Les sources naturelles de molybdène

L’importance des sources naturelles de molybdène ne peut pas être sous-estimée. Le molybdène est un élément essentiel de l’industrie mondiale et est utilisé dans une variété d’industries, y compris l’automobile, l’aéronautique, l’énergie et les produits chimiques. Les sources naturelles de molybdène sont des minéraux qui contiennent du molybdène et qui sont extraits du sol et de l’eau par diverses méthodes. Ces sources naturelles de molybdène sont essentielles à la production de produits à base de molybdène, en particulier ceux qui sont utilisés dans les applications industrielles. Dans cet article, nous examinerons en détail les différentes sources naturelles de molybdène ainsi que leur importance pour l’industrie.

Le molybdène est un élément nutritif peu connu et pourtant essentiel pour le fonctionnement de certains acides aminés. Notre organisme ne peut le produire, ainsi nous devons le consommer par l’alimentation.

Découvrez ici les effets et les sources naturelles du molybdène afin de les incorporer à votre alimentation.

Quel est l’impact du molybdène sur notre organisme ?

Le molybdène est un oligo-élément, une substance nutritive présente à l’état infime dans notre corps. Son symbole chimique est Mo et il est classé 42e sur le tableau périodique des éléments. Il fait partie de la catégorie des métaux de transition. Bien que les quantités soient infimes, cet oligo-élément joue un rôle essentiel dans le métabolisme.

D’autres oligo-éléments tels que le fer, le phosphore, le magnésium, l’iode, le chrome, le cuivre, le sélénium, le silicium, le manganèse et le zinc sont connus pour leurs bienfaits pour la santé. Les scientifiques ont découvert le molybdène au XVIIIe siècle et il est depuis utilisé en métallurgie pour fabriquer des alliages et des blindages.

Qu’est-ce que le molybdène ?

Le molybdène ne peut pas être synthétisé par l’organisme, mais il est nécessaire à certains processus métaboliques. On peut l’obtenir à partir de l’alimentation et le stocker dans le foie et les reins. Les recherches récentes ont montré que le molybdène a des effets bénéfiques sur la santé.

Rôles du Molybdène dans l’Organisme

Le molybdène est capable de s’associer à différentes enzymes et contribue ainsi à la production et au métabolisme normal des acides aminés soufrés. Il s’agit de molécules qui donnent naissance aux protéines. Parmi les acides aminés soufrés (comportant du soufre dans leur molécule), nous trouvons la méthionine (un acide aminé essentiel) et ses dérivés comme la cystéine, la taurine, la carnitine et le glutathion, qui jouent tous des rôles importants dans notre organisme.

Dans ces processus métaboliques, le molybdène peut interagir avec d’autres oligo-éléments tels que le fer, le zinc et le cuivre, qui eux-mêmes contribuent également au métabolisme. Des oligo-éléments tels que le magnésium et le phosphore sont aussi impliqués dans le métabolisme, mais leurs interactions avec le molybdène n’ont pas encore été établies.

Pourquoi ajouter des aliments riches en molybdène à votre régime alimentaire ?

Vous l’avez vu, notre corps ne peut pas produire de molybdène par lui-même, c’est pourquoi il est considéré comme un oligo-élément essentiel.

Nous obtenons le molybdène de notre alimentation et notre foie et nos reins peuvent en stocker une très petite quantité.

Où trouver le molybdène dans l’alimentation ?

Les sources naturelles de molybdèneLa plupart des denrées alimentaires contiennent une faible concentration en molybdène, mais cela suffit généralement à satisfaire nos besoins.

Il est plutôt rare d’obtenir des données officielles montrant la teneur de cet oligo-élément dans les aliments. Il existe des tableaux récapitulant la composition des aliments (comme la table Ciqual en France, par exemple) ne mentionnant pas la quantité de molybdène. Des études à petite et moyenne échelle ont permis de connaître la quantité de ce minéral dans certains produits.

Les abats comme le foie et les rognons sont les meilleures sources naturelles de molybdène, avec environ 100 μg de cet oligo-élément par 100 grammes de produit.

Les produits laitiers sont aussi des sources intéressantes de molybdène. On peut le trouver dans les yaourts, les laits et les fromages fabriqués à partir de lait de vache, de chèvre et de brebis.

Ensuite, nous pouvons trouver ce minéral dans des sources naturelles d’origine végétale, mais leur teneur en molybdène dépend directement de la qualité du sol. La concentration peut en effet varier pour un même aliment selon l’endroit où il a été cultivé. Ces sources végétales sont :

  • Les légumineuses ou légumes secs : notamment les lentilles, les pois chiches et les haricots. Elles ont une concentration d’environ 50 μg de molybdène par 100 grammes.
  • Les céréales : le blé, le maïs et le riz sont des sources naturelles de molybdène.
  • Quelques légumes dont la courgette, le céleri-rave, l’ail, la tomate et l’épinard contiennent aussi cet oligo-élément.
  • Les fruits à coque comme les noix, les amandes et les noisettes vous apporteront aussi du molybdène.
  • Enfin, les fruits tropicaux comme la papaye et la noix de coco, ont aussi des concentrations intéressantes.

