Tout savoir sur le lait

Le lait d’amande est une alternative saine et savoureuse au lait traditionnel. Cette boisson nutritive peut être consommée pour remplacer le lait de vache dans les recettes et comme boisson de préparation. Dans cet article, nous examinerons de plus près le lait d’amande et ses nombreux bienfaits nutritionnels. Nous verrons également comment le préparer à la maison, ainsi que les différentes façons dont vous pouvez l’utiliser dans votre alimentation. Enfin, nous vous donnerons quelques recettes savoureuses à essayer avec le lait d’amande. Alors, si vous êtes à la recherche d’une alternative plus saine et délicieuse au lait de vache, lisez la suite pour tout savoir sur le lait d’amande!

En apprendre plus sur le lait

Durant des années, le lait a été une partie intégrante de notre alimentation et de la tradition culinaire ! Apprenons plus sur le lait, ses différentes variétés, sa teneur nutritionnelle et ses propriétés bénéfiques.

Qu’est-ce que le lait de vache ?

Selon la définition officielle, le lait de vache est le produit issu d’un processus de traite sans interruption de la femelle laitière, bien portante et bien nourrie. Afin de garantir la salubrité du produit, le lait doit être recueilli selon des normes d’hygiène strictes et ne doit pas contenir de colostrum.

Quelles sont les variétés de lait ?

Selon leur méthode de conservation

Le lait cru

Après la traite, le lait peut être conservé par divers moyens.

Le lait non traité fait référence à un produit non transformé, qui est conditionné et refroidi immédiatement à la ferme. Il s’agit d’un produit brut qui doit être consommé dans les deux jours.

Riche en nutriments et en probiotiques, le lait cru n’est pas recommandé par les autorités sanitaires pour les groupes à risque tels que les enfants de moins de 5 ans, les femmes enceintes et les personnes immunodéficientes.

Le lait pasteurisé

La pasteurisation est un procédé de traitement des aliments par lequel le produit est chauffé à 85°C pendant une période donnée et est ensuite rapidement refroidi.

Le lait est chauffé entre 72°C et 85°C pendant 15 à 20 secondes. Les températures et la durée doivent être précises pour conserver ses qualités nutritionnelles et gustatives.

Le lait pasteurisé est conservé au froid et peut être consommé pendant 7 jours après conditionnement et 3 jours après ouverture.

Le lait UHT

La stérilisation par ultra-haute température (UHT) est un procédé de conservation par le chaud qui consiste à chauffer le lait à 150°C pendant 2 à 5 secondes. Cette méthode permet de détruire tous les micro-organismes et de conserver le lait pendant 3 mois à température ambiante. Une fois ouverte, la durée de conservation est d’environ 7 jours au réfrigérateur.

Le lait UHT est le lait le plus populaire en France.

Selon leur teneur en matières grasses

Le lait peut également être différencié selon sa teneur en lipides. À sa sortie du pis de l’animal, le lait contient une matière grasse appelée crème. À la laiterie, le lait est séparé de sa crème à l’aide d’une écrémeuse et la crème est ajoutée au lait selon une quantité prédéfinie pour obtenir le type de lait souhaité.

Le lait entier

Avec 3,6 g de lipides pour 100 mL, le lait entier est le plus riche en matières grasses, et donc le plus riche en arôme. Son onctuosité et ses saveurs en font un produit idéal pour la cuisine et la pâtisserie. Il est traditionnellement utilisé pour préparer des desserts tels que le riz au lait ou les œufs au lait, et pour cuisiner des gratins et des purées.

Son emballage est reconnaissable à la couleur rouge de la brique, de la bouteille ou du bouchon !

Le lait demi-écrémé

Le lait demi-écrémé est le lait le plus consommé en France. Il contient environ 1,5 g de lipides pour 100 mL et ses qualités nutritionnelles sont similaires à celles du lait entier, mais son goût est plus doux.

Son emballage est de couleur bleue.

Le lait écrémé

Le lait écrémé ne contient presque plus de matières grasses (0,05 g de lipides pour 100 mL), et donc ses saveurs sont encore moins prononcées que celles du lait demi-écrémé.

Bien que le lait écrémé soit apprécié pour sa faible teneur en lipides, il est également moins nutritif et ne s’utilise pas aussi bien en cuisine que les laits entiers et demi-écrémés.

