Qu’est-ce que la naturopathie ? 

La naturopathie est une pratique médicale holistique qui se concentre sur le traitement et la prévention des maladies à l’aide de méthodes naturelles. Cette médecine alternative vise à améliorer la santé et le bien-être des individus en utilisant diverses techniques, notamment l’alimentation, la phytothérapie, les suppléments nutritionnels, les remèdes à base de plantes, l’acupuncture, et d’autres méthodes naturelles. Cet article examinera en détail ce qu’est la naturopathie, ses avantages et ses effets secondaires, et ce que vous devez savoir avant de vous engager dans ce type de traitement.

Existant depuis 50 ans, la naturopathie ne cesse de gagner en popularité, malgré son absence de reconnaissance par les autorités françaises. Or, on ne peut pas dire que les Français maîtrisent tous l’hygiène de vie physique et psychologique. C’est pourquoi la naturopathie représente une alternative pour aider les personnes en difficulté à reprendre le contrôle de leur vie. Cette pratique intégrative s’adresse à tous, en proposant des méthodes simples, compréhensibles et proches de la nature. Par conséquent, découvrons ensemble les principes de la naturopathie, sa définition, ce que le métier de naturopathe implique et les aides qu’il peut apporter.

Qu’est-ce que la naturopathie?

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) reconnaît la naturopathie comme étant la troisième médecine traditionnelle après la Médecine Traditionnelle Chinoise et la Médecine Ayurvédique.

Qu’est-ce que la naturopathie ? La naturopathie est une approche holistique qui prend en compte l’être humain en totalité, sa physiologie, ses émotions et ses aspirations spirituelles. Elle tient compte de l’environnement et des lois universelles.

Le naturopathe fait un bilan de vitalité et propose des moyens naturels et physiologiques afin de stimuler ou de renforcer certaines fonctions. Il fournit également des conseils d’hygiène vitale pour que le patient puisse prendre soin de sa santé à long terme.

Récit sur l’origine de la naturopathie

Hippocrate (460-370 avant J.-C.), médecin grec considéré comme le fondateur de la médecine, a établi les bases de la naturopathie. Il a développé cinq principes-clés, à savoir : Primum non nocere (en premier lieu, ne pas nuire), Vis medicatrix naturae (la nature est guérisseuse), Tolle causam (identifier et traiter la cause), Deinde purgare (détoxifier et purifier l’organisme) et Docere (la naturopathie enseigne).

Le mot naturopathie, traduction de l’anglais naturopathy, a été inventé par l’hygiéniste allemand John H. Scheel (1895) pour symboliser sa philosophie qui consiste à faire suivre à la santé le chemin de la nature.

Benedict Lust a commencé à l’enseigner à New York en 1901. En Europe, c’est Pierre-Valentin Marchesseau qui a introduit les bases de la naturopathie en France dans les années 1930. Cette pratique s’est par la suite répandue à travers le monde et repose toujours sur les enseignements hippocratiques, incorporant à la fois les méthodes traditionnelles et les connaissances modernes.

Pourquoi consulter un naturopathe ?

Nos vies trépidantes, ainsi que les changements de nos sociétés sont à l’origine de nombreux déséquilibres et mettent en danger notre santé.

Beaucoup de gens comprennent qu’il est vital de reprendre conscience, de faire une évaluation et de relier notre corps, notre cœur et notre âme.

Le spécialiste en naturopathie offre un ensemble de solutions pour retrouver sa vitalité.

Pourquoi consulter un naturopathe ?

Les pratiques naturopathiques accordent une place primordiale à la vitalité.

En se basant sur les travaux du docteur John H. Tilden et d’André Passebecq, naturothérapeute, un schéma a été conçu afin d’évaluer la vitalométrie.

Stades de l’organisme

1ère étape : Déclin de la vitalité

Une surcharge d’efforts physiques, intellectuels et/ou émotionnels, une tension permanente, une alimentation déséquilibrée, des carences nutritionnelles et des substances excitantes entraînent une réduction des capacités d’évacuation des organes émonctoires.

2ème étape : Toxémie

L’accumulation des toxines n’étant plus évacuée par les émonctoires : le foie par la bile, les intestins par les selles, les reins par l’urine, la peau par la sueur et les femmes par les pertes vaginales et la menstruation.

3ème étape : Crise d’élimination

Des symptômes d’élimination se manifestent tels que sueurs abondantes, urines foncées et odorantes, symptômes cutanés et digestifs…

À quoi ressemble une séance en naturopathie ?

Au début, le praticien va réaliser un examen de votre état général (vitalométrie) grâce à un questionnaire détaillé. Ce dernier va scanner votre vie en détaillant le fonctionnement de votre organisme, votre homéostasie (stabilité des constantes, articulations, système nerveux…), vos antécédents de santé et ceux de vos proches ainsi que tous les événements survenus dans votre existence.

Il s’attardera sur votre mode de vie, votre alimentation, votre façon de cuisiner et vos choix alimentaires. Il s’intéressera à votre rapport à la nature et à savoir si vous faites de l’exercice physique et de la méditation. Il vous questionnera également sur l’éventuelle prise de médicaments allopathiques.

En ce qui concerne l’aspect émotionnel, il vous demandera où vous en êtes concernant votre équilibre mental, votre couple, vos enfants, vos parents et collègues, et surtout vous-même !

Il peut réaliser un examen iridologique

Qu’est-ce que la naturopathie ? « Les yeux reflètent le corps » disait Hippocrate.

C’est Bernard Jensen qui a développé l’iridologie et qui a photographié et observé des milliers d’yeux. Il affirmait en 1931 : « L’étude de l’iris est un outil optimal pour détecter les faiblesses. » Des neurophysiologistes ont mis en lumière une cartographie des iris et ont démontré une forte liaison entre des signes sur l’iris et des symptômes extérieurs. Le naturopathe disposant d’un iridoscope, peut effectuer cette investigation.

