kelly-hermes-rouge-garance

Un jour de décembre, il y a presque un an, on se promenait à Saint-Germain-Des-Prés avec Sophie, quand soudain on tombe en arrêt devant un minuscule magasin de la rue Guisarde, rempli du sol au plafond de trésors vintage siglés Hermès et Chanel.

“Viens, on faut que je te montre un porte-monnaie Hermès que j’adore”, me dit Sophie.
“Naaaaan, trop snob cette boutique, ça m’énerve. Non, franchement, non. Bon. Ok, ça va. Tu me montres ton porte-monnaie et on se casse. Deux minutes.”

Une fois à l’intérieur, je ne peux m’empêcher de regarder les Kelly, alignés sur les étagères hautes. Ça m’a pris du temps pour l’aimer, le Kelly. Un vrai sac de dame. Mais depuis quelques temps je me fais une idée neuve. Je commence à apprécier sa forme stricte et austère, extrêmement chic. Et au fond de moi, je me dis qu’un jour, un jour quand je serais grande, je m’en achèterais un.

Un Kelly vintage, déjà porté, aux formes déjà adoucies par une autre.

D’ailleurs j’en vois un là-bas, d’un rouge sublime, qui me fait palpiter rien qu’à le regarder. Mais pas une seconde je ne pense à l’acheter.

Enchantées par les merveilles qu’on vient de toucher, on repart.

“J’en reviens pas ! Ils étaient sympa en fait ! Mmmm, c’est parce que t’es connue, Sophie. J’en suis sûre.”

——-

Deux semaines plus tard, en voyage au bout du monde, il faut bien que je me rende à l’évidence : Je pense au Kelly rouge tous les jours. Ça ne m’est jamais vraiment arrivé, une obsession sur un accessoire comme ça.

“Tiens d’ailleurs,” je me dis en prenant mon petit-dèj à l’hôtel un matin “je me demande pourquoi je n’ai même pas eu l’idée de l’acheter…”

C’est cher un Kelly. C’est même très cher, mais mon agent vient juste de me décrocher le meilleur contrat de ma vie. Et puis je travaille beaucoup. Et puis je suis en train de passer des moments un peu difficiles. Peut-être que pour une fois, je pourrais faire une folie.
Mais c’est hyper fragile, en plus. Et puis c’est un sac de dame. Non. Pas pour moi. Pas moi.

———

C’est presque Noël, je suis toujours en voyage et je pense toujours au Kelly. Ça commence à sérieusement m’énerver, ce truc. C’est nul d’obséder sur un objet comme ça.
De toutes façons il est tellement beau qu’il a du être vendu depuis longtemps, mon Kelly rouge.

Bon, et bien voilà. Je rentre à Paris pour Noël. S’il est toujours là, tant pis : Je l’achète.

——–

Noël est là. Je marche dans les rues de Saint-Germain, engoncée dans ma parka, décidée à en finir avec mon délire.

J’ouvre la porte des 3 Marches et là, on me salue d’un bonjour chaleureux. Je lève la tête vers les étagères, et là, pas de Kelly rouge. Evidemment. Un mois d’obsession, tout ça pour rien.

Je ne sais pas si je suis soulagée ou déçue, en fait… Mais pour être sûre, je demande :

“Vous aviez un sac, un Kelly rouge…?”
“Aaaaah ! Le rouge garance ? Oui… Il n’est plus là. Je l’ai enlevé de la vente.”
“Attendez… Le rouge quoi ?”
“Le rouge garance !!! Il est magnifique ! C’est une nuance de rouge très spéciale. On n’en fait plus des comme ça ! Bon, attendez, je vais vous le chercher.”

Le Kelly… !!! Le Kelly porte mon nom. Vous imaginez bien qu’à cet instant, ça ne fait plus aucun doute. Il est à moi.

Elle ressort de l’arrière boutique, mon sac à la main : “Vous savez, ça fait très longtemps que je l’ai, celui-là. Pour vous dire la vérité, je n’avais pas très envie de le vendre, je le cache toujours un peu… Il m’est particulièrement précieux.”

On commence à bavarder. Catherine B, c’est son nom, m’offre un thé et me raconte sa passion pour les Kelly, pour Hermès, pour son travail qu’elle adore. Je me demande pourquoi j’avais des à-priori sur cette boutique. Je le lui demande, tiens d’ailleurs. Surtout qu’elle n’a absolument aucune idée que je bosse dans la mode, et aucune idée encore que je vais acheter son sac. Elle me répond :

“Oh, je suis comme je suis – j’ai du caractère. Mais vous savez, j’adore ce que je fais et j’ai des tas de clients fidèles…”

Je passe un moment génial – et au bout d’une heure je lui demande de me le vendre parce qu’en fait vu qu’il porte mon nom il était forcément fait pour moi, ça la fait rire et là elle m’avoue “Vous savez, ce sac, il m’appartenait, il était à moi. Mais à vous, je suis contente de le vendre.”

———-

Le soir même, je raconte à Scott mon achat, avec des violons dans la voix. Il s’énerve à mort, parce que je lui avais parlé du sac et qu’il voulait me l’offrir pour Noël.

Mais je suis heureuse de l’avoir acheté toute seule. C’est mon cadeau à moi-même. C’est mon souvenir à moi. Personne ne peut me l’enlever.
C’est ma première folie de femme adulte. Il est voyant, même un peu trop rutilant comme une Ferrari, mais il marque un moment dans ma vie. Il me rappelle la première voiture que ma mère s’était acheté, après avoir eu un succès professionnel, un turbo qui vrombissait, qui roulait super vite et qui la faisait rosir de plaisir (bon après après avoir frôlé de près trois accidents elle avait rendu le turbo et pris la version normale, mais ça ne risque pas de m’arriver avec mon Kelly : je n’ai aucune passion pour la vitesse).

Et vous savez quoi ? Je ne le porte pas tant que ça, mon Kelly. Mais je le garde toujours à portée d’yeux. Et plus ça va, plus je le trouve beau.

Je suis heureuse de m’être autorisée une petite folie à un moment important de ma vie. Un peu comme un tatouage, vous voyez ce que je dire ?

Aussi dérisoire, et aussi essentiel.

——


Vous devriez également aimer

  • Watch Out!
    Contributeurs
    Watch Out!
  • Valise d’été
    Lifestyle
    Valise d’été
  • Denim Days
    Style
    Denim Days
  • Au Carré
    Beauté
    Au Carré

187 comments

Ajouter le votre
  • karla 21 novembre 2011, 9:23 / Répondre

    i know this is just about a bag, but this story made me cry a little. it’s about realizing that somehow your dreams have come true. It’s about that moment when you achieved something you never thought was possible. You’re such an inspiration Garance. You deserve it all! The success, the Birkin, everything! :)

  • S 21 novembre 2011, 9:23

    felt the same!

  • ema 21 novembre 2011, 9:24 / Répondre

    C’est une histoire de luxe et pourtant elle est très jolie cette histoire.
    Et bizarrement, je crois que c’est aussi la seule chose luxueuse et très très chère qui me fait vraiment envie.
    En plus, j’ai dû fumer au moins 1 Kelly dans ma vie.

  • Kevin 21 novembre 2011, 9:25 / Répondre

    I know that store! My 10 months in Paris consisted of walking by (sometimes in) that store on a daily basis.

  • maria 21 novembre 2011, 9:28 / Répondre

    Extravagance is a good thing in life from time to time but not everyday. Just wouldn’t be natural, right? What’s important is to enjoy our indulgences without looking back.
    Maria

  • dcyr 21 novembre 2011, 9:28 / Répondre

    Congratulations! My husband bought me a Kelly and I love it more than any of my other bags (Hermes bags included). The kelly speaks of elegance with its rigid shape. But it is also so chic if worn with the added shoulder strap. Same with you I don’t wear it as much. It is for days when I feel like being a kelly :-)

  • Piapiate 21 novembre 2011, 9:28 / Répondre

    Quelle jolie histoire, ma belle !

