Poil incarné sous l’aisselle, quelles sont les solutions ?

Le poil incarné sous l’aisselle peut être douloureux et gênant, mais il n’est pas nécessaire de le subir. Heureusement, il existe des solutions efficaces pour traiter le poil incarné sous l’aisselle. Dans cet article, nous allons examiner les causes du poil incarné sous l’aisselle et les différentes solutions qui peuvent vous aider à le traiter et à le prévenir. Nous aborderons également le rôle des produits naturels et de la médecine alternative dans le traitement du poil incarné sous l’aisselle. Enfin, nous aborderons les risques associés au traitement du poil incarné et les précautions à prendre.

Comment éviter les poils incarnés sous l'aisselle ?

Trouvez-vous des irritations sous vos aisselles ? Peut-être s’agit-il de poils incarnés. Les poils incarnés sous l’aisselle peuvent être très gênants, en particulier s’ils sont récurrents. Heureusement, il existe des méthodes efficaces pour prévenir leur apparition et garder une peau lisse et nette sous les aisselles. 

Qu’est-ce qu’un Poil Incarné ?

Nos poils poussent à partir des follicules pileux, également connus sous le nom de follicules pilo-sébacés. Il y a des follicules pileux sur presque toute la surface de notre peau, à l’exception des paumes des mains, des plantes des pieds et du nombril. Les poils sont formés de petites cellules produites à l’intérieur des follicules, lors d’un processus appelé kératinisation. Pendant la croissance du poil, ces petites cellules se multiplient et se rassemblent, jusqu’à ce que le poil perce la peau.

On appelle poil incarné un poil qui pousse sous la peau, plutôt que de percer la peau et de sortir vers le haut. Il peut s’enfoncer dans la peau au lieu de sortir du follicule pileux, ou sortir et se courber avant de replonger dans la peau.

À qui les poils incarnés concernent-ils ?

Toute personne qui a atteint l’âge de la puberté est susceptible d’avoir des poils incarnés. Hommes et femmes sont tous à risque dans leurs zones pileuses. Ces poils incarnés sont généralement aggravés par le rasage ou l’épilation, et peuvent apparaître facilement sur le visage ou le cou chez les hommes qui se rasent, ou sur les aisselles, les jambes ou le maillot chez les femmes.

Causes des poils incarnés sous les aisselles

Les poils incarnés sous les aisselles sont une source fréquente d’inconfort et peuvent avoir diverses raisons : 

Nature du poil

Le type du poil peut influencer notre tendance à avoir des poils incarnés sous les aisselles. Les poils à tendance frisée ou enroulés sont plus propices à pousser sous la peau que les autres.

Technique de rasage 

Le mode d’utilisation du rasoir peut grandement affecter l’apparition de poils incarnés sous l’aisselle. Raser dans le sens inverse de la pousse des poils augmente le risque de poils incarnés. Tirailler la peau pendant le rasage ne fait qu’aggraver ce risque.

Particularité des pores

Nous avons tous des pores plus ou moins ouverts. Les personnes ayant une peau grasse sont plus susceptibles de se retrouver avec des poils incarnés à l’aisselle. Lorsque les pores sont obstrués par un excès de sébum, le poil a plus de chances de rester coincé sous la peau.

Technique d’épilation

Certaines méthodes d’épilation rendent plus probable l’apparition de poils incarnés sous les aisselles. Par exemple, l’utilisation de cire ou de pince à épiler arrache le poil de son bulbe et augmente la probabilité de poil incarné.

Reconnaître un poil incarné sous l’aisselle : Comment procéder ?

Étant donné que l’accès à la zone de l’aisselle est restreint, déceler un poil incarné peut s’avérer compliqué !

En général, un poil incarné à cet endroit est visible à travers la peau. On peut alors remarquer une petite tache rouge qui ressemble à un bouton. En examinant de près, on peut apercevoir le poil incarné sous l’aisselle qui est torsadé à l’intérieur du bouton. Parfois, le bouton est rempli de pus et il est possible d’en distinguer une partie blanche.

Toutefois, il est plus fréquent d’identifier un poil incarné à l’aisselle en fonction des désagréments qu’il occasionne. Il peut donc provoquer des démangeaisons et une sensation d’inconfort. Au toucher, on peut constater que la zone est douloureuse et on peut sentir une légère bosse sous l’aisselle.

Éliminer un poil incarné sous l’aisselle

Vous pouvez vous débarrasser d’un poil incarné sous l’aisselle chez vous ! Si le poil incarné n’est encore qu’à ses débuts, il est préférable de percer le bouton provoqué par le poil incarné sous l’aisselle.

