vous détendre et lutter contre votre stress, si l’accumulation d’air est liée à cette cause.
  • pratiquer des exercices pour stimuler votre intestin afin qu’il puisse évacuer l’air en trop.

Le mur

Tenez-vous debout, le dos plaqué contre un mur. Mettez vos bras le long de votre corps, puis collez vos paumes contre le mur. Écartez vos pieds du mur d’un pas et collez-les ensemble. Vous êtes maintenant prêt à commencer.

Maintenez votre dos pressé contre le mur. Expirez lentement et profondément en rentrant votre ventre. Votre dos devrait se détacher du mur à un rythme calme, en fonction de votre respiration. Répétez cet exercice une dizaine de fois.

Objectif : travailler votre respiration et booster votre digestion.

Les jambes en l’air

Couchez-vous près d’un mur et levez vos jambes pour les appuyer contre ce dernier. Inspirez et expirez lentement, par le nez et par la bouche. Votre ventre devrait monter et descendre en fonction de votre souffle. Vous pouvez également pratiquer des massages circulaires, dans le sens des aiguilles d’une montre, sur votre intestin et votre côlon.

Marchez au moins 30 minutes par jour

La marche est excellente pour le système cardiovasculaire, les muscles et le dos. Elle réduit également les troubles digestifs. Marchez 30 minutes par jour, à un rythme qui vous convient. La durée est plus importante que la distance.

Le yoga

Certaines postures de yoga peuvent aider à évacuer les gaz et à soulager les ballonnements. La posture du serpent et la posture de l’arc sont particulièrement adaptées à cette situation. Pratiquez ces postures 10 à 15 minutes chaque matin ou chaque soir pour intégrer une routine de soulagement.

Faites du vélo

Le vélo est aussi bénéfique que la marche. Pédalez 30 minutes par jour, même sur un vélo stationnaire. Cela stimulera votre système digestif. 

Vous pouvez prendre des mesures simples pour réduire l’aérophagie et ses symptômes et ne plus être aussi gêné par ces désagréments.

 

Comment agir naturellement en cas d’aérophagie ?

 

Comment agir naturellement en cas d’aérophagie ?

 

 

Articles similaires

4.5/5 - (24 votes)

Partager

Laissez un commentaire

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine est un espace d’informations et de conseils créé par des professionnels qui souhaitent partager leur connaissance sur l’alimentation, la santé, le bien-être, les relations, la mode et la maison.

Suivez-nous sur :

À travers notre blog, vous aurez la chance de découvrir les meilleures réponses à vos diverses préoccupations liées à l’alimentation, à la santé, au bien-être, aux relations, à la mode et à la maison. Pour tous vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

@2024 – Tous droits réservés. Garan Cedore Magazine

Ne doutez plus de son amour !

X