    Pourra-t-on vous apercevoir, votre Kelly se balançant négligemment à la saignée du coude ?

  • Bibi 21 novembre 2011, 9:29 / Répondre

    Le Kelly garance ! C’était écrit… Destinée… Maintenant, il faut le sortir et assumer ton côté “Dame”. Bravo pour cet achat !

  • Mymy 21 novembre 2011, 9:33 / Répondre

    Waouh que d’émotions dans ton joli texte… Un beau moment entre femmes, une pièce incontournable, et un sac qui est bien plus que cela finalement pour toi ;-)
    Et au passage, il est sublime !

  • Barbara 21 novembre 2011, 9:35 / Répondre

    I bought the YSL Muse bag back in the day when it came out. I loved it instantly and was never ever going to buy it. Too expensive, too smack, too mature.

    But then I went to Pairs with a friend, and into the YSL shop, and she convinced me to buy it. She said, and I will never forget: “It’s more than an expensive purchase; it’s an ambition.”
    So I went for it.

    (And nearly fainted; she had to steer me out of the shop holding on to my elbow. I was so dizzy, I was seeing stars. I didn’t sleep a wink that night.)

    I never regretted it.

  • mamzelle carnetO 21 novembre 2011, 9:36 / Répondre

    Aaaaah ! je comprends mille fois. l’obsession, la peur qu’il n’y soit plus et en même temps l’hésitation. et puis le Kelly… je regarde mille sacs sans cesse, je reviens toujours à celui-ci, j’ai dit à tout le monde : le jour où je suis célèbre je l’achète. Ou le jour où je suis riche. Ou le jour où j’en trouve miraculeusement un d’occasion à un prix abordable mais quand même fou.
    j’attends.
    c’est ma rollex.

  • ByGlam 21 novembre 2011, 9:36 / Répondre

    O_O mais quelle merveille!!!!……………Moi aussi je veux un super agent qui me décroche le contrat de ma vie!
    Tu as eu raison de l’acheté il était fait pour toi (ROUGE GARANCE QUOI!!!)…et un sac qui se “patine” c’est beaucoup plus beau qu’un tatouage qui bleu-verdit avec le temps ;)

  • ByGlam 21 novembre 2011, 9:39 / Répondre

    …l’achetER (boulette de l’orthographe time!)

  • No Alice No 21 novembre 2011, 9:39 / Répondre

    Woooooaaaahhhhh il est canonissime.
    J’aime beaucoup le coloris. Toujours des merveilles chez Catherine B.

    Alice.
    http://noaliceno.com

  • Al 21 novembre 2011, 9:39 / Répondre

    What a sweet story…
    I think it’s great that you managed to buy it on your own before Scott could manage to do it ;) … Sometimes we need this kind of “rewards” of our work, especially in a troubled moment…

    I always think that when I’ll make some very important purchase it will have to be in a special way too… For now, the most special items I own were all from my grandmother (most, some from my mother too). They are extremely high quality pieces (the last one of the series: an amazing black fox fur neck) and they are all things with which I grew up. They remind me my childhood and the elegance of my grandmother. Who knows if one day I’ll find a piece to buy that gives me a similar feeling… Like you, a Kelly with your name!

    Al

    -The Red Dot-

  • Lucero Arechiga 21 novembre 2011, 9:42 / Répondre

    Oh Garance,

    It’s so great to know you were able to get it for yourself. Your very own gifts are often the best, aren’t they ;)

    I know your Kelly is the kind of thing that will grow old with you and will be passed on to someone special who will appreciate it as much as you do.

    Excellent choice!

    http://www.houseofhemingway.blogspot.com

  • Valentina 21 novembre 2011, 9:44 / Répondre

    Je comprends parfaitement ce que tu nous a raconté, simplement parce que il est passé aussi à moi :)
    Mais tu a la capacité incroyable d’être si similaire a nous que ça ne m’étonne plus!
    Gros bisous et merci
    V

  • Margaux 21 novembre 2011, 9:44 / Répondre

    C’est vrai qu’il est magnifique… Je rêve de m’en offrir un …
    Je me dis, un jour, peut-être… Il faut croire en ses rêves…

    Mon tout premier sac que je me suis offert c’est à mes 21 ans, un Louis Vuitton, le modèle Speedy en damier.

    Depuis, je l’utilise peu, mais j’aime le regarder et l’avoir à mes côtés. Il m’est cher.

    Belle journée,
    M.

  • Caroline 21 novembre 2011, 9:48 / Répondre

    such a nice story. (dying to walk down a wintery parisian street now.) the bag is so clearly yours, love those serendipitous moments! you’ll enjoy it forever. and so sweet that Scott wanted to buy it for you…

    x

  • danielle 21 novembre 2011, 9:49 / Répondre

    wow, it’s beautiful! i can’t wait until the day where i have my very own hermes bag!! enjoy it :]

  • V 21 novembre 2011, 9:52 / Répondre

    It’s funny, I realised when I read this piece that at some point I had decided that I would probably never own a Hermes handbag be it Birkin or Kelly. I had it seems unconsciously accepted that I will never achieve such a level of success or deserving. After reading this post I am going to keep an open mind and try not to limit myself! It is funny what we women do to ourselves. X

  • V 21 novembre 2011, 9:52 / Répondre

    C’est drôle, j’ai réalisé quand j’ai lu cette pièce qui à un certain moment j’avais décidé que je n’aurais probablement jamais posséder un sac à main Hermès Birkin que ce soit, ou avec Kelly. J’ai eu, il semble inconsciemment accepté que je ne serai jamais atteindre un tel niveau de succès ou méritants. Après avoir lu ce post, je vais garder un esprit ouvert et ne pas essayer de me limiter! C’est drôle ce que nous faisons pour nous les femmes. X

  • Priscilla Joy 21 novembre 2011, 9:53 / Répondre

    Wow Garance. That is one great story and I am sure the bag completely suits you.
    Enjoy it. Savour it.

    Have a splendid week.
    xx

    Priscilla Joy
    http://houseoftulips.blogspot.com

  • véronique 21 novembre 2011, 9:55 / Répondre

    J’ai toujours beaucoup aimé le Kelly. C’est un idéal féminin pour moi. Et acheter un modèle vintage c’est encore mieux je trouve. C’est mon côté sentimentale. Mais je doute qu’il existe en bleu véronique…

  • thefashionguitar 21 novembre 2011, 9:56 / Répondre

    I loved reading this… It is so much a story that could have been my own! My boyfriend is always complaining that I mess up his surprises and presents like this ;)

    XO Charlotte
    http://www.thefashionguitar.com

  • Karen 21 novembre 2011, 9:56 / Répondre

    Il a une superbe histoire ce Kelly, ça le rend d’autant plus précieux!

    http://www.hikimode.com/

  • Erica 21 novembre 2011, 9:57 / Répondre

    I love Kelly’s! When I get one is going to mark a special time in my life- when I finally feel grown up. or something like that.

  • couturecoco 21 novembre 2011, 9:58 / Répondre

    Oh!!!! I’ve been looking for vintage Kelly’s all year and every time I came across a RED one I always think of you because it’s Rouge Garance! I assumed you KNEW. Even before reading your post I thought well of course she got the Rouge Garance lol Well I am SOOOOO HAPPY for you – Felicitations! And I got myself a vintage brown and a newish one in blue! I love them more everyday.

  • la Xaru 21 novembre 2011, 10:03 / Répondre

    elle est touchante ton histoire, et ta manière de la raconter.
    Pour moi, si vraiment l’accessoire est fait pour toi, il peut attendre et attendre.Si tu vois que tu ne te défais pas de l’idée et qu’il est toujours à, pas de doute.
    Moi le Kelly, je n’aime pas du tout.Peut être un jour, va savoir :-)

  • Nine Trendy 21 novembre 2011, 10:04 / Répondre

    Le Kelly … C’est drôle mais je peux comprendre cette obsession que tu as eu. Je sais que je me l’offrirai plus tard. Mais plus tard. Par contre je veux pouvoir rêver devant de jolis modèles quand j’en ai envie. Le Kelly. C’est bien plus qu’un sac en fait ; c’est un style, une affirmation de la féminité, des valeurs qu’on veut afficher. Je suis contente que tu te le sois offert.

