Les bienfaits de l’ortie piquante

L’ortie piquante est connue pour ses propriétés médicinales et ses bienfaits pour la santé. Depuis des siècles, l’ortie piquante est utilisée pour traiter une variété de problèmes de santé, de l’inflammation à la douleur articulaire en passant par l’allergie et l’asthme. Dans cet article, nous allons examiner les bienfaits de l’ortie piquante et comment elle peut vous aider à améliorer votre santé. Nous couvrirons également les avantages de la consommation d’ortie piquante et comment la consommer de manière sûre et efficace. Enfin, nous explorerons les différentes façons dont l’ortie piquante peut être incorporée à votre alimentation quotidienne.

L’ortie (urtica dioica ou urtica urens) est très répandue dans la nature et bien connue pour ses effets urticants sur la peau. Malgré son statut d’envahisseuse, cette plante est très précieuse car on peut utiliser toutes ses parties : racines, tiges, feuilles et graines.

Elle est traditionnellement employée depuis des siècles pour soutenir les reins, maintenir une belle peau et une bonne santé articulaire grâce à sa forte teneur en vitamines et minéraux. Une plante très polyvalente.

Mais qu’est-ce que l’ortie piquante ? Comment nos ancêtres l’utilisaient et comment en tirer profit ?

Dans cet article nous découvrirons à quel point cette « mal-aimée » est une alliée précieuse, à la fois en cuisine et en bien-être.

Découvrez les caractéristiques de l’ortie piquante

Les bienfaits de l’ortie piquanteL’ortie brûlante et la grande ortie (urtica dioica) sont des plantes de la famille des urticacées dont les propriétés urticantes leur ont donné leur nom. Ces deux variétés ont des caractéristiques similaires et pourtant différentes.

La grande ortie est la plus connue. C’est une vivace herbacée qui peut mesurer de 30 cm à 1m20 et qui est recouverte de poils hérissés urticants et de petites touffes de poils doux. Les feuilles sont vertes foncées.

La petite ortie aussi appelée ortie brûlante est une annuelle qui ne dépasse pas 60 cm. Seuls des poils urticants sont présents sur ses tiges et ses feuilles vertes claires sont courtes et larges.

Les feuilles des orties piquantes contiennent des flavonoïdes, des tanins et des protéines de qualité élevée, ainsi que de nombreuses vitamines et minéraux comme le fer, la silice, le phosphore, le calcium et le potassium. Les racines sont riches en lectines, polysaccharides, stérols et lignanes.

Ces plantes urticantes sécrètent un liquide très irritant, composé d’acide formique, acétique, histamine, sérotonine, acétylcholine et leucotriènes.

Traditions et Cultures liées à la Véritable Valeur des Orties

Depuis la période antique et dans de multiples cultures, l’ortie est considérée comme une plante « magique ». Ses « épines » lui procurent une symbolique de protection.

L’ortie piquante est une composante de la recette de soupe du Moyen Âge : « La Soupe aux Neuf Herbes ». Cette soupe était faite à partir d’herbes sauvages printanières (pissenlit, ail des ours, ortie…) et était consommée traditionnellement le Jeudi Saint.

Avantages de l’ortie piquante

L’ortie comme drainante et amie des reins

Nous avons constaté que l’ortie était bénéfique pour les sols, mais elle est également utilisée pour le drainage de l’organisme. Elle est employée pour faciliter le mécanisme d’épuration du corps. Les vertus drainantes de l’ortie piquante se basent sur sa forte concentration en chlorophylle et en minéraux, notamment le potassium. Cependant, elle a une action spécifique sur le fonctionnement des voies urinaires. Elle est d’ailleurs couramment prise pour soutenir le système d’excrétion rénal et ainsi, stimuler l’élimination de l’eau.

Les bienfaits de l’ortie piquante pour les articulations

L’ortie est traditionnellement utilisée pour soutenir le système locomoteur. En effet, elle aide à maintenir la flexibilité et la mobilité des articulations, des muscles et des tendons. 

