Carie dentaire, comment l’alimentation peut aider ?

La carie dentaire est l’une des affections dentaires les plus communes qui affecte des millions de personnes dans le monde entier. Bien que la prévention et le traitement soient essentiels à la santé bucco-dentaire, il est important de comprendre comment une alimentation saine peut aider à prévenir la carie dentaire. Dans cet article, nous examinerons comment une alimentation équilibrée peut aider à réduire le risque de carie dentaire et les aliments à inclure dans votre régime alimentaire pour améliorer votre santé bucco-dentaire. Nous discuterons également des moyens par lesquels une mauvaise alimentation peut contribuer à l’apparition et à la propagation de la carie dentaire. Enfin, nous vous donnerons des conseils pratiques sur la façon de modifier votre alimentation pour prévenir la carie dentaire.

La carie dentaire est une affection fréquente qui touche tous les âges. Certains facteurs comme l’alimentation et l’hygiène bucco-dentaire sont des facteurs déterminants lors de son apparition. Il est donc primordial de prendre en compte les habitudes alimentaires et l’hygiène bucco-dentaire pour prévenir les caries.

Dans ce billet, nous allons explorer ensemble les éléments importants à propos des caries dentaires.

Qu’est-ce qu’une carie dentaire?

La carie est un phénomène de dégradation des tissus calcifiés des dents (émail, dentine et cément) causé par les bactéries présentes dans la bouche et amplifié par les sucres.

Les streptocoques et les lactobacilles, qui font partie de la flore buccale, décomposent les sucres en acides ; ces produits, avec les résidus alimentaires et la salive composent la plaque dentaire, capable de faciliter la détérioration des tissus dentaires, entraînant l’apparition des caries.

Les caries peuvent toucher les dents temporaires et définitives, principalement les molaires et les prémolaires, qui sont les plus difficiles à nettoyer et donc, les plus susceptibles à l’accumulation de plaque dentaire.

Quels sont les facteurs responsables des caries dentaires ?

Les sucres

Il est bien établi que la consommation de sucres et l’apparition de maladies buccales sont liés :

  • Ils sont transformés en acides par la flore buccale, qui forment la plaque dentaire et provoquent des caries.
  • Ces sucres peuvent aussi perturber l’équilibre de la flore, ce qui favorise la multiplication des bactéries.

Le saccharose (sucre de canne et de betterave) et le glucose (utilisé dans les bonbons, les gâteaux industriels et les boissons) sont considérés comme les plus cariogènes.

Les sucres présents naturellement dans les aliments, comme le fructose (dans les fruits) et le lactose (dans le lait), ainsi que les amidons (dans les pains et les féculents), sont moins susceptibles de provoquer des caries.

Une alimentation ne contenant pas suffisamment certains nutriments peut aussi être à l’origine de caries dentaires.

Autres éléments suspects

  • La cigarette, l’alcool et certains médicaments peuvent altérer la production de salive et provoquer des déséquilibres de la flore buccale, avec un risque accru de carie pour les adultes.
  • Une carence en vitamine D peut entraîner des défauts de minéralisation, et donc un risque plus élevé de caries.
  • Le stress : le lien entre le stress et l’apparition de caries est encore peu connu, mais certaines études montrent un lien entre les deux.

Comment détecter une carie dentaire ?

Dans un premier temps, la carie est généralement indolore, cependant elle se manifeste par l’apparition d’une tache blanche ou d’un point brun sur la dent. Il est important d’effectuer des contrôles réguliers chez le dentiste pour s’assurer de ne pas passer à côté d’un détectable.

Selon son évolution et son emplacement, la carie peut provoquer une sensibilité dentaire, qui s’amplifie au fil du temps. Dans le cas où la carie s’approfondirait, il est conseillé de consulter un dentiste rapidement.

