Alimentation frugivore, quels sont les dangers ?

L’alimentation frugivore est une forme de régime alimentaire qui se base sur un régime végétal et qui est riche en fruits. Cette forme de régime alimentaire peut présenter des avantages pour la santé, mais elle peut aussi comporter des risques si elle n’est pas correctement suivie. Dans cet article, nous allons examiner le rôle des fruits dans l’alimentation frugivore et les dangers associés à ce type de régime. Nous aborderons également les moyens de minimiser ces risques et les avantages à adopter une alimentation frugivore.

Vous cherchez à perdre du poids ? Les régimes sans glucides, l’abstinence alimentaire le soir ou le sport intensif sont des alternatives qui peuvent vous venir à l’esprit. Mais savez-vous que le frugivorisme est également une tendance de plus en plus populaire sur les réseaux sociaux ? Mais qu’est-ce que le frugivorisme ? Est-il sans danger ? Dans cet article, nous vous proposons de découvrir ce mode alimentaire et les précautions à prendre si vous envisagez de l’adopter.

Qu’est-ce que le régime frugivore ?

Alimentation frugivore, quels sont les dangers ?Le mode alimentaire frugivore est un régime qui se nourrit principalement de fruits frais et suffisamment mûrs, représentant environ trois quarts de l’apport alimentaire quotidien. Le reste peut être complété par des graines et des légumes crus (ex : légumes à feuilles, tomates, radis, concombre, etc.).

Il y a quelques exceptions, certains frugivores peuvent consommer des produits d’origine animale comme des œufs et du poisson, mais dans cet article, nous nous limiterons à l’alimentation frugivore végétalienne.

Le végétalisme autorise la consommation de légumineuses et leurs dérivés tels que le tofu ou les protéines de soja texturées, divers fruits et légumes (crus et cuits), des céréales, des graines et des huiles, pour satisfaire au maximum les besoins en énergie et en nutriments.

Cependant, une personne suivant un régime frugivore ne mange que des fruits et quelques légumes crus : elle consomme en moyenne entre 3 et 4 kg de fruits et entre 500 g et 1 kg de crudités par jour, pour tenter de combler ses besoins… ce qui n’est pas toujours possible, comme nous allons le découvrir.

Origine du terme « frugivore » ?

Le terme « frugivore » est employé pour désigner les êtres vivants qui se nourrissent de fruits et légumes. Nous savons désormais que cette pratique s’étend à l’espèce humaine.

Ce mot tire son origine du latin « frux » pour désigner les fruits, les légumes et les graines et le suffixe « -vore », aussi du latin, qui signifie « ingérer » ou « dévorer ». Dans le sens strict du terme, un frugivore est donc « celui qui avale des fruits et légumes ».

Pourquoi adopter le régime frugivore ?

Optant pour le régime frugivore, tout comme le régime végétalien ou vegan, peut s’expliquer par des raisons éthiques, environnementales, religieuses ou même pour améliorer la santé. Toutefois, ce régime alimentaire est plus strict que ses alternatives. Bien qu’il puisse apporter certains avantages, il n’est pas exempt de risques.

Une des conséquences positives d’une consommation conséquente de fruits et légumes est l’apport en fibres, ce qui favorise la digestion et le transit intestinal. Cependant, il faut noter que les fibres doivent être introduites progressivement, car une introduction soudaine et excessive peut causer des malaises digestifs.

En outre, les apports en fibres peuvent être obtenus par une alimentation variée, équilibrée et suffisante si l’on mange des fruits, des légumes, des légumineuses et des céréales complètes.

De plus, les aliments du régime frugivore contiennent de nombreuses vitamines, minéraux et antioxydants, certains essentiels au bon fonctionnement de l’organisme et d’autres ayant des propriétés protectrices contre les agressions extérieures et le vieillissement. Mais là encore, une alimentation variée et équilibrée nous offre ces avantages.

Enfin, le régime frugivore est de faible densité calorique : les légumes et les fruits sont des aliments à faible teneur en calories et en mangeant des portions abondantes, la consommation calorique reste modérée. Ce qui peut être intéressant pour des objectifs de perte de poids, mais ce régime ne peut être soutenu à long terme et la reprise d’une alimentation normale entrainera inévitablement une prise de poids.

Voulez-vous adopter un régime frugivore? Quels sont les risques à prendre en compte?

Alimentation frugivore, quels sont les dangers ?Manger des fruits est bon pour la santé, mais une alimentation omnivore (où l’on peut manger de tout) est différente d’une alimentation végétalienne et encore plus d’un régime frugivoriste.