Ses propriétés urticantes étaient considérées par l’Abbé Kneipp qui recommandait la friction ou la flagellation à base de bouquets d’orties fraîches pour le bien-être articulaire ; coutume ancestrale qui demande certes, du courage et une certaine préparation.

L’ortie pour revitaliser l’organisme

Cette « plante ferreuse » contient un mélange de vitamines et sels minéraux qui en font un réel tonique pour le corps. Les avantages de l’ortie piquante aident à se sentir plus énergique en soutenant les défenses naturelles de l’organisme. Elle a la possibilité de favoriser la vitalité de l’organisme, pas uniquement grâce à sa richesse en oligoéléments mais aussi, par sa richesse en chlorophylle.

L’ortie pour la santé cardiaque et la circulation sanguine

Encore une fois grâce à sa richesse en chlorophylle, connue sous le nom de “sang vert des plantes” car elle se rapproche beaucoup de l’hémoglobine, l’ortie favorise le bien-être circulatoire et le confort des jambes. Les bienfaits de l’ortie piquante aident également à maintenir la santé cardiaque.

L’ortie en tant qu’alliée minceur

Comme mentionné plus haut, l’ortie stimule les fonctions d’élimination de l’organisme, ce qui en fait une alliée minceur. Les avantages de l’ortie piquante en tant que plante “drainante” et “minceur” sont surtout visibles dans les formes galéniques aqueuses de l’ortie. 

Les bienfaits de l’ortie piquante pour la peau, les ongles et les cheveux

Enfin, l’ortie est fréquemment utilisée pour renforcer les ongles et les cheveux grâce à sa teneur en minéraux et oligoéléments, mais aussi pour contribuer à une peau saine et propre.

En cosmétique populaire, elle est très utile pour les cheveux gras, fragiles ou ternes. Pour cet usage cosmétique, on associera l’ortie au romarin en lotion capillaire afin d’activer la microcirculation du cuir chevelu et nourrir les racines du cheveu avec des bons nutriments. Utilisée de la sorte, elle stimule la solidité des cheveux et le métabolisme pilaire, toujours grâce à sa teneur en minéraux et oligo-éléments. Les bienfaits de l’ortie piquante sont aussi reconnus pour contribuer à réduire les impuretés de la peau. En effet, grâce à son action drainante elle est traditionnellement utilisée pour les états séborrhéiques de la peau. Pour cette action, on obtient de bons résultats avec le jus de la plante fraîchement pressé.

Quels sont les avantages de l’ortie ?

Les bienfaits de l’ortie piquanteIl existe de nombreuses façons de bénéficier des bienfaits de l’ortie !

Comment cuisiner l’ortie piquante ?

L’ortie peut être consommée et cuisinée comme un légume classique : salade, tartare, purée,  soupe, quiche… Sa saveur est minérale et « verte ». Bien que douce pour la plupart des gens, elle peut être désagréable pour certains.

L’ortie cuit, séché, blanchi, haché ou mixé ne comporte plus aucun risque de piqûres. Dans le cas où vous souhaiteriez la consommer crue, en salade par exemple, il est important de la hacher finement et de la vinaigrer abondamment.

Utilisation de l’ortie en infusion ou décoction 

Les feuilles de l’ortie sont généralement consommées en infusion alors que les racines sont préparées en décoction.

Il est possible de réaliser une tasse d’infusion d’ortie avec 1,5 grammes de masse sèche et 250 ml d’eau froide ou frémissante. Laisser infuser 10 minutes et filtrer ensuite. L’infusion d’ortie est de couleur sombre et a un goût herbeux. Pour obtenir une saveur plus douce, l’infusion à froid peut être réalisée en plaçant 25 grammes de feuilles séchées dans 1 litre d’eau et en laissant reposer toute une nuit avant de filtrer le lendemain matin.

Pour la décoction, on conseille 40 grammes de masse sèche par jour et par litre d’eau. Pour une tasse, on prend les mêmes quantités et on porte à ébullition pendant 1 minute avant de laisser infuser 10 minutes et de filtrer.