Les différentes étapes de la carie dentaire

La carie dentaire commence généralement par toucher la partie la plus extérieure de la dent. Si elle n’est pas soignée, elle peut s’étendre plus en profondeur. On peut ainsi distinguer trois stades de carie dentaire :

La carie externe

Il s’agit d’une lésion de l’émail, le revêtement protecteur de la dent. Elle se manifeste par une tache blanche qui peut ensuite prendre une couleur brune. La dent peut parfois aussi devenir sensible au contact de produits chauds ou froids.

La carie intermédiaire

C’est l’approfondissement de la carie dentaire vers la dentine, en dessous de l’émail. On peut discerner une petite cavité blanche, grise ou noire. La douleur peut être intense lors de la mastication ou à la pression et la sensibilité durant la consommation d’aliments ou de boissons est palpable.

La pulpite ou carie profonde

La pulpite est causée par le développement non traité des caries, qui affecte la pulpe, cœur de la dent. C’est là que sont situées les petits vaisseaux et les nerfs et la douleur peut être très intense.

Prévention contre les caries dentaires

La meilleure manière d’éviter l’apparition des caries est de pratiquer une stratégie de prévention. Cela comprend l’éducation et la mise en pratique de mesures hygiéno-diététiques.

Hygiène bucco-dentaire

Brosser les dents

Le brossage des dents est primordial pour éradiquer la plaque dentaire et les dépôts alimentaires. Pour être efficace, il est conseillé de le faire deux fois par jour au minimum et avec une technique adéquate. Il est recommandé de faire des petites rotations pour atteindre les zones entre les dents et de nettoyer les molaires et les prémolaires. Les parents devraient contrôler le brossage des dents des enfants âgés de moins de 3 ans et le superviser jusqu’à 6 ans. Il est également conseillé aux personnes handicapées et aux seniors d’être accompagnés lors du brossage des dents. En plus du brossage, l’utilisation quotidienne du fil ou soie dentaire est indiquée pour nettoyer en profondeur les dents.

  • Le type de brosse à dents : Une brosse à dents souple et à changer tous les mois est la plus adaptée. Les brosses électriques sont également plus efficaces.

Utilisation de produits fluorés

Le fluor est un minéral qui rend l’émail des dents plus résistant aux acides et qui est très efficace contre les caries. Il est donc conseillé d’utiliser des dentifrices et des bains de bouche à base de fluor, notamment chez les enfants et les adolescents. Chez les enfants de moins de 6 ans, le taux de fluor est inférieur à 500 ppm. Après 6 ans, nous pouvons tous utiliser les mêmes dentifrices, dont la dose en fluor est limitée à 1450 ppm. Ces quantités sont contrôlées par l’Agence Nationale de Sécurité des Médicaments (ANSM) pour éviter les excès et les tâches blanches sur les dents. Il n’est pas nécessaire de prendre des compléments de fluor car nous pouvons couvrir nos besoins grâce à l’eau minérale et à l’alimentation.

Consultations chez le dentiste

Depuis 2001, les enfants âgés de 6 à 12 ans doivent se rendre chez le dentiste pour une visite de prévention bucco-dentaire. Il est préférable de consulter le chirurgien-dentiste tous les 6 mois pour un examen et un bilan fonctionnel, parfois complété par des conseils personnalisés, des bains de bouche profonds et des scellés des sillons des molaires. Cela est spécialement recommandé chez les personnes à risque.

Alimentation générale

La nutrition joue également un rôle important dans la prévention des caries dentaires. Des études montrent que l’alimentation et l’éducation nutritionnelle associées à une bonne hygiène bucco-dentaire peuvent être très efficaces. Il est donc important de limiter la consommation de sucres et de promouvoir des bonnes habitudes alimentaires.

Réduction des sucres cariogènes

La consommation excessive de sucres est directement liée à l’apparition des caries dentaires, c’est pourquoi il est important de la contrôler. Des efforts communs des dentistes, des éducateurs et des diététiciens sont donc nécessaires pour réduire le taux de sucre dans notre alimentation.