  • sara 21 novembre 2011, 10:05 / Répondre

    kelly is my fav !
    nice buy Garance!!

  • Neris 21 novembre 2011, 10:08 / Répondre

    such a wonderful story garance! the bag is gorgeous and it’s so awesome that it has your name :)

    xxx,

    Fashion Fractions

  • Sonia 21 novembre 2011, 10:10 / Répondre

    Oh I love that you shared this little story with us. Of course you’d to get this bag! You work hard and from time to time it’s important to indulge with a little extravagance. Plus, it’s got your name for a reason! You couldn’t leave it behind :)

  • Jessica 21 novembre 2011, 10:14 / Répondre

    Une bien belle histoire :)
    Très jolie trouvaille !

    xx.

  • Davidikus 21 novembre 2011, 10:15 / Répondre

    You must have been told many times, when Garance & Frédéric first meet:

    - On m’appelle Garance !
    - Garance, oh c’est joli !
    - C’est le nom d’une fleur !
    - D’une fleur rouge comme vos lèvres, alors.

    You can swap sac / bag for lèvres / lips, now.

    You must tell Scott, one day:
    - Paris est tout petit pour ceux qui s’aiment d’un aussi grand amour!

    Dialogues by Jacques Prévert , obviously, _Les Enfants du Paradis_…

    http://davidikus.blogspot.com

  • Elizabeth 21 novembre 2011, 10:15 / Répondre

    Congratulations; to agonise over, wait for and choose something so beautiful, with so much craftsmanship and then to treasure it for decades is the opposite of the disposable impulse fashion, bulimic consumption that we have seen so much of. We don’t need tons of stuff, but everything we choose should be wonderful. I love my raisin Kelly, though I don’t use it every day, and hope to pass it on eventually for another to love.

  • Lana 21 novembre 2011, 10:21 / Répondre

    Bonjour Garance, je me reconnais dans ton histoire car étant déjà en possession de plusieurs Birkins (et oui Hermès est une vrai passion!) j’attends prochainement mon Rouge…Garance qui est une couleur phare chez Hermès, càd: un vrai rouge pur ni trop vif et n’ayant pas de reflets roses. Tu as fait un excellent choix et comme toi mes pensées sont envahies par le sublime Kelly, plus je le vois, plus je l’aime. J’étais aussi au départ hésitante en raison du côté classique mais je suis totalement séduite car il faut le prendre en taille 40cm en cuir taurillon ce qui le rendra plus “sport, décontracté”. Hermès reste un achat que l’on gardera à vie.
    En tous cas tu as bien fait, le fait qu’il porte ton prénom était un signe du destin :-)!!

  • Sam 21 novembre 2011, 10:23 / Répondre

    Felicitations de tout mon coeur! Il a une tres jolie histoire ton premier Kelly que tu pourras racconter un jour a tes enfants! Et en plus il port ton nom… la chance!

    http://fashionthroughtravel.blogspot.com/

  • Marina 21 novembre 2011, 10:25 / Répondre

    Gorgeous bag.. love the colour too – enjoy!!

    http://www.marinalondon.com

  • Serdane 21 novembre 2011, 10:26 / Répondre

    Quelle histoire !! Quoi de plus beaux que de se battre avec passion pour un sac qui rend hommage un peu à soi !! J’aurai aimé aussi avoir un sac à mon prénom : Serdane. Joli hein ? Non ?? Bon j’arrête.

    http://www.younglinton.wordpress.com

  • Lizzie 21 novembre 2011, 10:28 / Répondre

    Welllllll, are you going to share the name of the shop with us? Who knows? That might spark and ‘impromptu’ trip to Paris.

  • Shahrz 21 novembre 2011, 10:33 / Répondre

    I know exactly how you felt about the bag feeling too “ladylike” for a long time. I’m so happy my mom didn’t listen to me for years when I told her I would NEVER wear her Chanel or Hermes bags because they were too “ladylike” for me. I love her for not listening to me and quietly saving them for me in such nice shape. At 39, I’ve finally learned to appreciate them. Second hand is even nicer… Good for you for getting the Red Kelly!

  • Lisette 21 novembre 2011, 10:40 / Répondre

    Lizzie, she did! It’s 3 Marches…

    Garance, what a wonderfully personal and moving anecdote! This Kelly of yours sure has a bit of history!! :)

  • jo 21 novembre 2011, 10:41 / Répondre

    “Just as frivolous as it is essential”
    C’etait tellement super! L’autre fois je visite Paris, j’irai cette “treasure trove”! (:

    http://mustardandmint.wordpress.com/

  • i am not a celebrity 21 novembre 2011, 10:47 / Répondre

    I feel the same way about a Coach bag I saw at the Williamsburg Flea market. If it’s there the next time I’m stateside, it’s mine.

    There’s nothing like a piece with history. I wear my greatgrandmother’s engagement ring. It’s molded to the shape of her finger. The jeweller told me that he could make it perfect – ie round – for free. I told him it already was.

    Merci pour vos mots, Garance. Bisous.

  • Juliane @ C'est moi à Paris 21 novembre 2011, 10:50 / Répondre

    J’adore ton histoire! Je fais mes études à Paris et je toujours lis ton blog! C’est bon pour apprendre la langue et je te trouve vraiement drole et sympa!

  • Shanna 21 novembre 2011, 10:53 / Répondre

    Aahh… what a lovely story. Like a little fashion fairy tale that you can tell your little girls at night before bed. I loved every bit of it!

  • alexia 21 novembre 2011, 10:55 / Répondre

    mmm donne définitivement à méditer cet article! jolie histoire, qui me dit à l’oreille d’attendre le bon moment pour acheter la vraie belle pièce (afin aussi d’avoir les moyens de se l’offrir le moment venu!).. Ahh oui effectivement, l’histoire de ce kelly c’est une philosophie toute inverse de celle de la mode actuelle, où l’on achète saison par saison!

    (et il me rappelle plutôt l’élégance d’un beau rouge à lèvres que le tape à l’oeil d’une ferrari :)

  • Isabliss 21 novembre 2011, 10:58 / Répondre

    Garance, comme je te comprends. Magnifique post qui raconte l’histoire d’une folie qui marque un certain passage dans la vie, d’un accessoire qui a une histoire, et que l’on se met à dessiner partout sans trop y penser.

    A la même heure que toi ce matin, je racontais ma première folie de femme active, alors qu’il y a quelques mois encore j’étais étudiante. Un cadeau pour moi, juste parce que le regarder me fait du bien. Pour toi, c’est l’histoire du Kelly rouge Garance, pour moi, c’est l’histoire de la parfaite petite robe noire. Dans les deux cas, c’est tout l’inverse d’un achat compulsif.

    http://theisabliss.blogspot.com

  • Lilly 21 novembre 2011, 10:59 / Répondre

    Je suis un jour passée devant cette boutique, qui m’avait l’air de regorger de trésors… (il y a un bon italien dans la rue également !)
    De toute évidence, il t’attendait, c’est une jolie histoire. D’ailleurs, le sac possède maintenant une aura particulière à tes yeux, puisque c’est non seulement un sac de luxe, classique, que tu as pu t’offrir grâce à tout le travail que tu as accompli jusqu’à maintenant, mais en plus, tu l’as désiré, réellement, et il porte ton nom…
    Ce sont généralement les accessoires que l’on préfère: ceux qui nous racontent une histoire, un petit moment de notre vie qui aura compté particulièrement à un moment donné…
    Bonne continuation Garance, et bravo pour tout :)

  • hotmamma 21 novembre 2011, 11:01 / Répondre

    Ca va te sembler bizarre, mais j’ai l’impression d’avoir déjà lu cette histoire, un peu comme ci t’avais pas eu le temps d’écrire un truc, alors t’avais reposté un vieux truc ;-) mais je n’arrive pas à le retrouver dans les archives… peut-être l’avais-je lu sur le blog de Sophie… nan je me souviens même avoir écris un com…bon mais j’adore cette histoire, ça m’a fait plaisir de la relire car je n’aurais pas eu l’idée d’aller la relire dans les archives.
    xoxo

  • GiuliaC 21 novembre 2011, 11:03 / Répondre

    Gorgeous, lovely, perfect!!!!! I want it :)
    xoxo

    http://sparklyfashion.blogspot.com/

  • Gustav 21 novembre 2011, 11:04 / Répondre

    Amazing story Garance, and yhea, purcashes like this are the ones that last for a life time; confratulations about your great contracts. And enjoy your Kelly very much it always looks so chic and elegant.