Désinfecter 

Lorsque vous rencontrez un poil incarné sous l’aisselle, la première étape est de désinfecter la zone touchée. Pour un nettoyage efficace, vous pouvez utiliser un coton imbibé d’eau oxygénée que vous appliquerez sur le poil incarné. Laissez le coton en place quelques minutes.

Percage 

Une fois que le secteur est désinfecté, vous pouvez retirer le poil incarné vous-même. Pour ce faire, utilisez une aiguille ou une pince à épiler. Assurez-vous de stériliser votre matériel en le nettoyant avec de l’eau oxygénée ou en le plongeant dans de l’eau bouillante. 

Ensuite, libérez le poil incarné en perçant la couche fine de peau qui l’empêche de pousser plus haut. Une fois le poil sorti, vous pouvez presser doucement la peau autour du bouton pour vous assurer que tout liquide éventuel est éliminé.

Nettoyez à nouveau la zone avec de l’eau oxygénée avant de laisser la peau sécher à l’air libre.

Peut-on espérer que le poil incarné s’évacue seul ?

Il est parfois possible que le poil incarné se dégage tout seul. Dans les cas où aucune rougeur n’apparaît et où le cheveu s’est simplement enfoncé sous la peau, il est possible qu’il finisse par percer. Par ailleurs, dans d’autres situations, un bouton peut se former et se résorber de lui-même, sans que nous nous en rendions compte. Pourtant, généralement, la gêne ressentie nous pousse à agir rapidement pour éviter que le bouton ne s’agrandisse.

Voir également : Comment gérer un poil incarné sur le pubis ?

Comment prévenir l’apparition de poils incarnés sous les aisselles ?

En matière de poils incarnés sous l’aisselle, la prévention est de mise ! Il est possible de mettre en place des mesures pour éviter leur apparition. Les personnes particulièrement susceptibles à ces poils peuvent suivre ces conseils afin d’éviter leur récidive.

Choisir des vêtements aérés

Utiliser des habits amples et légers réduit les frictions entre le tissu et l’aisselle. Porter des habits trop serrés peut assécher la peau et perturber la pousse des poils. On opte donc pour des vêtements qui ne limitent pas les mouvements des bras et qui encouragent une croissance normale des poils.

Exfolier sa peau

L’exfoliation régulière de la peau sous l’aisselle est très importante. On peut appliquer sous l’aisselle un produit gommant en pratiquant de petits mouvements circulaires ou un gant exfoliant. Cela permet d’éliminer les cellules mortes et de prévenir l’apparition de poils incarnés. 

Ce geste est d’autant plus crucial lorsque l’on pratique l’épilation à la cire ou à la pince à épiler. En effet, ces méthodes peuvent entraîner l’apparition de poils incarnés. Une routine de gommage avant l’épilation est alors conseillée.

Se raser de manière douce 

Utiliser un rasoir pour se raser les aisselles est banal mais il faut faire attention à le faire en douceur. On veille à utiliser le rasoir dans le sens de la pousse des poils. On évite aussi de se raser à sec pour ne pas irriter la peau. Lorsque l’on a l’habitude de se raser les aisselles, il est conseillé de désinfecter la zone le lendemain et d’utiliser une crème à base d’acide salicylique.

Hydrater sa peau 

Maintenir sa peau hydratée est une manière efficace d’éviter l’apparition de poils incarnés sous l’aisselle. On opte pour un déodorant doux à base d’aloe vera, de camomille ou de thé vert pour maintenir un pH optimal et on applique le soir une crème hydratante. Pour les personnes qui s’épilent à la cire ou à la pince à épiler, hydrater la peau est indispensable.

Synthèse

Le poil incarné sous l’aisselle n’est pas inévitable ! En adoptant de bonnes pratiques, vous pouvez réduire la probabilité d’en développer. Des mesures simples comme porter des vêtements amples, exfolier la peau et s’hydrater correctement peuvent vous aider à prévenir l’apparition du poil incarné. Mais si le problème se présente malgré tout, il est possible de s’en débarrasser à domicile de manière efficace.

 

 

Articles similaires

4.8/5 - (12 votes)

Partager

Laissez un commentaire

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine est un espace d’informations et de conseils créé par des professionnels qui souhaitent partager leur connaissance sur l’alimentation, la santé, le bien-être, les relations, la mode et la maison.

Suivez-nous sur :

À travers notre blog, vous aurez la chance de découvrir les meilleures réponses à vos diverses préoccupations liées à l’alimentation, à la santé, au bien-être, aux relations, à la mode et à la maison. Pour tous vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

@2024 – Tous droits réservés. Garan Cedore Magazine

Ne doutez plus de son amour !

X