Il se reconnaît à son emballage vert.

Selon leur origine

Le lait de vache

Le lait de vache est le lait le plus populaire en France, consommé seul ou incorporé dans des préparations culinaires sucrées ou salées. Il est également utilisé pour fabriquer des laitages, des fromages et des matières grasses.

Le lait de brebis

Le lait de brebis est utilisé dans la fabrication de fromages tels que la feta, la ricotta ou le roquefort, mais il peut également être consommé comme le lait de vache !

Le lait de brebis

Le lait de brebis est un substitut parfait au lait de vache, car riche en protéines, lipides, vitamines et minéraux.

Le lait de chèvre

Le lait de chèvre est une bonne option pour remplacer le lait de vache. Il est très proche nutritionnellement du lait maternel et a été utilisé par les mères qui ne pouvaient pas allaiter pendant des siècles. Certaines études ont montré que le lait de chèvre est plus digeste, alcalin et bien toléré que le lait de vache.

Le lait de bufflonne

Le lait de bufflonne (la femelle du buffle) est le deuxième lait le plus consommé après le lait de vache. Il est riche en phosphore, calcium, magnésium et vitamine A, mais sa teneur en lactose est plus élevée que celle du lait de vache, ce qui le rend moins adapté aux personnes souffrant d’intolérance au lactose.

Les boissons végétales

Les boissons végétales, également connues sous le nom de « laits végétaux », sont devenues très populaires ces dernières années. Les plus courantes sont les boissons de soja, de coco, d’amande et d’avoine. Ces boissons sont produites à partir d’eau et de la plante, auxquels sont ajoutés sucre, additifs et parfois arômes. Elles sont parfois enrichies en vitamines et/ou en minéraux pour devenir une alternative plus cohérente au lait de vache.

Avantages des micronutriments contenus dans le lait

Le lait est bien connu pour être une excellente source de calcium pour notre alimentation. Cependant, il est également riche en nutriments divers :

  • macronutriments : protéines, lipides, glucides
  • minéraux et oligo-éléments : calcium, phosphore, iode, potassium, magnésium, zinc et sélénium
  • vitamines : du groupe B (2, 5 et 12), A et D

Les laits d’origine animale contiennent des nutriments similaires, ils sont donc interchangeables. Les boissons végétales, quant à elles, ne contiennent pas assez de calcium pour être considérées comme des produits laitiers et ne peuvent pas se substituer à ceux-ci, à moins d’être enrichies en micronutriments pour un apport nutritionnel plus complet.

Voici ci-dessous un tableau comparatif des apports en micronutriments pour les laits de vache (UHT et cru), de chèvre et de brebis, ainsi que les boissons de soja, amande et coco.

 

Lait UHT

Chèvre

Brebis

Soja

Amande

Coco

Minéraux

Calcium

117

110

199

12

12

2,7

Phosphore

89,4

110

158

50

16

3,9

Potassium

166

190

103

110

31

14

Iode

11,9

< 20

23,3

< 20

< 20

< 20

Vitamines

Rétinol*

18,7

13,4

20,3

< 21

/

/

β-carotène*

10,3

< 5

/

2

< 5

< 5

B2

0,24

0,08

0,34

0,01

0,01

/

B5

0,41

0,29

0,41

0,05

0,02

/

B12

0,36

0,05

0,71

/

/

/

D

0,27

/

0,2

/

/

/

*le rétinol et le β-carotène sont les deux constituants principaux de la vitamine A

Calcium

Le calcium est l’un des minéraux les plus présents dans le corps humain. Il est vital pour de nombreuses fonctions cellulaires : ossature, dentition, fonction musculaire, coagulation sanguine, fonctionnement des enzymes digestives, neurotransmission ou encore processus de division et de spécialisation.

Chez l’enfant, le calcium est essentiel à leur croissance et à leur développement osseux.

Chez l’adulte, les besoins nutritionnels en calcium sont de 950 mg par jour.

Phosphore

Comme le calcium, le phosphore participe à la formation des os et des dents, ainsi qu’à leur développement chez les enfants. Il est également un élément essentiel dans le fonctionnement des membranes cellulaires et le métabolisme énergétique.

Phosphore

Nous avons besoin d’une quantité journalière de 550 mg de phosphore.