  • Donna Rose 21 novembre 2011, 11:06 / Répondre

    Garance, that is such a beautiful story. It’s quite peculiar how women can agonize over treating themselves with something expensive and worthwhile.

    I love the fact that you bought it for yourself and the fact that Scott wanted to get it for you…he obviously got how much you were in love with the bag.

    Thanks for the inspiration…

  • Comme des filles. 21 novembre 2011, 11:11 / Répondre

    Perso, je viens de m’acheter mon premier J. Dreyfuss toute seule avec mon premier salaire de freelance!
    Un jour, je finirai avec le Kelly…. a toute chose, son temps! :-)

  • Laura 21 novembre 2011, 11:15 / Répondre

    J’adore la petite histoire!
    Parfait ce sac.

    Bisous
    http://lauralexo.blogspot.com

  • Christina 21 novembre 2011, 11:17 / Répondre

    Love the red especially with the gold hardware. Enjoy!

  • Silvia 21 novembre 2011, 11:22 / Répondre

    One of the beautiful bag ever!

    Kisses

    Silvia
    http://bornineightytwo.com

  • Jane & her noisy terrier 21 novembre 2011, 11:23 / Répondre

    Ah, I was back in that shop this past October—it is where years ago I deliberated between a dark green and a burgendy Collier de Chien bracelet. I went with the burgendy and I just love that it had a glamorous life on the wrist of a chic Parisienne before I owned it. (Maybe someday someone will think the same thing about it belonging to a chic New Yorker!)

  • Annie 21 novembre 2011, 11:31 / Répondre

    this is my favorite post of yours i have ever read :) love it!

  • lens & anything else 21 novembre 2011, 11:32 / Répondre

    nothing to say…great bag!

  • Lolajazz 21 novembre 2011, 11:36 / Répondre

    Franchement, Garance, tu as bien fait : il est magnifique (il fallait que je le dise … même si ça n’a pas grand intérêt). Je suis restée béate pendant 2 bonnes minutes devant la photo.
    Littéralement, absolument, définitivement magnifique.

  • sev 21 novembre 2011, 11:37 / Répondre

    Il est beau ton récit. Il est beau ce rouge…

  • Philippe Philippe 21 novembre 2011, 11:51 / Répondre

    magnifique histoire, c’est ces petites choses qui donne vie et histoire à de “simple” objets, la raison pour laquelle on les aime =)

    http://www.philippe-girard.blogspot.com

  • berenice 21 novembre 2011, 11:59 / Répondre

    well done Garance!!!chaque beau objet doit se meriter..tu l’as rever, aduler pour enfin l’acheter.. il te sera d’autant plus préccis qu’il a une histoire vraie derriere ce precieux sac..un kelly ou birkin est un objet qui ne passera jamais le temps et qui se passe de géneration en génération..PROFITE EN BIEN MAINTENANT!

  • Emy 21 novembre 2011, 12:17 / Répondre

    J’aime beaucoup ce sac il est magnifique , et puis c’est un peu comme si tu avais un petit trésor , un trésor qui a appartenu a d’autre avant toi et qui est maintenant un objet d’exception .. Garde le précieusement !

  • popi 21 novembre 2011, 12:17 / Répondre

    Its lovely Garance.
    Do enjoy it in whichever way you feel it is appropriate.
    Bisous

  • Jessie 21 novembre 2011, 12:21 / Répondre

    i will find that store while i am here in paris. that sounds absolutely amazing. this bag is PERFECT. i loooveeeeee it
    xx, http://wordbyjessie.com/

  • Sara 21 novembre 2011, 12:21 / Répondre

    Sac souvent! C’est merveilleux!
    vous aimez les anneaux? venir dans mon blog et choisissez celui que vous aimez!, mais aussi faire sur mesure!

  • Laetitia 21 novembre 2011, 12:24 / Répondre

    C’est leur histoire qui donne une âme aux objets, et les rend si particuliers à nos yeux.
    La tienne et celle de ton Kelly est particulièrement jolie !

  • Sierra 21 novembre 2011, 12:33 / Répondre

    Good for you! After my first huge season as a jewelry designer I bought myself a pair of Louboutins, which at the time felt incredibly extravagant…until 2 years later when I bought myself a Mercedes ;) What’s the point of working so hard in life if you can’t indulge a little?

  • Chrissi 21 novembre 2011, 12:35 / Répondre

    Wouldn’t mind having a Kelly

    x
    aloveforvogue.blogspot.com
    Feel free to comment/follow

  • cigalechanta 21 novembre 2011, 12:49 / Répondre

    I felt the same way about the simple Celine box shoulder bag with that gold closing.
    For months I thought of it but it was so expensive really beyond my means but, I have been so unhappy since my husband died so I decided to go for it (in black)

  • isabelle 21 novembre 2011, 12:55 / Répondre

    Ah, le Kelly, j’en ai toujours rêvé, je pensais qu’il serait le sac ultime (en version vintage, plus souple que les neufs, ça tient aux coutures je crois d’après ce qu’on m’a expliqué chez hermès). Je pensais aussi que je n’en aurais jamais. Et puis, si.. Un jour avec mon homme dans une salle des ventes, le premier est arrivé, non pas rouge garance mais rouge hermès… Il a été suivi d’un petit frère noir quelque temps plus tard… Ces sacs, je les adore, mais un peu comme des objets, je ne les porte finalement pas très souvent.. Et il faut aussi se rendre à l’évidence, le Kelly, avec son anse unique, n’est pas le meilleur ami de la femme active !

  • Charikleia 21 novembre 2011, 12:58 / Répondre

    I totally feel you, it’s not bad to indulge from time to time especially when such a precious item carries your own name!

    Enjoy!

    Kisses from Greece!

  • odessa 21 novembre 2011, 1:03 / Répondre

    Amazing story, love the bag, you are a true dame now :) xoxo

  • pan juice 21 novembre 2011, 1:13 / Répondre

    Garance meet rouge garance .. it was meant to be!!

    **happy sigh**

  • Olivia 21 novembre 2011, 1:18 / Répondre

    Tu as bien fait, il est magnifique! Et en plus rouge, couleur que j’adore. :-) Au fait, quelle est ta couleur préférée Garance?

  • 21 novembre 2011, 1:23 / Répondre

    Il y a des signes qui ne trompent pas :)

    Le Kelly est probablement le phantasme de toute femme.

  • Jeleo 21 novembre 2011, 1:44 / Répondre

    Its a beautiful, timeless no-fuss classic, the epitome of elegance. Congrats!