Les bienfaits de l’ortie sous forme sèche 

Les bienfaits de l’ortie piquante sont accessibles sous forme de gélules ou de poudre. Vous pouvez saupoudrer la poudre sur vos salades ou l’ajouter à vos smoothies.

Les bienfaits de l’ortie sous forme liquide

L’ortie peut également être consommée sous forme de teinture-mère, sirops, sucs et jus frais.

Les formes liquides offrent les avantages les plus intéressants :

  • jus frais préparé à l’extracteur ;
  • ampoules buvables (souvent associé à de la silice) ;
  • SIPF (Suspension Intégrale de Plante Fraîche) ;
  • EPS (Extrait de Plante Standardisé).

Précautions d’emploi

Même si les bienfaits de l’ortie sont prouvés et reconnus, il est important de respecter les dosages et de limiter la durée d’utilisation. Il est conseillé de demander conseil à votre médecin et de vous faire accompagner par un praticien expérimenté pour déterminer la forme et la quantité à consommer.

Comment ramasser l’ortie sans se blesser ?

Les bienfaits de l’ortie piquanteVous avez repéré un endroit où l’ortie pousse à foison ou vous avez un jardin qui en est rempli ? Nous vous donnons nos astuces pour récolter cette plante bénéfique sans craindre la douleur des piquants.

Avant tout, il est important de bien choisir l’endroit où vous récupérez vos orties. Veillez à ce que le terrain soit propre et non traité. Évitez de cueillir près des routes, des sites passants ou des zones polluées.

Les feuilles de l’ortie sont à récolter lorsqu’elles sont jeunes et tendres, c’est-à-dire en début de printemps, entre mars et avril. C’est à ce moment que les principes actifs sont les plus concentrés et que le goût est plus agréable. Les racines, quant à elles, sont à prélever plutôt en automne, car elles sont riches en nutriments à ce moment-là.

Le ramassage de la grande ortie (urtica dioica) est plus facile que celui de sa petite sœur (urtica urens) car cette dernière est moins fréquente et plus piquante.

Pour éviter les désagréments liés aux piquants, il faut récolter l’ortie le plus près du sol possible et lisser les feuilles du bas vers le haut. Par ailleurs, les risques de piqûres sont moindres par temps chaud et après la pluie.

Si toutefois vous préférez être bien protégé, pensez à porter des gants épais et à utiliser une paire de ciseaux. Une fois la plante coupée, frottez les feuilles l’une contre l’autre pour briser les poils urticants.

Si vous avez malgré tout été piqué, vous pouvez vous soulager en frottant la zone qui démange et brûle avec des feuilles de plantain, de sureau ou d’oseille.

Est-il encore possible de mettre en doute les qualités de l’ortie ?

Malgré un certain scepticisme à l’égard de cette plante ambivalente, l’ortie demeure un véritable cadeau qui offre de multiples bienfaits. Elle peut être consommée quotidiennement en vue de profiter de ses propriétés culinaires et bénéfiques.

Cette pionnière s’est montrée très exigeante dans ses rapports avec l’homme et cela lui a valu des critiques. Pourtant, l’ortie est un cadeau local. Ses avantages ont accompagné l’humanité depuis des siècles et elle mérite une meilleure reconnaissance et une plus grande utilisation.

Étant donné les nombreux signes positifs et si les consignes d’utilisation sont suivies, l’ortie peut facilement trouver sa place dans nos habitudes.

Les bienfaits de l’ortie piquante

Portrait d’Emma Bagamyan

Les bienfaits de l’ortie piquante

Articles similaires

4.9/5 - (14 votes)

Partager

Laissez un commentaire

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine est un espace d’informations et de conseils créé par des professionnels qui souhaitent partager leur connaissance sur l’alimentation, la santé, le bien-être, les relations, la mode et la maison.

Suivez-nous sur :

À travers notre blog, vous aurez la chance de découvrir les meilleures réponses à vos diverses préoccupations liées à l’alimentation, à la santé, au bien-être, aux relations, à la mode et à la maison. Pour tous vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

@2024 – Tous droits réservés. Garan Cedore Magazine

Ne doutez plus de son amour !

X