Iode

L’iode est essentielle à la production d’hormones thyroïdiennes et à la bonne activité cérébrale et nerveuse. Les adultes doivent consommer 150 µg de ce minéral chaque jour.

Vitamine A

La vitamine A, sous forme de rétinol, rétinal, acides rétinoïques et caroténoïdes, est reconnue pour sa contribution à la vision, à la qualité de la peau, à l’immunité, au métabolisme du fer et à la spécialisation cellulaire. Les adultes ont besoin, chaque jour, d’un apport de 750 µg (femmes : 650 µg).

Vitamine B2

La riboflavine (B2) est bénéfique pour la fatigue, la protection cellulaire, la vision et la peau. Les adultes ont besoin de 1,6 µg par jour.

Vitamine B5

L’acide pantothénique (B5) est impliqué dans le système nerveux, les performances intellectuelles, la réduction de la fatigue, la synthèse des hormones stéroïdes et des neurotransmetteurs. Les femmes ont besoin de 5 µg et les hommes de 6 µg par jour.

Vitamine B12

La vitamine B12 est essentielle pour le système nerveux, immunitaire, la formation des globules rouges, la fatigue et les fonctions psychologiques. Les adultes ont besoin de 4 µg par jour. Les régimes végétariens et végétaliens sont à risque et nécessitent une supplémentation.

Vitamine D

La vitamine D est essentielle pour la santé des os et des muscles, l’absorption du calcium et du phosphore et le maintien de la calcémie et de la phosphorémie. Les adultes ont besoin de 15 µg par jour.

Comment choisir le meilleur lait ?

L’étiquette

Vous ne trouverez pas toujours une liste des ingrédients sur les étiquettes des cartons de lait. La raison est simple, le lait est un produit constitué d’un seul ingrédient : le lait. En conséquence, une liste n’est pas obligatoire.

En revanche, les laits aromatisés ou transformés sont composés de plusieurs ingrédients et doivent donc indiquer les composants.

Le tableau nutritionnel, théoriquement requis, n’est que conseillé pour le lait.

L’estampille de sûreté est obligatoire, elle est de forme ovale et renferme les lettres FR et CE, ainsi qu’une série de nombres. Elle atteste que le produit se conforme aux normes d’hygiène et indique d’où vient le lait : la série de chiffres correspond à une laiterie, vous pouvez vérifier sa provenance.

L’emballage

En France, nous utilisons un code couleur pour identifier le lait en fonction de sa teneur en matières grasses : rouge pour le lait entier, bleu pour le demi-écrémé et vert pour l’écrémé. Attention à ne pas confondre avec les laits issus de l’agriculture biologique, dont l’emballage est généralement de couleur verte, mais qui n’est pas forcément du lait écrémé !

Le conditionnement

Habituellement vendu en bouteille de 1 litre, à la brique ou au pack, le lait est aussi commercialisé en bouteille de 50 et 25 cl.

Cependant, ces petits conditionnements ne sont pas rentables. Selon les marques, les prix au litre peuvent parfois doubler ! On notera également que ces formats ne sont pas respectueux de l’environnement.

Ainsi, les bouteilles de 50 et 25 cl ne sont pertinentes que si vous êtes un très petit consommateur de lait, auquel cas ce choix est justifié.

Le lait biologique

Le lait issu de l’agriculture biologique satisfait à des exigences spécifiques de production : élevage en plein air, traitements médicamenteux réglementés de l’animal, pas d’engrais, d’OGM, d’hormones ni de pesticides, contrôles annuels… 

Le lait biologique est également un peu plus cher que le lait conventionnel : comptez environ + 0,15€ pour un litre.

Opter pour les laits biologiques permet de s’engager dans une démarche qualité respectueuse de l’environnement et de l’animal, tout en s’assurant de bonnes valeurs nutritionnelles.

Les avantages des laits spécifiques ?

Actuellement, il existe une variété de laits spécifiques et enrichis disponibles dans les supermarchés. Ces produits sont plus chers et moins compréhensibles que les laits classiques, mais leur étiquette promet des bienfaits considérables. Alors, quelle est la vérité ?

Le lait faible en lactose

Le lait classique contient environ 5 g de lactose par litre, alors qu’un lait réduit en lactose contient 0,5 g. Cette différence est obtenue en ajoutant de la lactase, une enzyme permettant la digestion du lactose dans le corps. Le prix peut être doublé par rapport au lait conventionnel. Ce type de lait est seulement utile pour les personnes intolérantes au lactose.

