Bouffées de chaleur, quelles sont les causes ?

Les bouffées de chaleur sont un phénomène médical très commun qui peut se produire chez les hommes et les femmes. Elles sont caractérisées par une sensation de chaleur et d’humidité qui se propage sur le corps et provoque souvent une transpiration abondante. Bien que les symptômes soient gênants et inconfortables, ils ne sont pas dangereux pour la santé. Cet article se concentrera sur les causes possibles des bouffées de chaleur et les moyens par lesquels elles peuvent être traitées et prévenues.

Les bouffées de chaleur sont généralement associées aux désagréments de la périménopause. Ce genre de manifestations, qui peuvent se manifester de jour comme de nuit, sont très gênantes vu qu’elles sont visibles. Les femmes, qui dans la deuxième partie de leur vie, doivent les gérer, savent que leurs hormones les perturbent.

Si vous voulez trouver des moyens naturels de vous accompagner, vous êtes au bon endroit ! En effet, seulement 30% des femmes ménopausées y échappent, selon une étude américaine du West Forest Medical Center. Votre mère, votre sœur, votre amie ou vous-même serez probablement confrontées aux bouffées de chaleur.

Voici donc la principale cause des bouffées de chaleur, le moment où elles surviennent et quelle aide naturelle peut vous accompagner.

Une approche holistique vous permettra d’aborder divers conseils d’hygiène de vie, de diététique, de nutrition et de phytothérapie afin de gérer ces bouffées qui dureront un certain temps, voire quelques années pour certaines d’entre vous.

Qu’est-ce qui est à l’origine des bouffées de chaleur ?

Bouffées de chaleur, quelles sont les causes ?À environ 50 ans en moyenne, les hormones sexuelles (œstrogènes et progestérone) sont réduites en quantité et le corps connaît des modifications corporelles perceptibles. Si la ménopause (plus de règles depuis au moins un an) est un phénomène normal, certains malaises peuvent altérer la qualité de vie au quotidien.

Ces symptômes se manifestent par des bouffées de chaleur et une sécheresse des muqueuses. Ils sont très variables selon les femmes, certaines ne ressentent que des légers symptômes tandis que d’autres sont confrontées à de multiples malaises, notamment les bouffées de chaleur.

Quand les bouffées de chaleur surviennent-elles ?

La transition vers la ménopause commence généralement autour de 35-40 ans, avec des symptômes précurseurs tels qu’une diminution de la fertilité et un déséquilibre hormonal oestroprogestatif. Les cycles deviennent alors irréguliers, les ovulations s’arrêtent et les taux d’œstrogènes et de progestérone chutent rapidement.

Au cours de la péri-ménopause, l’hormone féminine baisse encore plus vite et les bouffées de chaleur peuvent s’installer et perturber le quotidien. Ces troubles peuvent persister pendant plusieurs années et être très déstabilisants.

Cette étape représente un tournant dans la vie d’une femme, qui doit trouver un nouvel équilibre physique et psychologique. Mais c’est aussi le début d’une nouvelle ère.

Quels sont les mécanismes des bouffées de chaleur ?

Bouffées de chaleur, quelles sont les causes ?Les œstrogènes contribuent à la bonne circulation sanguine et à la thermorégulation. Quand ces hormones sont en baisse, le système de contrôle de température interne de l’organisme ne fonctionne plus normalement. Cela se manifeste par une adaptabilité réduite aux variations thermiques, notamment sur le visage et le décolleté.

Les changements de température corporelle peuvent être causés par des facteurs intérieurs ou extérieurs. Le corps tente alors de rétablir l’équilibre grâce à la vasodilatation, qui augmente ou diminue le diamètre des vaisseaux sanguins.

Lorsque cette adaptation ne se produit pas correctement, l’organisme active une autre méthode pour refroidir le corps : la bouffée de chaleur. Cette dernière se traduit par une vasodilatation soudaine et intense des vaisseaux situés dans le haut du corps, ce qui provoque une chaleur intense, accompagnée de rougeurs, de transpiration et de sensation d’oppression. Ces bouffées peuvent se produire plusieurs fois par jour.

Soulagement des bouffées de chaleur et soutien naturel

Le but est de corriger le désordre hormonale oestrogénique et progestatif qui sont les véritables déclencheurs de ces désagréments. Étant donné que les bouffées de chaleur ne sont pas isolées mais font partie d’un ensemble de troubles, il est nécessaire de : rétablir la vitalité, la résistance face au stress et de lutter contre la fatigue, mais également de réguler l’immunité et de soutenir le métabolisme général.