Réduction de la consommation de produits sucrés

Il est nécessaire de diminuer la quantité et la fréquence de consommation d’aliments sucrés tels que les bonbons, les boissons gazeuses sucrées, les pâtisseries, etc.

Il est également important d’éviter les aliments collants qui augmentent le temps de contact des sucres avec la dent, et donc le risque de carie.

Il est également recommandé de limiter la consommation de sodas, de jus de fruits acides et d’eaux aromatisées. Ces boissons contiennent des acides qui peuvent abaisser le pH buccal et augmenter le risque de caries.

Les bons régimes alimentaires

L’alimentation doit être équilibrée, variée et naturelle, couvrant nos besoins en protéines, glucides et graisses, et apportant des vitamines et des minéraux.

Certains aliments de notre alimentation quotidienne contribuent à conserver une bonne santé dentaire :

  • Produits laitiers : riches en calcium, phosphore et vitamine D, nécessaires au maintien d’une dentition normale. Le lactose (si toléré à l’estomac) a un faible pouvoir cariogène.
  • Fruits et légumes : leur sucre est peu cariogène et ils contiennent des fibres et des vitamines qui stimulent la salivation et neutralisent l’acidité. Ils sont également riches en magnésium, qui contribue à une bonne santé dentaire.
  • Céréales complètes : moins riches en amidons et donc moins cariogènes. Elles comportent des fibres qui stimulent la sécrétion de salive.
  • Noix et graines : riches en fibres qui augmentent la production de salive, en phosphore et en calcium.
  • Thé et cacao : contiennent des polyphénols qui réduisent l’adhérence des bactéries aux dents. Préférer les produits sans sucre et sans édulcorant.

L’organisation des repas est également importante : on conseille de prévoir trois repas principaux et un goûter (avec brossage des dents trente minutes après le repas). Grignoter entre les repas favorise la prolifération des bactéries !

Boire de l’eau, avec les repas ou entre les repas, aide à éliminer les sucres et à neutraliser l’acidité, facteurs préventifs des caries.

Prévenir les caries dentaires avec une alimentation adaptée

Les recherches menées par le Dr Weston A. Price, pionnier en matière de santé bucco-dentaire, ont montré que l’alimentation joue un rôle primordial dans la prévention et la reminéralisation des caries. Selon ses travaux, relatés dans Nutrition and Physical Degeneration, le spécialiste a pu observer une nette différence entre les populations qui bénéficiaient d’une bonne santé et d’une dentition saine et celles qui étaient exposées à des aliments industriels. 

Pour maintenir une bonne santé bucco-dentaire, le Dr. Price suggère d’adopter une alimentation composée de :

  • Du beurre produit à partir de vaches nourries de pâturages et de l’huile de foie de morue, contenant des vitamines liposolubles.
  • Du lait entier et cru, qui apporte du calcium, du phosphore et de la vitamine D.
  • Des farines (et leurs dérivés) non raffinées et fraîchement moulues, riches en vitamines du groupe B, en vitamine E et en minéraux tels que le calcium,  phosphore, fer et cuivre.
  • Du foie et des abats, contenant de la vitamine K, des vitamines du groupe B et du cuivre.
  • Des fruits peu sucrés et des baies pour leurs effets antioxydants.
  • Des aliments demandant une mastication vigoureuse, pour produire une bonne quantité de salive.

En suivant ces principes alimentaires, vous pourrez fournir à votre organisme tous les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement et, par conséquent, à la préservation de votre santé bucco-dentaire. Il est également important d’éviter les aliments connus comme cariogènes.

Existe-t-il des solutions naturelles pour lutter contre les caries dentaires ?

L’alimentation joue un rôle fondamental dans la prévention des caries dentaires, ainsi que pour conserver les minéraux d’un individu et favoriser la santé globale. Mais, dans le cas où la carie est déjà installée, il est parfois difficile de trouver des méthodes naturelles pour y remédier. 

