Tout savoir sur la propolis

L’utilisation de la propolis remonte aux temps anciens, et de nos jours, elle est toujours très populaire. La propolis est un produit naturel qui est produit par les abeilles et est utilisé pour protéger contre les agents pathogènes et les parasites. Il est également connu pour ses propriétés antiseptiques, antibactériennes et antifongiques. Dans cet article, nous allons passer en revue tout ce que vous devez savoir sur la propolis, ses bienfaits pour la santé et comment l’utiliser. Nous allons également vous expliquer comment cette substance peut vous aider à améliorer votre santé et à rester en bonne santé.

Connaissez-vous la substance produite par la ruche ? Hautement concentré en nutriments, elle devient depuis peu un partenaire indispensable pour maintenir la santé naturelle. Dans cet article, découvrons ce que nous cache cette abeille fructueuse qui fait tout son possible pour préserver son environnement !

L’apithérapie : un vaste ensemble de bienfaits

Le miel est considéré comme mets des dieux ! Ce nectar a traversé le temps et est toujours très apprécié aujourd’hui. Les abeilles s’activent sans relâche depuis des millénaires et leur savoir-faire ancestral est impressionnant. Un rucher peut récolter jusqu’à 40 kg de miel par an, mais l’apithérapie recèle encore bien d’autres merveilles.

Le pollen est l’aliment de référence de la ruche, et sert de nourriture à la reine durant le printemps.

La gelée royale est produite par les abeilles, et notamment par leurs glandes hypo-pharyngiennes. Cette source nutritive est la nourriture des premiers jours des larves et de la reine tout au long de sa vie, ainsi que le « caviar de la ruche ».

Les abeilles âgées de 20 jours sont capables de produire de la cire. Cette dernière est transparente, mais devient jaune lorsqu’elle est mélangée avec le miel et la propolis. La cire est indispensable pour la fabrication des alvéoles, le stockage du pollen, du miel et pour créer la chambre royale.

Les abeilles femelles ont des glandes sous l’abdomen qui contiennent leur venin. Les abeilles mâles, aussi appelés faux-bourdons, ne piquent pas. Charlemagne se serait administré des injections de venin d’abeille !

Et pour compléter cette précieuse collection : l’inévitable propolis, matériau essentiel pour assurer l’hygiène et l’étanchéité de la ruche.

De quoi est faite la propolis ?

La propolis est une matière composite riche et complexe. En grec, « pro » signifie « en avant » et « polis » se traduit par « cité » : elle est utilisée pour consolider les murs de la ruche et la protéger des assauts extérieurs. On la surnommait autrefois « cire noire ».

Cet élément est le ciment des abeilles, qu’elles emploient pour réparer et calfeutrer la ruche. Il constitue une barrière contre tous types de menaces. Très pratique pour sceller des joints et reboucher des fissures, il est composé de matériaux solides et étanches.

L’Histoire de la Propolis

Tout savoir sur la propolisRetournons quelques millénaires en arrière, à l’Égypte ancienne, où les vertus de la propolis contenue dans la ruche ont été célébrées. Elle était associée à l’embaumement avec une connotation sacrée.

L’Égypte, ayant un climat chaud, était exposée à des risques de surinfections. À l’époque, il n’existait pas d’antibiothérapie, et lorsqu’on a observé les qualités de la ruche, on a réalisé pourquoi elle était préservée des agressions et restait intacte malgré la chaleur et l’humidité, ce qui a révélé les propriétés de la propolis.

En effet, pour les Égyptiens, il était primordial de conserver le corps, car leur foi était basée sur le concept d’immortalité. Il fallait donc maintenir le corps intègre, à l’abri de la décomposition et présentable, selon leurs croyances.

Ils utilisaient aussi cette méthode d’embaumement pour leurs animaux sacrés, principalement des chats, très appréciés pour chasser les souris dans les tombes, mais aussi pour des animaux sauvages comme les lions, qui, même momifiés, pouvaient faire peur aux visiteurs indésirables.

Durant le Moyen-âge, les guerriers employaient la propolis pour traiter leurs blessures par flèche. Des écrits historiques font mention de cette pratique lors de la guerre des Boers en 1902.