Phytothérapie et bouffées de chaleur

Cimicifuga : les Indiens d’Amérique le nommaient « racine de squaw » et l’utilisaient contre les morsures de serpent. Le cimicifuga (Actaea racemosa) aide à soutenir une ménopause sereine et agréable et permet aux femmes de gérer les symptômes associés à la ménopause, tels que les bouffées de chaleur, la sueur, l’anxiété et l’irritabilité.

Houblon : tout comme le cimicifuga, le houblon (Humulus lupulus) contribue à la détente et à un bon équilibre nerveux, favorise le sommeil et offre une nuit de repos et de récupération.

Igname : l’igname (Dioscorea villosa) est disponible sous forme de crème, à appliquer matin et soir, les 15 derniers jours du cycle lunaire (de la pleine lune à la nouvelle lune), à raison d’une noisette de crème en changeant à chaque fois la zone d’application (avant-bras, voûte plantaire, intérieur des cuisses ou cou). L’igname aide à maintenir une ménopause calme et confortable. Elle aide les femmes à surmonter les symptômes liés à la ménopause, tels que les bouffées de chaleur, la sudation, l’anxiété et l’irritabilité.

Kudzu : le Kudzu (Pueraria lobata) est une grande liane pérenne à croissance rapide, dotée de près de 10% d’isoflavones. Le kudzu est employé pour traiter les manifestations ménopausiques telles que les bouffées de chaleur, la transpiration excessive et l’agitation nerveuse. Utile en cas de bouffées de chaleur liées à la ménopause.

Luzerne ou Alfalfa : La luzerne (Medicago sativa) est une plante fourragère reconnue pour ses propriétés, les tiges feuillées peuvent avoir une action sur les troubles liés à la ménopause tels que les bouffées de chaleur. Permet de conserver une ménopause calme et confortable, aide les femmes à affronter les symptômes reliés à la ménopause, comme les bouffées de chaleur, la transpiration, l’anxiété et l’irritabilité. Sous forme de supplément alimentaire, est efficace pour améliorer la qualité de vie des femmes ménopausées.

Les huiles essentielles et les bouffées de chaleur

Mélangez :

  • HE de sauge sclarée (9 ml)
  • HE de thym à sarriette (3 ml) 
  • HE d’épinette noire ( 3 ml) 
  • HE de basilic tropical (3 ml)
  • Huile végétal de noyau d’abricot (30 ml)

Dans un flacon de 30 ml en verre teinté muni d’un compte-gouttes, versez les huiles essentielles selon les quantités indiquées (30 gouttes correspondent à 1 ml), puis remplissez jusqu’en haut du flacon avec l’huile de noyau d’abricot. Fermez, mélangez et étiquetez.

Appliquez 4 à 8 gouttes, matin et soir (à adapter selon le ressenti) à l’intérieur des cuisses ou des avant-bras, ou bien sous les pieds ou dans le creux de l’aine (ne pas appliquer sur les parties génitales pour éviter les brûlures) 14 jours par mois.

Consultez votre médecin traitant. Les huiles essentielles doivent être manipulées avec précaution. Usage externe uniquement.

Synergie d’urgence d’huiles essentielles à garder dans son sac en cas de bouffées de chaleur en public :

  • HE de basilic tropical 1 ml
  • HE de camomille romaine 1 ml
  • HE de menthe poivrée 0,5 ml
  • Huile végétal de noyau d’abricot 10 ml

Dans un flacon de 10 ml en verre teinté muni d’un compte-gouttes, versez les huiles essentielles selon les quantités indiquées puis complétez avec l’huile végétale. Fermez, mélangez et étiquetez.

Soulager les bouffées de chaleur avec des solutions naturelles

Les bouffées de chaleur peuvent être soulagées avec des solutions naturelles. Pour cela, vous pouvez essayer l’hydrolât aromatique composé de sauge officinale, cyprès et verveine odorante. Dans un flacon de 200 ml, mélangez 1 cuillère à café de chaque hydrolât, et prenez 2 fois par jour dans peu d’eau durant 20 jours par mois.

La gemmothérapie peut également être une solution. Prenez alors 50 gouttes de macérât d’airelle le matin et 50 gouttes de macérât de framboisier le soir dans un peu d’eau.

Les fleurs de Bach peuvent également être utilisées pour apaiser les bouffées de chaleur et les émotions qui y sont associées. Pine, Willow, Mimulus, Walnut, Aspen, Scleranthus, Crab Apple, Heather, Mustard, Star of Bethlehem, Gentian et Sweet chestnut sont des fleurs qui peuvent être prises pour cet effet. Vous pouvez mélanger deux ou trois élixirs et prendre 2 gouttes matin et soir, ou prendre le Rescue remedy qui est une préparation contenant 5 fleurs du Dr Bach, à raison de 4 gouttes sous la langue.