Voici un certain nombre de solutions naturelles que l’on peut mettre en œuvre :

La poudre de perle

La poudre de perle, connue en médecine chinoise pour sa teneur en minéraux et ses propriétés énergétiques, est un bon moyen de soutenir la minéralité des dents et de protéger l’os alvéolaire (qui soutient la gencive). Les coquilles d’œufs et d’huîtres sont également des compléments nutritionnels intéressants. Le Calcium contenu dans la poudre de perle est nécessaire pour avoir une bonne ossature et pour une fonction musculaire normale. Il est aussi nécessaire pour une bonne coagulation sanguine et un métabolisme énergétique normal, ainsi que pour la conservation d’une saine dentition.

Les huiles essentielles

Au moment de votre brossage quotidien, vous pouvez ajouter une seule goutte d’huile essentielle de Tea Tree (Melaleuca Alternifolia) à votre dentifrice, et observer les résultats.

L’équilibre de la flore buccale

Certaines bactéries présentes dans la bouche assurent une bonne santé dentaire. Si le microbiote buccal est troublé, certaines bonnes bactéries peuvent manquer, ce qui affecte la santé bucco-dentaire. Il peut être intéressant de rééquilibrer la flore buccale.

Le pH salivaire

La salive est primordiale pour la protection des dents. Si des variations du pH salivaire sont constatées, la capacité de la salive à neutraliser les acides, à protéger les dents et à réparer les lésions de l’émail peut être compromise. Des moyens naturels existent pour rétablir le pH de la salive, dont une alimentation saine qui évite les aliments cariogènes (responsables de ces modifications).

Soins de carie dentaire

Parfois, même si des mesures préventives sont appliquées, une carie dentaire n’est pas capable de se guérir spontanément. C’est pourquoi le dentiste doit être consulté pour traiter la carie, qu’il s’agisse d’une dent de lait ou d’une dent permanente.

Le fluor est considéré comme une substance ayant démontré un effet préventif contre les caries dentaires. Il peut être appliqué sous forme de gel ou de vernis directement sur la dent affectée. Il a alors la capacité de ralentir ou d’arrêter la progression des caries.

Le médecin dentiste peut proposer différents types de traitements en fonction de la situation :

  • Un traitement conservateur pour des caries superficielles, où il enlève les tissus endommagés et remplit les cavités.
  • Une dévitalisation pour des caries profondes.
  • Des prothèses ou des couronnes si la carie détruit une grande partie de la dent.

En résumé

Nous avons vu que l’alimentation a des conséquences importantes sur la santé bucco-dentaire. Le sucre est un ennemi redoutable, car il produit des acides qui sont à l’origine des caries et des déséquilibres de la flore buccale. Il est donc essentiel de le limiter.

De plus, les carences nutritionnelles peuvent être à l’origine de problèmes. Une alimentation équilibrée contenant des sources naturelles de calcium, de magnésium, de phosphore et de vitamines est donc recommandée. Les aliments riches en fibres, comme les fruits, les légumes, les graines et les céréales non raffinées, sont également bénéfiques pour la santé dentaire grâce à leur mastication qui stimule la production salivaire.

Enfin, une bonne hygiène bucco-dentaire (brossage des dents au moins 3 minutes, 2 fois par jour) et des visites régulières chez le dentiste sont indispensables.

 

 

 

Articles similaires

5/5 - (13 votes)

Partager

Laissez un commentaire

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine est un espace d’informations et de conseils créé par des professionnels qui souhaitent partager leur connaissance sur l’alimentation, la santé, le bien-être, les relations, la mode et la maison.

Suivez-nous sur :

À travers notre blog, vous aurez la chance de découvrir les meilleures réponses à vos diverses préoccupations liées à l’alimentation, à la santé, au bien-être, aux relations, à la mode et à la maison. Pour tous vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

@2023 – Tous droits réservés. Garan Cedore Magazine

Ne doutez plus de son amour !

X