Les légionnaires emportaient de la propolis lors de leurs voyages, afin de prévenir des infections sur les champs de bataille. Ils en appliquaient sur leurs plaies, éraflures et piqûres.

Mythologie Antique

Selon la mythologie égyptienne, Osiris a été victime d’un complot de son frère Seth et a été enfermé dans un coffre avant d’être jeté dans le Nil. Sa femme, la déesse et magicienne Isis, a alors trouvé son corps découpé en 36 morceaux. Avec l’aide d’Anubis, dieu des morts, elle a pu le reconstituer grâce à des formules magiques et à des procédés de momification. Cela représente le premier embaumement divin réalisé à base de propolis et ainsi Osiris a pu renaître et obtenir la vie éternelle.

Quels sont les avantages de la propolis dans la ruche ?

Les parois de la ruche sont recouvertes de propolis, des fondations au plafond ! Les alvéoles qui abritent les œufs sont également enduites de propolis. Dans les réserves où le pollen et la gelée royale sont stockés, on trouve aussi de la propolis !

La propolis est un bon isolant et maintient la température constante à l’intérieur de la ruche, quelle que soit la saison. De plus, la propolis joue un rôle supplémentaire dans la ruche.

Selon les circonstances, les abeilles utilisent la propolis pour boucher les ouvertures. En hiver, cette matière est mise en place autour des ouvertures pour empêcher une baisse trop importante de la température intérieure. Si la température devient trop élevée en été, des morceaux de propolis sont enlevés pour augmenter la superficie des ouvertures et permettre l’aération.

Lorsqu’un ennemi s’introduit dans leur habitat, les abeilles l’éliminent et le recouvrent de propolis afin d’éviter toute possibilité de contamination par décomposition. De temps en temps, des petits animaux peuvent entrer dans la ruche (tels que des lézards ou des souris). Dans ces cas-là, les abeilles construisent une sorte de « cercueil » avec de la propolis pour éviter toute détérioration.

Propolis, le bouclier de la ruche !

Les abeilles sont vigilantes afin que l’environnement de la « cité ruche » ne soit pas exposé à des agents pathogènes susceptibles de l’infecter et de la détériorer.

Les propriétés de la propolis fournissent une protection à la ruche et à la colonie. Elle permet d’éviter toute intrusion indésirable et dangereuse pour la communauté.

Les abeilles qui s’occupent de la propolis recouvrent également toutes les ouvertures de la ruche. Étant donné que les butineuses effectuent entre dix et cent voyages par jour, il est impossible qu’elles contaminent la ruche à leur retour.

Les gardiennes qui surveillent les entrées de la ruche doivent s’assurer que les butineuses n’entrent pas avec des bactéries sur le dos ! Ce serait catastrophique pour l’ensemble de la colonie. Tout doit être absolument propre et sans risque de contamination.

Le monde de la ruche et la propolis

Tout savoir sur la propolisLa ruche est un milieu clos qui peut contenir jusqu’à 50 litres, environ 50 000 abeilles et une reine. Une unité de vie qui se compose de ménagères, de nourrices, d’architectes, de butineuses, de ventilatrices, de manutentionnaires. L’une d’elles exercera tous ces métiers au cours de sa vie, mais c’est le rôle de butineuse qui sera le plus gratifiant !

La température est généralement comprise entre 35°C et 38°C avec une humidité de 70% et une forte présence de sucre. Un milieu qui pourrait être propice à la prolifération de micro-organismes, mais qui est maintenu sous contrôle grâce à la propolis. Une protection naturelle et efficace qui n’a pas besoin de produits chimiques ou industriels.

Comment est fabriquée la propolis ?

Les abeilles rassemblent une résine qui vient des bourgeons de certains arbres durant les intersaisons. Elles découpent des fragments à l’aide de leurs mandibules, les transportent avec leurs pattes postérieures jusqu’à la ruche et pétrissent ces fragments pour obtenir des boules. Puis, elles ajoutent de la cire, du miel et leurs propres enzymes salivaires pour produire la propolis.

On comprend pourquoi ce produit est si complexe, car il se compose de tous ces ingrédients !

Quels sont les composants de la propolis ?