Avant de débuter une alimentation frugivore, il est important de déterminer sa durée. Se nourrir exclusivement de fruits, quelques graines et des légumes crus sur une longue période peut entraîner des déséquilibres nutritionnels et d’autres risques.

Une alimentation frugivore peut donc être suivie pendant une courte période (3-4 jours par exemple) pour améliorer le confort digestif ou pour se réapprovisionner en vitamines et minéraux. Toutefois, il est déconseillé de prolonger ce régime au-delà de deux semaines.

Si vous souhaitez entamer un régime frugivore, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant et à faire appel à un nutritionniste ou diététicien pour vous accompagner et éviter des désagréments.

Les conséquences possibles d’un régime alimentaire frugivore

Un régime alimentaire frugivore soutenu, surtout au-delà de 15 jours, peut entraîner des niveaux insuffisants en vitamine B12, vitamine D, minéraux (fer, calcium) et acides gras oméga-3. Il peut également causer des malaises digestifs, de l’inconfort et une distension abdominale, ainsi qu’un déséquilibre des apports quotidiens. Les restrictions peuvent aussi engendrer un isolement et une frustration, ainsi qu’une perte ou prise de poids rapide.

Comment adopter un régime alimentaire frugivore ?

Alimentation frugivore, quels sont les dangers ?De préférence, demandez l’avis d’un expert et bénéficiez de son accompagnement avant de commencer.

Pour vous donner suffisamment d’énergie, vous aurez besoin de manger entre 3 et 4 Kg de fruits chaque jour, ainsi que des légumes crus et des graines (25 % des apports maximum).

  • Fractionnez votre alimentation en prenant 5 ou 6 repas, composés principalement de fruits (75 % des aliments consommés) et complétés de légumes crus et de graines. Cela vous aidera à mieux gérer la faim et à prolonger la sensation de satiété (il faut en moyenne une à deux heures pour digérer les fruits).
  • Choisissez des fruits et légumes locaux et de saison, plus goûteux, et si possible issus de l’agriculture biologique pour limiter l’exposition aux substances nocives.
  • Variez le plus possible les fruits consommés pour obtenir un maximum de vitamines et minéraux, et aussi diversité de couleurs et de goûts.

L’hydratation est aussi importante : buvez au minimum 1,5 litre d’eau par jour et environ 2 litres les jours de fortes chaleurs.

Sur le long terme, il peut être nécessaire de compléter l’alimentation frugivore par des suppléments en fer, calcium, iode, et vitamines B12 et D. Demandez conseil à votre spécialiste.

Enfin, l’activité physique est à intégrer à ce type de régime alimentaire, mais en restant modéré. Les fruits contiennent du fructose, un sucre qui sert de carburant aux muscles mais en excès peut entraîner le stockage sous forme de triglycérides. Une activité physique adaptée permet donc une meilleure utilisation de cette source d’énergie. En revanche, il est conseillé de s’abstenir des exercices de haute intensité car vous risqueriez de vous sentir trop affaibli. 

Conclusion Finale

Il est clair que l’alimentation frugivore n’est pas l’option la plus optimale en termes d’équilibre alimentaire – manque de protéines, lipides essentiels, minéraux et vitamines, et faible apport en énergie sont parmi les risques courus. C’est pourquoi il est important de consulter des professionnels et de limiter la durée de cette pratique.

Si vous êtes un adepte d’une alimentation végétalienne ou vegan, sachez que vous pouvez obtenir un meilleur équilibre en mangeant des fruits et légumes, des légumineuses, des fruits oléagineux et des céréales (ainsi que des œufs et des produits laitiers pour les végétariens). C’est une démarche plus raisonnable pour atteindre vos objectifs.

 

Alimentation frugivore, quels sont les dangers ?

 

Alimentation frugivore, quels sont les dangers ?

 

 

Articles similaires

4.7/5 - (12 votes)

Partager

Laissez un commentaire

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine est un espace d’informations et de conseils créé par des professionnels qui souhaitent partager leur connaissance sur l’alimentation, la santé, le bien-être, les relations, la mode et la maison.

Suivez-nous sur :

À travers notre blog, vous aurez la chance de découvrir les meilleures réponses à vos diverses préoccupations liées à l’alimentation, à la santé, au bien-être, aux relations, à la mode et à la maison. Pour tous vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

@2024 – Tous droits réservés. Garan Cedore Magazine

Ne doutez plus de son amour !

X