  • 100pour100soie 21 novembre 2011, 2:01 / Répondre

    aaaaaaaaaaaah il est trop beau !!!!!!!! un vrai sac de dame !!! j’en rêve, j’espère en avoir un plus tard !!

    http://100pour100soie.blogspot.com/

  • Helena 21 novembre 2011, 2:31 / Répondre

    Great story, beautiful and so elegant and chic this “rouge garance” Kelly.
    Congratulations Garance! :)

  • Paolita@BerryHaute 21 novembre 2011, 2:32 / Répondre

    such a wonderful story, glad you shared it with us!
    BerryHaute

  • Material Fixations 21 novembre 2011, 2:34 / Répondre

    C’est vrai que c’est un sac magnifique mais difficile a porter, il a tellement de dignité, que le mettre avec des jean fais mal…

  • Diana 21 novembre 2011, 2:37 / Répondre

    It was meant to be! One day when “I grow up” I will also get a Kelly. It is my favorite bag in the whole world. Even more than a Birkin! Something about how structured it is. The I loved this story, and I have to tell you Garance, I know how it feels to fall in love and obsess about something beautiful. It would happen to me ever since I was a little girl. A pretty headband would not let me sleep for days until I got it.

  • Elissa 21 novembre 2011, 2:37 / Répondre

    Best Vintage in Paris, I live in New York and when I arrived in Paris this was my NUMBER ONE vintage boutique to visit. http://www.catherine-b.com/

  • Audrey 21 novembre 2011, 2:50 / Répondre

    Quelle belle histoire!!! Tu vois c’est l’achat d’une vie, que tu porteras encore quand tu seras une vieille dame et qui ravira ta descendance féminine un jour… c’est tout un symbole je trouve! Ma maman m’a fait un cadeau formidable il y a deux ans, j’étais un peu triste à cette époque, perdue dans mes projets… elle m’a offert le sac de mes rêves, le jumbo de chez Chanel, noir, intemporel,… avec cette petite phrase “pour ne jamais oublier que tout est possible dans la vie”. Ca a changé ma perspective sur le monde, je ne l’utilise pas autant que je l’aimerais, mais il est là, porteur d’espoirs, très symbolique, il est parfait!

  • B. 21 novembre 2011, 2:51 / Répondre

    Cool story, great that you end up buying it, it looks great and eventhough you consider it a lady bag, I think it will suit you.

    Sweet that Scott wanted to buy it for you, but sometimes buying something for yourself that you really want is just as nice as getting it

    http://www.tripsandtreasures.blogspot.com
    fashion & lifestyle in Belgium

  • melle constance 21 novembre 2011, 2:57 / Répondre

    sublimissime a se damner!

  • Ines 21 novembre 2011, 2:57 / Répondre

    J’adore les hasard de la vie ! Tout à l’heure a la sortie de la fac je vais prendre un verre à Saint-Germain avec des amies .. On se ballade et on tombe sur cette boutique. Les bijoux devant me faisait rêver et puis on regarde les Kelly ” ohhh regarde le vert sapin” ” Trop beau , t’imagines meeeeeeeeme pas !” Oui bon on à 18 ans mais nous aussi on rêve de ce sac ! Et puis la je rentre chez moi et un petit tour ( comme tout les soirs) sur ton blog ! C’est pas fou , tu fais un article sur cette boutique dont je viens d’en faire la connaissance ! Cela prouve encore plus que tu as bien fait de l’acheter ( ?)

    Bonne continuation !

  • Angele 21 novembre 2011, 3:00 / Répondre

    J’attends toujours mon premier tremollo dans la voix pour une merveille d’acquisition.
    C’etait une histoire emouvante, Garance. <3

  • Sophie. 21 novembre 2011, 3:00 / Répondre

    Magnifique histoire. C’est beau de croire que ce sac t’attendait au fond de son étagère, au côté des autres Kelly, que j’imagine tous aussi beau les uns que les autres mais surement moins rutilants que le tien. :)

  • Rébecca 21 novembre 2011, 3:05 / Répondre

    J’ai beaucoup aimé ce récit.

  • Emma 21 novembre 2011, 3:09 / Répondre

    I loved loved loved this post! Completely agree with you having bought it for yourself as a symbol of your successes and achievements that no one can take away from you. I’ve been planning on doing the same for myself, once reaching my own milestones!

  • Sarah So Trendy 21 novembre 2011, 3:20 / Répondre

    Oh wow ! Love this Kelly bag ! The color is amazing !
    I want the same for me but my next bag will be a Chanel ! :)

    xoxo

    Sarah So Trendy
    http://sotrendyinthecity.blogspot.com

  • Melissa 21 novembre 2011, 3:26 / Répondre

    I always love your stories Garance. And I do believe if you’ve worked hard enough, you should be able to treat yourself to something.

    http://lavie-amonavis.blogspot.com

  • mari 21 novembre 2011, 3:39 / Répondre

    So nice Garance… Lokking forward to the next stories :)

  • Sigrid 21 novembre 2011, 3:39 / Répondre

    A very beautiful, touching story, (it almost made me cry!).
    It’s almost as if the bag called out: “Garance!, Garance!”. And the moment you finally walked out with the Kelly (your Kelly!) it marked an important starting point /moment in your life. And rouge is the color of life, n’est ce pas?

  • Clemence M 21 novembre 2011, 3:41 / Répondre

    Wow, tellement bien écrite cette histoire de Kelly !
    Moi je suis la Jacques Séguéla du sac Hermès. Si t’as pas un Kelly ou un Birkin à 50 ans, c’est que t’as raté ta vie ^^(j’ai de la marge, ça va) !
    Bisous.

  • Stills 21 novembre 2011, 3:41 / Répondre

    It’s beautiful! Love this color!

    http://www.stills.rs

  • Jen 21 novembre 2011, 3:43 / Répondre

    This was such a lovely story :) you’re so lucky it was still there, waiting for you!

  • Melissa 8th 21 novembre 2011, 3:47 / Répondre

    Garance. I’m 21, I’m still studying and I’m far away to be a “real” woman jet. But what you just wrote is How I feel about the Kelly. What you just wrote is what I would write in the future, the day that I finally get the Kelly.
    I’m glad that Scoth didn’t bought it to you, it wouldn’t have been the same, like in the first SATC movie, remember? Samantha and that piece of jewelry.

    COngratulations for your Kelly Garance, No, congratulations for your” rouge Garance Kelly”. You deserve it more than anyone.

    BIg Hugs and Kisses!

  • A Girl, A Style 21 novembre 2011, 3:52 / Répondre

    Oh Garance, I’m so happy to have read this post today! Would you believe, I discovered the very same shop while in Paris just this past Friday. A friend in Paris (who knows of my love for Chanel especially) had been planning to take me there, and when I walked in I was obviously impressed. But it was Catherine herself and her wonderful stories that made me absolutely fall in love with her and her shop. She told me the stories of her bags, and even showed me her prized possession – the very first Hermes Birkin ever made (ie. the one made for Jane Birkin and owned by her – it still had her nail file and initials inside).

    As I left, I felt like I was in a Woody Allen movie – meeting one of those wonderful characters in life that you just know you were meant to meet.

    So thank you for sharing your own story of Kelly and Katherine. I’m so glad she was the woman who owned it before you, and you are right – this was absolutely destined to be yours (I love how you’ve described it as your own private souvenir to yourself).

    Thank you as always for your wonderful storytelling!

    Briony xx

    http://agirlastyle.com/

  • Amélie 21 novembre 2011, 3:56 / Répondre

    Ooohhh…j’adore ce genre d’histoire ! Il n’y a pas de hasard…le rouge c’est ta couleur et son nom ne fait que confirmer qu’il t’attendait !