Son assemblage dépend de la région et des végétaux qui s’y trouvent. Ainsi, toutes les propolis ne se ressemblent pas et leur composition varie selon la flore locale. Les abeilles, si elles ne trouvent pas les constituants habituels, cherchent alors des alternatives : du bitume, du vernis, des huiles. On peut identifier cinq familles principales d’éléments dans la composition : des résines et des baumes (55%), des cires (30 à 40%), des mélanges d’huiles essentielles (5 à 10%) principalement du bornéol et de l’eucalyptol, des pollens (5 %) et des matières organiques diverses (5 %).

Dans la propolis on trouve des vitamines et des minéraux tels que la provitamine A (bêta-carotène), des vitamines du groupe B (niacine) et des acides aminés, ainsi que des oligo-éléments comme le Magnésium, le Manganèse, le Bore, le Fer, le Zinc, le Cuivre, le Baryum, et d’autres sels minéraux. Il y aurait entre 300 et 400 molécules dont certaines ne sont pas encore identifiées.

Teintes variées de la propolis

Propolis jaune

La propolis jaune est la variété la plus répandue en Europe. Provenant de peupliers, elle est facilement accessible. Cependant, elle est plus à risque d’être affectée par la pollution et les produits chimiques agricoles. Il est donc primordial de vérifier l’origine.

Propolis verte

La propolis verte, traditionnellement utilisée au Japon avant d’atteindre l’Europe, est obtenue à partir de Baccharis dracunculifolia, une plante brésilienne. Elle contient de l’artépilline C, un composant de la famille des phénols.

Propolis rouge

La propolis rouge est produite à partir du Dalbergia ecastaphyllum, un arbuste originaire d’Amérique centrale et des Antilles, qui pousse dans les dunes. Cette propolis rouge est riche en flavonoïdes.

Propolis blanche

La propolis blanche est principalement disponible en France et en Europe. Elle est faiblement concentrée en miel et pollen et est connue pour être la plus douce et la moins susceptible de déclencher des réactions cutanées. Elle est le plus souvent proposée sous forme d’extraits aqueux et sans alcool.

Propolis noire

La propolis noire est similaire à la propolis jaune, mais beaucoup plus concentrée en principes actifs. Elle est très recherchée, mais il est conseillé de l’utiliser avec modération.

Propolis, les étapes de collecte

Tout savoir sur la propolisOn peut obtenir entre 100 et 300 gr de propolis par an et par ruche. La plupart du temps, l’apiculteur la vend à une entreprise spécialisée qui se charge de la transformer selon leur spécialité. Comptez environ 20 euros pour les 100 gr.

La collecte de la propolis est compliquée pour l’apiculteur. Elle est collante et entoure les cadres. Il est important de ne pas l’endommager lors de l’ouverture de la ruche et d’être délicat.

La température optimale pour récolter la propolis est autour de 15°C. En effet, elle est plus visqueuse lorsqu’elle est chaude et plus solide lorsqu’elle est froide. Une fois récoltée, il faut la trier pour éliminer les impuretés.

Les apiculteurs ont conçu des systèmes de grilles qui permettent de récolter facilement la propolis. Ils placent les grilles dans un congélateur et les morceaux de propolis tombent pour simplifier le tri.

L’apiculteur a l’opportunité de découvrir les différentes couleurs de la propolis, selon le lieu où se trouve la ruche (conifères, peupliers). Elle peut être allant du jaune très clair au noir, en passant par le marron et ses nuances.

Si l’apiculteur souhaite commercialiser la propolis, il doit respecter un cahier des charges très strict afin de garantir la traçabilité. L’acheteur doit quant à lui réaliser des contrôles pour vérifier l’absence de toxicité (métaux lourds et pesticides).

Bienfaits de la propolis pour les abeilles

Les papilles gustatives peuvent être choquées par son goût amer et âpre, mais l’odorat sera récompensé par la profusion de senteurs aromatiques qui s’en dégage.