L’iridologie permet de détecter des fragilités potentielles grâce à la couleur des yeux.

Votre tempérament en naturopathie

Ceci est la fondation pour établir votre programme d’hygiène vital (PHV).

Dans les années 1930, le Docteur Paul Carton a rappelé les travaux d’Hippocrate et ses constitutions. Il existe quatre constitutions : lymphatique, sanguin, bilieux et nerveux.

Le naturopathe prend en considération un ensemble de facteurs liés à votre morphologie ainsi qu’à votre comportement et à votre façon de s’exprimer.

L’hygiène de vie, l’alimentation, la phytothérapie, l’aromathérapie seront adaptées à votre tempérament. Les conseils seront donc personnalisés.

Quels sont les éléments composant la boîte à outils du naturopathe ?

Nettoyage des organes d’élimination

Des cures en fonction des saisons et de votre tempérament peuvent être proposées.

Réglage nutritionnel

En fonction de votre constitution, vous serez invité à adopter une alimentation ciblée. A titre d’exemple, les personnes nerveuses verront leur système nerveux être soutenu par des céréales complètes riches en vitamines B. Par contre, le sucre blanc sera à proscrire en raison de sa capacité à déminéraliser le corps.

Certaines spécialisations sont proposées : accompagnement des intolérants au gluten et/ou au lactose, accompagnement des femmes souffrant d’endométriose, traitement de l’acné…

Phytothérapie

L’utilisation de plantes médicinales est une technique utilisée depuis des siècles. Les tisanes demeurent populaires et peuvent être complétées par des gélules, des extraits standardisés ou frais, des teintures-mères, des ampoules… Les huiles essentielles font aussi partie des techniques naturopathiques et sont très puissantes, mais leur emploi nécessite une grande prudence.

Hygiène physique

Faire de l’exercice est important pour stimuler le corps et faire circuler l’énergie.

Rééquilibrage émotionnel

Garder une attitude positive est primordial pour une bonne santé. La naturopathie peut aider à surmonter les traumatismes du passé. Des exercices de cohérence cardiaque, l’utilisation de pierres et de cristaux peuvent également être proposés.

La naturopathie se pratique suivant les saisons, pour une meilleure harmonisation du corps, de l’esprit et de l’âme.

Comment déterminer le bon naturopathe ?

À ce jour, les institutions scolaires de naturopathie ne sont pas reconnues par un diplôme d’État en France. Afin de vous assurer de prendre la bonne décision, il est conseillé de se baser sur trois critères :

Qu’est-ce que la naturopathie ? Demandez le certificat de l’institution où le naturopathe a été formé. Il est préférable qu’il s’agisse de 1200 heures de formation au minimum. Des stages en milieu professionnel peuvent constituer un atout supplémentaire (stages en magasin bio, stages botaniques ou stages en compagnie d’un thérapeute senior).

Vous pouvez également vérifier si l’école de naturopathie est reconnue par un syndicat tel que le Syndicat Professionnel des Naturopathes (SPN), la Fédération française des écoles de naturopathie (Fena) ou l’association professionnelle de praticiens naturopathes (Omnes). Vous pouvez trouver leurs sites internet et ainsi consulter leurs membres.

Le praticien naturopathe peut cumuler diverses thérapies, parmi lesquelles la phytothérapie, l’aromathérapie, la nutrition holistique, l’iridologie, la réflexologie plantaire, les massages énergétiques, la radiesthésie, le reiki et la lithothérapie…

Le naturopathe est tenu de souscrire à une assurance de responsabilité civile professionnelle et de mentionner cette information sur son site internet, sur ses documents et tampons et dans sa salle d’attente.

Votre interlocuteur doit vous rappeler que ses recommandations ne remplacent pas un traitement médicamenteux et qu’il ne fait pas de diagnostic, étant donné qu’il n’est pas médecin. Il doit parler de « client » et non de « patient », l’utilisation de termes précis étant importante.

Vous pouvez vous fier aux avis et recommandations des autres personnes sur les réseaux sociaux ou obtenir des informations auprès de vos amis ou collègues, pour trouver votre naturopathe.  

Les tarifs s’échelonnent entre 50 et 120 euros par séance, une première session pouvant durer entre 1h et 1h30. Certaines mutuelles remboursent un nombre limité de séances par an.

Mon opinion sur la naturopathie

Comme vous l’avez compris, il ne s’agit pas de suivre un régime à la mode ou de s’épuiser dans une salle de sport bruyante, mais plutôt de suivre une vie plus saine, proche de la nature et de votre propre nature. Vous devenez ainsi votre propre éducateur en matière de santé.

Les Danois prônent le hygge, une idée de confort, de convivialité et de simplicité pour une meilleure qualité de vie.

La naturopathie doit vous procurer le bonheur et le bien-être afin que votre vie et celle de vos proches soient plus douces… 

Qu’est-ce que la naturopathie ? 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu’est-ce que la naturopathie ? 

 

 

Articles similaires

5/5 - (27 votes)

Partager

Laissez un commentaire

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine est un espace d’informations et de conseils créé par des professionnels qui souhaitent partager leur connaissance sur l’alimentation, la santé, le bien-être, les relations, la mode et la maison.

Suivez-nous sur :

À travers notre blog, vous aurez la chance de découvrir les meilleures réponses à vos diverses préoccupations liées à l’alimentation, à la santé, au bien-être, aux relations, à la mode et à la maison. Pour tous vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

@2024 – Tous droits réservés. Garan Cedore Magazine

Ne doutez plus de son amour !

X