Le lait riche en oméga 3

Ces laits répondent à une préoccupation de santé répandue chez les Français : un manque d’oméga 3. Cet acide gras est essentiel car notre organisme ne peut pas le produire, il doit donc être apporté par l’alimentation.

Il existe deux méthodes pour enrichir le lait en oméga 3 :

  • La première consiste à nourrir l’animal avec une alimentation riche en oméga 3 (graines de lin, par exemple). Malheureusement, la teneur en oméga 3 du lait obtenu est peu fiable.
  • La seconde est d’ajouter de l’huile de poisson gras dans le lait.

La première méthode n’est pas fiable, et la seconde n’est pas très appétissante. Une meilleure solution serait de consommer des aliments de qualité riches en oméga 3.

Le lait enrichi en vitamines

En comparaison aux laits traditionnels, les laits enrichis (minéraux, vitamines, protéines, fibres…) n’apportent pas grand-chose, leur teneur en nutriments étant peu supérieure à celle des produits classiques. Le prix est également bien plus élevé !

L’enrichissement en vitamine D est le plus courant, car elle est nécessaire à l’absorption du calcium. En été, notre corps est capable de la synthétiser grâce aux rayons du soleil, mais en hiver, cela peut ne pas suffire. Il est alors possible de prendre des compléments alimentaires après avoir effectué une prise de sang.

Pour en savoir plus sur la vitamine D, vous pouvez lire notre article.

En ce qui concerne le lait enrichi en protéines, le régime alimentaire actuel est souvent trop riche en protéines, et le lait contient déjà une bonne quantité de protéines. Si vous souffrez d’une carence, mieux vaut opter pour des aliments de qualité et riches en protéines.

Intolérance au Lactose

Le lactose est un sucre présent dans le lait et ses produits dérivés. L’organisme doit produire une enzyme appelée lactase pour pouvoir le digérer. Si cette enzyme n’est pas sécrétée, on parle alors d’intolérance au lactose.

Pour éviter les gaz et les douleurs abdominales provoquées par la consommation de lactose, il est conseillé d’adapter son alimentation et de privilégier des aliments contenant peu de lactose.

Pourquoi le lait peut-il être déconseillé pour les adultes ?

Ces dernières années, un discours “anti-lait” est apparu. Faisons le point.

Depuis le Néolithique, il y a plus de 10 000 ans, l’Homme consomme du lait, ce qui nous permet d’avoir un certain recul sur ce produit. Il est d’ailleurs consommé partout dans le monde, selon les habitudes de chaque culture.

On affirme que le lait n’est pas adapté à l’Homme adulte et qu’il pourrait être à l’origine de maladies cardiovasculaires. Néanmoins, aucune étude ne le prouve à ce jour.

Par contre, nous savons que les personnes qui en consomment peu sont plus sujettes à des pathologies osseuses à un âge avancé.

Le lait est soumis à des contrôles d’hygiène réguliers, aussi, comme pour tout aliment, il est préférable d’en consommer moins mais de bonne qualité.

Cependant, le lait doit être évité dans deux cas : 

  • une allergie aux protéines de lait de vache, qui exige de le supprimer totalement
  • une intolérance au lactose, qui demande une consommation adaptée selon le degré de l’intolérance

Résultat

Le lait et les produits laitiers sont des aliments essentiels à tous les âges : enfants et adolescents pour leur croissance, femmes enceintes ou allaitantes pour leurs besoins et ceux du fœtus, personnes âgées, adultes et sportifs pour préserver leur ossature. De plus, le lait peut être consommé de multiples façons et les produits laitiers sont variés et adaptés à tous les goûts !

 

Articles similaires

4.1/5 - (30 votes)

Partager

Laissez un commentaire

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine est un espace d’informations et de conseils créé par des professionnels qui souhaitent partager leur connaissance sur l’alimentation, la santé, le bien-être, les relations, la mode et la maison.

Suivez-nous sur :

À travers notre blog, vous aurez la chance de découvrir les meilleures réponses à vos diverses préoccupations liées à l’alimentation, à la santé, au bien-être, aux relations, à la mode et à la maison. Pour tous vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

@2024 – Tous droits réservés. Garan Cedore Magazine

Ne doutez plus de son amour !

X