  • Josette 21 novembre 2011, 3:58 / Répondre

    Pour avoir eu l’occasion de te croiser cet hiver sur Ajaccio, je confirme qu’il est
    vraiment trop beau !!!!!!!!!
    A bientôt

  • Randa 21 novembre 2011, 4:04 / Répondre

    je pense que tu as très bien fait de “t’offrir” ce magnifique superbe sac kelly j’adore sa couleur rouge féminin chic élégant c’est mieux que de se tatouer meme! lol faites en bon usage ;)

  • Catalina 21 novembre 2011, 4:09 / Répondre

    Jolie histoire! Sans doute, ce jolie Kelly n’etait que a toi. J’espere qu’un jour, moi aussi, je pouvrais acheter mon Kelly… J’ai toujours aimee Kelly BEACOUP plus que la Birkin ;)

  • Gigi 21 novembre 2011, 4:27 / Répondre

    Trés belle histoire. Ta vie semble émaillée de signes (du destin), et tu sais les lire, ce qui rend cette histoire encore plus belle. C’est pour ce genre de post que j’aime ton blog (entre autre …).
    Tu l’as mérité ce Kelly t’as bossé dur pour ça. xx

  • Clarisse 21 novembre 2011, 4:28 / Répondre

    Bonjour garance,
    j’adore ton blog et tes posts!
    d’ailleurs je reviens sur un d’eux: je voudrais acheter une brosse Mason Pearson. Peux-tu me dire si tu es satisfaite de la tienne et quel modèle as-tu pris?
    merci et bonne continuation

  • Gigi 21 novembre 2011, 4:38 / Répondre

    P.S/ La tenue que tu portes chez Scott est terriiiiiible! J’adore l’association de ces pièces, ta veste verte est trop belle, jamais vue!!

  • Ambyr 21 novembre 2011, 4:48 / Répondre

    I’m in love with your Kelly!

    xoxo
    http://www.thewrittenrunway.com

  • Ion 21 novembre 2011, 4:55 / Répondre

    this story is so beautiful and so moving… i know, it’s a bag, but there’s so much behind it! i love it! i love it’s colour! i’m so happy you chose to buy it for you, it was ment to be! i hope i’ll once have the style and the money to support a kelly!
    xoxo
    ion:)
    thefashionwithcurves.blogspot.com

  • Kylie 21 novembre 2011, 4:56 / Répondre

    Oh! What a lovely post. I am obsessed with a dress I found in a vintage store in Paris on my last visit. I’ve tried to find it online (impossible!) and attempted to find one similar in my home town (not even close). It was beautiful, expensive and I too thought it wasn’t really me. Where would ‘I’ wear such a beautiful dress. I felt like the dress needed a more glamorous life than mine. Maybe it’s still there? I would love to walk into a room in that dress. Next time I’m in Paris… Enjoy your Kelly bag – well done!!

  • Camille 21 novembre 2011, 5:08 / Répondre

    BEST STORY EVER

  • Celeste 21 novembre 2011, 5:10 / Répondre

    Your Kelly bag is so beautiful, I love the colour.
    Celeste

  • Gazelle 21 novembre 2011, 5:15 / Répondre

    oh kelly bag, sweet kelly bag ! totally in love with your bag !

  • Raquel Fernandes 21 novembre 2011, 5:24 / Répondre

    Hi Garance. What a beautiful story. First of all let me congrat you by the amazing translator you have. The text is genious and I can imagine your words in french at the same time.

    I’ve always been a Kelly bag kind of girl. Never a Birkin. And I loved the way you said, soften by another woman instead of used. The lady was really kind, I need to spot that store my next time in Paris and yes, of course you deserved the bag. And you deserved to buy it to yourself. Do do it to yourself. How funny is to read a woman like you that I admire so much, talking if you still have so much to conquer. And you do. And that’s amazing, that gives me hope and makes be less frightned abou time.

    There is no such thing as a Raquel bag but some friends call me Kelly. Who knows if someday the destiny, just like that, puts a Kelly bag in my life. (Garance is a gorgous red btw).

    PS. Email me if you need tips to morocco, i left some in your facebook page.

  • Clococo 21 novembre 2011, 5:41 / Répondre

    Je suis OK avec toi, la boutique a des grands airs. Mais Catherine, passé sa froideur, elle est très sympa et presqu’attachante.
    Je lui ai acheté un sac Chanel vintage dans un beau rouge foncé, il était cher, mais j’ai eu un coup de foudre.
    Mais comme il est fragile, je le porte peu :-(

  • Tour d'ivoire 21 novembre 2011, 6:03 / Répondre

    Très jolie histoire, et très beau sac, son rouge profond ne pouvait s’appeler autrement que garance… :)
    Il m’est arrivé un peu la même chose l’an dernier, alors que je me promenais à Montpellier avec une amie. Elle me faisait découvrir la ville et ses friperies, quand tout d’un coup je me suis arrêtée net : j’avais cru voir dans une vitrine un Alma de Louis Vuitton en cuir épi rouge. Je rêvais de ce sac depuis que je l’avais vu au poignet d’une camarade d’université en Russie, en cuir épi noir, mais je n’avais jamais osé pensé pouvoir en faire un jour l’acquisition étant donné son prix exorbitant.
    Je suis entrée dans la boutique pour l’admirer de plus près, et la vendeuse m’a annoncé l’air navré : “Celui-ci, je viens de le recevoir, c’est une rareté, mais il est bradé car il y a une tache d’encre sur le cuir à l’intérieur, c’est rédhibitoire”.
    Je ne comprenais pas comment cela se pouvait : un sac si beau, au cuir si parfaitement patiné, au rouge si parfaitement adouci par les années, à 220€ ?! Impossible. Et pourtant si. J’y ai donc claqué le quart de mon maigre salaire sans hésiter. Et aujourd’hui, même quand je ne le porte pas, il est à portée de mes yeux et me rappelle le premier cadeau que je me suis fait avec mon salaire !

  • Johanne 21 novembre 2011, 6:22 / Répondre

    Magnifique histoire .. Pour moi le Kelly est plus qu’un sac c’est un style , une affirmation de sa féminité , cet accessoire qui te rend chic et élégante quoi que tu portes … mais le tien est bien plus que ça , ton histoire avec ce sac montre bien qu’il tétait destiné et tu l’as vraiment mérité !
    Je me reconnais dans cette histoire : quant tu as un coup de foudre pour un accessoire ou vêtement et plusieurs mois après tu y penses toujours … Je me reconnais aussi dans beaucoup d’autres de tes posts et c’est pour ça que j’aime tant ton blog ! Mais cet article est de loin mon préféré je l’ai relu 3 fois ( et même fait lire à mon mari !)

    Xoxo

    http://www.daily2mode.com

  • Marjon 21 novembre 2011, 6:59 / Répondre

    Oh what a wonderful chapter out of fashion storytelling. I am so glad you took the plunge and I love the sensitivity involved in a purchase like that; how it spoke to your place in life and the success you allowed yourself to revel in as a grown woman. Cherish that bag!

  • Margaux 21 novembre 2011, 7:26 / Répondre

    Trop jolie cette histoire! ça a presque faillit me faire pleurer!!!

    Un jour, je l’éspère je pourrai en faire autant!

    http://bubblespolkadots.blogspot.com/2011/11/pretty-little-rabbit.html

  • sandrine 21 novembre 2011, 9:05 / Répondre

    J’ADORE cette histoire! bisous

  • Emmy 21 novembre 2011, 9:13 / Répondre

    It was your destiny to have this bag…great story:)

  • Adeléne 21 novembre 2011, 9:35 / Répondre

    That is amazing Garance!! I was the same when I purchased my first Chanel 2.55 flap, buying a present for myself & thinking it gets better with age… The fact that it shares it’s name with yours is pure fate, meant to be!

    Adelene x

    cocoenvy.blogspot.com

  • celine 21 novembre 2011, 11:52 / Répondre

    Quelle jolie histoire! cette rencontre avec ce sac!!ça vient me réconcilier avec la représentation que je peux avoir aujourd’hui des sacs Hermes. Je vis dans une ville où ils pullulent et où le fait d’en porter un signifie clairement pour celle qui le porte “j’en ai” avec un je ne sais quoi d’agressif!!!
    C’est pourtant le sac que je voyais dans la boutique rue du Faubourg Saint Honoré pendant mes études et que j’imaginais pouvoir porter un jour, lorsque j’aurais les moyens de me l’offrir!

  • Grace Escudero - The Afeminada 22 novembre 2011, 12:05 / Répondre

    When I see something I really want, but am unsure of buying it I leave. If time passes and I can’t stop thinking about it, then I go back and buy it. It’s foolproof!!