Attention aux interactions

Nous savons qu’une consommation excessive de soja et du thé noir, ainsi que des aliments riches en soufre (comme les fruits de mer, les différents types de choux et certaines légumineuses) risque d’entraver la bonne absorption du molybdène.

Au contraire, l’assimilation de ce minéral est plus intéressante lorsque l’aliment (ou le repas) est aussi composé de fer, zinc et cuivre.

Un aliment intéressant pour profiter au maximum de cette synergie entre les différents oligo-éléments est le foie de veau : qui contient plus de 5 mg de fer, 13 mg de zinc, 15 mg de cuivre et 100 μg de molybdène par 100 grammes de produit cuit. Un aliment à ne pas manquer sur votre liste de courses du mois !

Quel est notre besoin en molybdène ?

Les sources naturelles de molybdèneLa plupart des oligo-éléments sont nécessaires à l’organisme en quantités minimes, mais le molybdène est un minéral que notre corps ne peut pas synthétiser et dont nous devons donc consommer des sources naturelles.

Les données sur les apports nécessaires en molybdène n’étaient pas suffisamment précises jusqu’à l’avril 2021, lorsque l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) a publié ses références nutritionnelles actualisées. On parle ici des « apports satisfaisants » en molybdène, c’est-à-dire les apports recommandés par jour pour les personnes en bonne santé selon leur âge.

Les apports satisfaisants (et les limites de sécurité) pour le molybdène sont :

Groupes de population

Selon leur âge

Apport satisfaisant

μg (microgrammes) par jour

Limite supérieure de sécurité

μg (microgrammes) par jour

Nourrissons de 0 à 6 mois

2

 

Nourrissons de 6 à 12 mois

30

 

Enfants de 1 à 3 ans

35

100

Enfants de 4 à 6 ans

65

200

Enfants de 7 à 10 ans

75

250

Adolescents de 11 à 14 ans

80

400

Adolescents de 15 à 17 ans

80

500

Hommes et femmes adultes, dès 18 ans

95

600

Femmes enceintes ou allaitantes

95

600

En France, l’alimentation apporte une moyenne d’un peu plus de 90 μg (microgrammes) de molybdène par jour, ce qui ne couvre pas nos besoins. Il est donc très important de connaître les sources naturelles de molybdène afin de les intégrer dans notre alimentation quotidienne.

Le molybdène peut également être obtenu sous forme de supplément alimentaire, souvent associé à d’autres oligo-éléments tels que le zinc, le cuivre et le chrome, pour obtenir une synergie entre ces micronutriments. Vous pouvez trouver des solutions buvables de haute assimilation contenant un mélange d’oligo-éléments d’origine naturelle (zinc, potassium, magnésium, phosphore, fer, calcium… et molybdène).

Le molybdène existe également dans la composition des compléments de multiples vitamines et minéraux. Préférez ceux à base de sources naturelles de tous les nutriments et disponibles sous la forme de comprimés ou de solutions buvables.

Toutefois, l’utilisation de ces compléments alimentaires ne remplace pas une alimentation équilibrée et suffisante. Enfin, si vous décidez d’entamer une supplémentation de ce type, il est préférable de le faire sous la recommandation de votre médecin ou de votre pharmacien. 

Bilan

Les oligo-éléments sont des minéraux qui, même s’ils sont présents en faibles quantités dans l’organisme, sont cruciaux pour son bon fonctionnement. Le molybdène, un oligo-élément peu connu, est impliqué dans le métabolisme de certains acides aminés essentiels à la synthèse des protéines.

La majorité des aliments contiennent du molybdène et devraient permettre de couvrir les quantités journalières recommandées. Pour vous assurer de satisfaire vos besoins, intégrez des sources naturelles de molybdène à votre alimentation, telles que les abats, les légumes secs et les produits laitiers.

 

Les sources naturelles de molybdène

 

 

 

Les sources naturelles de molybdène

 

 

Articles similaires

4.3/5 - (12 votes)

Partager

Laissez un commentaire

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine est un espace d’informations et de conseils créé par des professionnels qui souhaitent partager leur connaissance sur l’alimentation, la santé, le bien-être, les relations, la mode et la maison.

Suivez-nous sur :

À travers notre blog, vous aurez la chance de découvrir les meilleures réponses à vos diverses préoccupations liées à l’alimentation, à la santé, au bien-être, aux relations, à la mode et à la maison. Pour tous vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

@2024 – Tous droits réservés. Garan Cedore Magazine

Ne doutez plus de son amour !

X