En faisant fondre les morceaux de propolis dans l’alcool, des ingrédients comme les flavonoïdes ont pu être découverts. Il existe un procédé spécifique qui permet d’extraire la propolis à l’aide de l’éthanol : il est nécessaire de mélanger de la poudre de propolis avec de l’alcool et de laisser macérer le mélange pendant un mois en le remuant de temps en temps. Il faut ensuite filtrer. L’extraction peut aussi se faire à l’eau, mais dans ce cas, seules les molécules hydrosolubles et non les flavonoïdes seront retenues.

Les propriétés antifongiques et antibactériennes de la propolis s’avèrent être un bouclier très efficace pour les abeilles, ce qui permet de les protéger contre de nombreuses agressions microbiennes.

Quelle variété de produits à base de propolis peut-on trouver dans le commerce ?

Différents types de produits à base de propolis sont proposés sur les sites web et par les laboratoires :

  • La poudre siccative de propolis
  • La teinture mère, qui peut être mélangée à des huiles essentielles à raison de 20% (en raison de la présence d’alcool)
  • Des capsules contenant de la poudre et du charbon activé
  • Des gélules de poudre mélangées avec des argiles, des pollens et des algues
  • En gommes à mâcher, en spray
  • En comprimés, en extrait fluide ou sec, en capsules
  • Sous forme de savons, de shampooings et de cosmétiques
  • En morceaux bruts
  • Sous forme de pommades, de solutions buccales etc.

Conseils d’utilisation de la propolis

Le dosage recommandé varie selon la présentation, la forme et le laboratoire.

En général, on conseille d’utiliser entre 300 et 600 mg de poudre micronisée avant chaque repas. Pour la teinture alcoolique, le dosage à prendre est de 50 gouttes par jour.

Comment conserver la propolis ?

La propolis est facile à garder en raison de ses propriétés naturelles. Il est préférable de choisir un endroit sec et frais, à l’abri de la chaleur, de la lumière et de l’humidité pour éviter qu’elle ne fonde et devienne collante. Il est aussi conseillé de la conserver dans un contenant bien fermé.

Survie des abeilles : le dernier mot

Depuis 25 ans, la disparition des abeilles est une préoccupation grandissante.

Les abeilles sont essentielles à la vie. Elles sont responsables, par la pollinisation, de la survie de plus de 200.000 espèces de plantes, fleurs et arbres fruitiers. Sans les abeilles, l’humanité serait condamnée.

Il est important de prendre conscience des menaces qui pèsent sur les abeilles et leur existence. Privilégiez la consommation de miel biologique, même si l’obtention d’une certification BIO est complexe étant donné que les abeilles voyageant loin à la recherche de pollen, de nectar de fleurs et d’eau. Dans tous les cas, vous pouvez choisir du miel produit dans votre région pour encourager vos producteurs locaux.

Vous pouvez préserver un espace dans votre jardin en laissant des fleurs sauvages. Plantez des fleurs attirant les abeilles : coquelicot, chicorée, origan… Pensez aussi à construire un « hôtel à abeilles », il sera utile pour qu’elles puissent traverser l’hiver et préparer leur propolis qui les protège tant !

Dans votre environnement dédié, intégrez une petite zone humide, un point d’eau avec une mini-mare faite à partir d’une coupelle d’un pot de fleur par exemple.

Évitez absolument l’utilisation de pesticides ou autres produits désherbants…

Vous pouvez également déclarer en mairie toute présence de nid de frelons asiatiques.

De nos jours, dans plusieurs traditions religieuses, les produits de la ruche sont des ingrédients sacrés et accompagnent les rituels funéraires.

Donc préservons nos abeilles pour accompagner nos défunts !

 

 

Tout savoir sur la propolis

Guérisseur Naturel

 

 

Tout savoir sur la propolis

Articles similaires

4.3/5 - (19 votes)

Partager

Laissez un commentaire

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine est un espace d’informations et de conseils créé par des professionnels qui souhaitent partager leur connaissance sur l’alimentation, la santé, le bien-être, les relations, la mode et la maison.

Suivez-nous sur :

À travers notre blog, vous aurez la chance de découvrir les meilleures réponses à vos diverses préoccupations liées à l’alimentation, à la santé, au bien-être, aux relations, à la mode et à la maison. Pour tous vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

@2024 – Tous droits réservés. Garan Cedore Magazine

Ne doutez plus de son amour !

X