Enfin, les infusions sont également une solution pour soulager les bouffées de chaleur. Faites infuser 50 g de sauge officinale, 30 g d’achillée millefeuille, 30 g d’alchémille, 20 g de mélisse, 30 g de vigne rouge, 20 g de cassis et 20 g de prêle dans 1 litre d’eau froide. Portez à ébullition et laissez infuser 10 minutes, puis filtrez. Buvez 2 bols par jour, en cures de 3 semaines avec un arrêt de 10 jours.

Maintenez une activité physique quotidienne, veillez à avoir un apport en acide gras polyinsaturés, évitez les facteurs déclenchants et buvez 1,5 litre d’eau minimum hors repas. Utilisez également les bienfaits de l’eau pour vous rafraîchir, et faites contrôler votre thyroïde chez votre médecin.

Comment soulager les bouffées de chaleur grâce aux remèdes naturels ?

Si vous vous sentez nerveuse, stressée et irritable, une cure de magnésium pourrait vous aider. Vous pouvez prendre des gélules de magnésium marin ou des ampoules à vider sous la langue.

Le yoga est aussi une solution contre les bouffées de chaleur, car il permet de réduire jusqu’à 30% les crises de chaleur.

La sophrologie et l’hypnose sont également des techniques qui peuvent aider à combattre les bouffées de chaleur. Elles agissent directement sur le système nerveux et parasympathique et peuvent bloquer les messages de vasodilatation des vaisseaux sanguins.

La lithothérapie est un autre remède naturel contre les bouffées de chaleur. La rhodochrosite, riche en manganèse, apaise le système nerveux et régule le système hormonal féminin.

L’alimentation pour limiter les bouffées de chaleur

L’alimentation peut aider à réduire les bouffées de chaleur ou les aggraver selon vos choix. Il est conseillé de limiter les stimulants et d’augmenter votre apport en acides gras oméga-3 et en bêta-alanine (présente dans le bœuf, la dinde, le poulet). Pensez également aux végétaux et aux phyto-œstrogènes alimentaires, présents dans le soja, le lait de soja, les graines de lin, le tofu, le tempeh, le miso, les graines de courge, de chia, de chanvre, de courges, de lin (moulues), de noix de Grenoble, de tournesol ou de sésame, le céleri, la rhubarbe, les pois….

Vous pouvez également manger du poisson gras et des fruits de mer, des crevettes, du hareng, des huîtres, des sardines, du saumon, du maquereau et du thon au moins 3 ou 4 fois par semaine.

Les aliments à éviter sont les plats épicés, les sucres rapides, les boissons gazeuses, les jus ou cocktails de fruits, les plats à base de pâte à pizza, le pain blanc, les pâtes blanches et les matières grasses en particulier au dîner.

Privilégiez les sources de protéines végétales (haricots, lentilles, pois chiches) et les produits céréaliers de grains entiers : l’avoine, le couscous le blé entier, l’épeautre, le millet, l’orge, le pain de grains entiers, le quinoa, le riz brun à grains longs, le sarrasin et le son d’avoine.

Le soja contre les bouffées de chaleur

Le soja est riche en isoflavones et peut aider à limiter les bouffées de chaleur. Cependant, il est conseillé de ne pas consommer plus de 50 g de protéines de soja par jour.

Vous pouvez tout à fait boire des boissons de soya enrichies de calcium et de vitamine D et manger du tofu.

Mon opinion

Transformez la ménopause en une occasion pour un nouveau début. Éloignez-vous de l’hyperactivité et donnez-vous la permission d’être vous-même. Une fois que les turbulences émotionnelles sont clarifiées et que les bouffées de chaleur sont gérées de manière naturelle, la ménopause peut se révéler très favorable pour une femme en termes de bien-être et de créativité.

De plus, en médecine chinoise, ce changement hormonal lié aux bouffées de chaleur et autres symptômes est célébré avec plus de sagesse que dans notre monde occidental. La philosophie chinoise décrit la ménopause comme une économie de l’énergie vitale de l’organisme. Quelle chance ! C’est une occasion pour la femme de tirer parti de cette économie pour une ascension spirituelle.

 

Bouffées de chaleur, quelles sont les causes ?

Spécialiste en Naturopathie

Bouffées de chaleur, quelles sont les causes ?

Articles similaires

4.7/5 - (29 votes)

Partager

Laissez un commentaire

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine est un espace d’informations et de conseils créé par des professionnels qui souhaitent partager leur connaissance sur l’alimentation, la santé, le bien-être, les relations, la mode et la maison.

Suivez-nous sur :

À travers notre blog, vous aurez la chance de découvrir les meilleures réponses à vos diverses préoccupations liées à l’alimentation, à la santé, au bien-être, aux relations, à la mode et à la maison. Pour tous vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

@2024 – Tous droits réservés. Garan Cedore Magazine

Ne doutez plus de son amour !

X