    -Grace

    http://www.theafeminada.com

  • no&me 22 novembre 2011, 2:20 / Répondre

    J’adore ce post Garance. Je l’adore car on t’y retrouve toujours. J’aime que tu ne changes pas. Et j’aime aussi ce sac, son histoire, comment il est devenu tien, par toi-même, pour toi même. Et surtout, je comprends tellement le bonheur et l’honneur que tu éprouves d’avoir acheté seule l’objet convoité, rêvé. C’est mérité, et puis “rouge Garance” c’est même plus mérité là, c’est carrément destiné !!!!
    Bisous !

  • Johanna 22 novembre 2011, 4:56 / Répondre

    C’est une très jolie anecdote, très émouvante et tu sais quoi? Et bien, tu as bien fait de l’acheter!

  • Valentine 22 novembre 2011, 5:05 / Répondre

    je te comprends parfaitement. c’est comme un symbole de ton changement de vie, une affirmation de ton nouveau statut, qui claque en rouge Garance devant tes yeux !!!

  • mona 22 novembre 2011, 5:09 / Répondre

    oooooh now I’m craving one! red is nice but I’m in love with the orange one!dream dream dreeemm…

  • L'Irrégulière 22 novembre 2011, 5:30 / Répondre

    C’est une magnifique histoire !

  • la prescriptrice 22 novembre 2011, 6:39 / Répondre

    j’adore la façon dont tu en parles….j’adore que mes petites acquisitions aient une histoire, ça leur donne encore plus de valeur….

  • *Anne* 22 novembre 2011, 7:19 / Répondre

    Ce sac et son histoire sont juste parfaits :)

  • Christophe 22 novembre 2011, 7:20 / Répondre

    It is a very moving story Garance.
    It’s been a while you haven’t told something sounding “true” and natural.
    Thank you for sharing and welcome back!

  • audrinajulia 22 novembre 2011, 7:38 / Répondre

    I love the story and your story behind purchasing your Kelly. Teary eyed here I can relate. Oh congratulations for having one!not only because it’s Hermes or Kelly but it’s a fruit and part of your hard work that makes it more special.

  • Murielle 22 novembre 2011, 9:02 / Répondre

    Superbe couleur rouge, il est magnifique.

  • Jarka H. 22 novembre 2011, 9:15 / Répondre

    Such a nice story! It was a pleasure to read it :)

  • BREI 22 novembre 2011, 9:29 / Répondre

    Garance,
    You just made me feel a million times better about my Chanel purchase. I have longed for a Chanel for years and thought there is no way I will ever think to drop that kind of money on a little bitty purse. Sure I have other nice purses but they have weight to them, and they can carry many things. While in New York this past summer while going see the beauty that is McQueen I broke down and purchaed the little purse. You know when I wear it I feel like a lady. Like no matter what else I have on that purse pulls me through. I dont wear it often but when I do the World better watch out!

  • Magalie 22 novembre 2011, 10:18 / Répondre

    C’est une très jolie histoire. Je ne lis que depuis très récemment ton blog mais il est vraiment plein de poésie. Et le fait qu’on puisse lire cet article comme un conte sans jamais penser à la valeur faciale du sac prouve que tu as vraiment un style très agréable et très personnel qui nous embarque dans ton univers. Alors merci de partager tes histoires avec nous.
    Et c’est sur qu’avec un coloris avec un nom pareil, ce sac était un signe du destin.
    J’espère que tu trouveras encore plein de beaux signes sur ta route.

  • lisa 22 novembre 2011, 11:57 / Répondre

    I love your story and I know exactly how you feel! I think every girl has fantasies of finding herself in fashion and becoming that girl/woman. I recently treated myself to the perfect pair of boots– a pair of boots I have probably dreamt of since the first time I saw Katherine Hepburn in a pair. I deliberated for what seemed like forever and then– I bought them. What a feeling of independence and accomplishment to give yourself what you’ve always dreamt of. XO

  • Antoine 22 novembre 2011, 11:57 / Répondre

    Si Scott a besoin d’un idée, il peut trouver un petit frère à ton Kelly : le Birkin en Rouge Garance sur ModaOperandi !

    !!!http://shop.modaoperandi.com/catalog/hermes-bags-special-collection/product/heritage-auctions-special-collections-rouge-ga-epsom-le-rouge-garrance-os-52792003/

  • Dina 22 novembre 2011, 12:19 / Répondre

    i like your story :) so charming.

    dina
    lifeofphi.com

  • Shahrz 22 novembre 2011, 1:03 / Répondre

    I just heard the best story about a son who bought his 66-year old mother a fuschia croco Birkin bag for Christmas — or so I thought, but no it wasn’t even for — it was just because! He’s a good friend of mine and I cherish him even more for this selfless act of generosity. Listen to this — He did it for all the best reasons. 1. She doesn’t know Hermes at all. 2. She gets compliments from everyone (including as she says “the young girls who approach me in the street all the time”) 3. He loves her and wants her to have something fabulous. It’s the sweetest story I have ever heard — EVER. I just had to share it.

  • Audrey 22 novembre 2011, 1:33 / Répondre

    Elle est mignonne ton histoire… Et ton sac aussi ;)

  • Ames 22 novembre 2011, 2:19 / Répondre

    So true! If you are in Paris, don’t miss Catherine B’s on your requisite shopping trips.
    You will be amazed by the quality and quantity of pieces. wowza!

  • esikazemese 22 novembre 2011, 5:53 / Répondre

    I can’t afford a Kelly, but i want a tattoo :) Gorgeous bag, and sweet story!!

  • nato 22 novembre 2011, 7:02 / Répondre

    it’s the bag from Le Divorce

  • Yum S 22 novembre 2011, 7:40 / Répondre

    Une rencontre comme ceci, n’arrive pas souvent dans la vie.
    Profite bien, Garance.
    Il reste fidèle compagnon de ta vie.

  • Béatrice 23 novembre 2011, 3:47 / Répondre

    Très belle photo, très belle histoire. L’intemporalité des Kelly fait qu’ils deviennent des objets d’art…

  • Falbalas 23 novembre 2011, 4:56 / Répondre

    Mon histoire est presque identique: j’avais envie d’un Kelly (noir le mien…) et il était depuis longtemps en vente dans un dépôt. Un jour lorsque j’ai eu la possibilité financière je l’ai acheté. Pour moi.
    Comme toi, je le porte peu mais je sais qu’il est là et qu’il est le fruit d’un travail précieux et artisanal.
    Je reste persuadée que c’est un achat qui nous ‘rend’ à une étape.
    Dix ans après cet achat je ne le regrette pas et d’ailleurs j’ai très envie d’un autre mais en beige…..:-)

  • Fiona-Brasil 23 novembre 2011, 5:55 / Répondre

    Je connais cette petite boutique.Ça s’apelle “Les 3 marches de Catherine”…Ils ont une infinité des sacs Hermès et Chanel.Votre Kelly rouge est sublime!!!

  • Amaia 23 novembre 2011, 8:04 / Répondre

    I loved this post – such a great story! :)

  • Ames 23 novembre 2011, 9:10 / Répondre

    Also!
    There are great deals on Hermes ties if you are looking for Xmas gifts for a special guy in your life :-)

  • Dlight 23 novembre 2011, 9:28 / Répondre

    Magnifique article…C’est bête mais je suis un peu émus, je sais ce que tu peux ressentir dans ces moments là. L’accessoire pas si accessoire qui est comme un doudou, une beauté qui accompagne les femmes.
    Il y a d’ailleurs un livre d’un sociologue Jean-Cluade Kaufmann, Le sac un petit monde d’amour qui parle de cela. C’est pas forcément très bien écrit mais ça a le mérite d’être proche de la réalité et c’est écrit par quelqun qui aime les femmes et leurs mystères, et ça ça change tout!

  • Iris pimp your style 23 novembre 2011, 1:45 / Répondre

    Je ne savais pas qu’on pouvait autant être émue par une histoire qui met en scène un sac. Il est magnifique ce kelly, très bon choix en tout cas.

