Que m’est-il arrivé ? Franchement aucune idée.

J’étais juste tranquille, à visiter le pop up Chanel rue Saint Honoré (concept très, très malin et très, très bien réalisé) quand un vendeur très talentueux s’est approché de moi. Je ne sais pas pourquoi mais on s’est mis à bavarder (peut-être parce que je passe ma vie à bavarder ?) et à parler des espadrilles que j’avais prises en photo sur Lara et je lui disais que je les trouvais mignonnes mais que je ne les porterai jamais, bla et bla bla….

Il m’a dit : “Vous êtes sûre ?”
Je lui ai dit : “Mais jamais ! J’aime sur les autres mais sur moi jamais, ahahah, des espadrilles Chanel !”
Il m’a dit : “Vous voulez les essayer, juste comme ça, pour voir ?”
Je lui ai dit : “Naaaaaaaaan… Ok allez, rions ensemble !”
Il m’a dit : “Ah, vous voyez, c’est plutôt joli !”
Je lui ai dit : “Ah merde, vous avez raison, elles sont plutôt cool en fait.”
Il m’a dit : “Ok, c’était juste comme ça ! Je pensais qu’elles pourraient vous plaire.”
Je lui ai dit : “Arrrrrrrgh, ok. Je les prends.”
Il m’a dit : “Ne vous sentez surtout pas obligée c’était juste pour vous montrer…”
Je lui ai dit : “Faites moi un paquet ET VITE.”

Voilà ce qui s’est passé. Et voilà comment, deux ans après vous avoir dit que je n’en porterai jamais, me voici l’heureuse propriétaire d’une paire d’espadrilles.

Et vous, pour ou contre l’espadrille ?