  • chocolatecookiesandcandies 23 novembre 2011, 1:50 / Répondre

    Catherine is wonderful. She’s purchased a Hermes bag from me and is such a lovely person to deal with. Likewise, I’ve also promoted her store on my blog because I’ve read positive reviews about her too. My favorite bag is a secondhand Kelly which is just a size smaller than yours. I’ve used mine to death. I run an online consignment store. A client dropped off a 1956 Hermes Kelly not too long ago. It’s 54 years old but goodness, it holds testament to the Hermes trademark of making bags that last a lifetime. So don’t be afraid to use yours because these bags are built like an armor!

  • Mamy 23 novembre 2011, 3:10 / Répondre

    Ton histoire est très belle … Il n’y a pas de hasards dans la vie, que de belles coïncidences … Mon rêve le plus cher est d’avoir un jour, un beau Birkin et, pourquoi pas, un sac à main Chanel !

  • Trude 23 novembre 2011, 4:26 / Répondre

    That last sentence says it all, exactly explains what it is about precious pieces of clothes or jewelry or handbags. :) No wonder you treasure your Kelly with a story like that! It’s a perfect match!

  • AGE 23 novembre 2011, 4:36 / Répondre

    MAGNIFIQUE! j’en rêve ! Du coup que voudrais-tu avoir pour Noel Garance ??? quelle serait tes cadeaux rêvés ???

  • Heidi 23 novembre 2011, 5:24 / Répondre

    Ah Garance, such a lovely, lovely story. Finding your Kelly that shared you name, it was kismet, yes? I really enjoyed how you kept coming back to it, that it never left your mind. And now it is yours forever! xx

  • melissa lee 23 novembre 2011, 10:43 / Répondre

    It is wonderful when the moment arrives in our lives as women when we can buy a KELLY for ourselves……….

    Enjoy…. eyeing it with lust and pride, every day!!!!!

    xo
    m

  • T 24 novembre 2011, 3:29 / Répondre

    What a beautiful story! ?

  • isabelle 25 novembre 2011, 7:18 / Répondre

    Ce sac est largement mérité, j’ose ésperer que tu vas en finir avec cette culpabilité, j’ai eu aussi à faire à elle et de temps en temps elle revient…Ca peut paraître un peu plat pas il t’arrive des histoires incroyables qd même. Un kelly nommé Garance, dans un ton singulier. Tout comme toi. Sur ce je te laisse, il fait super froid en Bretagne en ce moment, et ma nouvelle passion/obsession c’est le pull parfait. A bientôt Garance.

  • Sofia 25 novembre 2011, 4:03 / Répondre

    Best story ever! Poor Scott!

  • Léonore 26 novembre 2011, 12:16 / Répondre

    Un magnifique sac avec une très jolie histoire, dommage qu’il n’y ait pas de Kelly couleur Léonore :)

  • Mari Woold 27 novembre 2011, 6:03 / Répondre

    Ahhhh Garance je lis tes histoires avec tellement de plaisir que j’en ai fait un rituel: d’abord je regarde tous les blogs que je suis sur bloglovin, et lui, comme s’il me connaissait, garde le tien pour la fin. Alors je prends une demi-heure supplémentaire, en mode *laissez moi tranquille je lis Garance maintenant CHUUUUUUUT*, me fais un café, m’installe bien confortablement et aaaaaaahhh Garance, raconte moi une histoire!
    J’adore ton style d’écriture, ton ton léger qui souligne à quel point tu ne te prends pas au sérieux (ou juste ce qu’il faut) et toutes ces petits ‘personal touch’ qui font de tes posts quelque chose d’unique, signé GARANCE, et seulement Garance ;)
    Ahhh ok j’arrête, et puis forcément tes insights fashion que je prends toujours en note parce que tu es forcément ‘on to something’. Pardon, je fais des études de lettre en Angleterre, je ne peux pas m’en empêcher.
    Merci merci beaucoup pour ce que tu fais, tu le fais fabuleusement bien. Quand je serais grande, je veux être comme toi :)
    Mari

  • Anna 27 novembre 2011, 8:24 / Répondre

    I love your last words in your post — “Kind of… Like a tattoo, you know what I mean?

    Just as frivolous as it is essential.”

    I’m at a stage in my life (just out of college, totally broke) when I can’t even dream of affording an incredible bag. things like loans and groceries take priority over Hermes. however, I do have 3 lovely little tattoos that are my own luxuries. they mean so much to me and I connect with them so well (which is why I had them inked onto my body). so maybe we don’t all need a Kelly bag, but I think we do all need those little essential frivolities to keep us feeling special.

  • Marie-Charlotte 28 novembre 2011, 8:08 / Répondre

    Je suis écrivain- auteur jeunesse, en fait – et j’ai déjà eu l’occasion de te dire que tu as une plume magnifique..Hé bien, je le redis, encore une fois…La mode, je m’en fous un peu (même si jou nourris une folle passion pour les sacs, y compris Hermès – mais je viens ici pour te lire…tout simplement. Quand est ce qu’un hebdo te confiera une rubrique???

  • Marie 28 novembre 2011, 1:24 / Répondre

    Garance, tu ne vas pas croire ça.
    Samedi j’avais un concert en Alsace, dans la ville de Mulhouse. C’est une ville à tradition textile qui édite chaque année un tissu officiel pour la période de Noël, et il orne toute la ville, le marché de Noël, etc. Et cette année, la couleur à l’honneur est LE ROUGE GARANCE !!! Donc ton nom ainsi que cette magnifique couleur sont tapissés dans toute la ville ET à paris sur les Champs. Il fallait que je te le dise.
    Bise. Marie

  • Kate 28 novembre 2011, 6:52 / Répondre

    This is a wonderful story. The part about the bag having your name makes me shiver. Fate. Aucun doute.

  • Joan 29 novembre 2011, 10:14 / Répondre

    Ah that is such a beautiful bag, and it was clearly meant to be. I always love the photos on your blog, and the whole blog for that matter!

    Joan. x

  • Pierre 2 décembre 2011, 12:00 / Répondre

    Si seulement j’avais pu avoir l’occasion de trouver une couleur qui porte mon nom !
    j’aurais eu une bonne excuse pour tous mes derniers achats !

    En tout cas très beau sac, et magnifique rouge, garance, comme le nom ;)

    https://chatgagzine.wordpress.com/

    XO

    P.

  • charlène 24 janvier 2012, 8:39 / Répondre

    je me dit la même chose quand je serais grande et deviendrais femme j’oserais me l’acheter.
    Une histoire magnifique !

  • Anna 2 avril 2012, 3:09 / Répondre

    Hey Garance! Can you write a post or share how to find more information about Hermès leather?

  • Monsieur J 14 septembre 2012, 10:57 / Répondre

    Je viens de recevoir le catalogue d’un fournisseur et là un pigment Garances. Je reviens voir ce poste et tu parles de l’achat de Ton Kelly comme un tatouage.
    C’est là que je me dis qu’on est tous tatoué à notre façon.

  • Nora 13 décembre 2012, 7:34 / Répondre

    absolutely brilliant, the comparison of an objet that somehow changes you in a certain time of your life and that is, also if not used often, just a very personal must-have, to a tattoo! thank you for your candidness and honesty in all your posts, very unique… Nora

  • Françoise 29 décembre 2013, 4:16 / Répondre

    Didn’t Alphonse de Lamartine say”objets inanimés,avez vous donc une âme qui s’attache à notre âme et la force d’aimer”
    Thank you Garance for this nice story.This kelly bag was just waiting for you.

  • LAURA 18 février 2014, 11:01 / Répondre

    Il est très beau en effet!

    Je lorgne depuis longtemps aussi ce Kelly vintage en crocodile qu’on m’a prêté pour shooter pour mon blog, j’espère qu’un jour il sera mien!
    http://initialsla.com/vintage-hermes-kelly/

    Bises

    Laura

In The Spotlight