Tout savoir sur la calvitie

Lorsqu’il s’agit de calvitie, il est important de comprendre les causes, les symptômes et les traitements possibles. La calvitie est l’un des problèmes les plus courants chez les hommes et les femmes. Elle peut causer une grande anxiété et déclencher des sentiments de complexité et d’infériorité. Dans cet article, nous allons examiner les causes, les symptômes, les traitements et plus encore à propos de la calvitie. Nous examinerons également les façons dont vous pouvez aborder la calvitie et améliorer votre image de soi. Lisez la suite pour tout savoir sur la calvitie.

L’alopécie, ou calvitie, est une perte de cheveux sur une ou plusieurs zones du crâne. Elle est généralement caractérisée par le recul de la ligne frontale, l’apparition d’une tonsure à l’arrière de la tête ou l’éclaircissement des cheveux sur les tempes. La calvitie est principalement observée chez les hommes, en particulier après l’âge de 40 ans. Si la calvitie est une problématique hormonale héréditaire, des changements éclairés du mode de vie peuvent avoir un impact et aider à maintenir un cuir chevelu sain.

Alopécie – Quelle est la définition ?

Tout savoir sur la calvitieL’alopécie, également connue sous le nom de calvitie, se caractérise par une diminution de l’activité des follicules pileux sur le cuir chevelu et une chute de cheveux sur le crâne, qui est très courante chez l’homme. Les symptômes de l’alopécie peuvent inclure une perte de cheveux excessive, un front qui commence à se dégarnir ou une réduction de la surface de la chevelure au niveau des tempes. Les signes de l’alopécie apparaissent généralement entre 25 et 35 ans et deviennent de plus en plus marqués à mesure que la calvitie progresse. Plus de 40% des hommes de plus de 45 ans sont touchés par l’alopécie. Des changements de mode de vie peuvent ralentir le processus de perte de cheveux, mais de nombreux hommes envisagent également la possibilité d’une greffe de cheveux pour retrouver une chevelure plus uniforme.

Quels sont les moteurs ?

La perte de cheveux peut être provoquée par une variété de causes, la plus répandue étant une raison hormonale. La forme de calvitie la plus fréquente touche les hommes et est connue sous le nom de calvitie androgénique. Cela correspond à un excès d’hormones androgènes mâles qui réduisent la croissance des cheveux. En outre, il est habituellement les cheveux situés à la couronne et la partie supérieure du front qui sont touchés. Les cheveux sur les côtés sont insensibles aux hormones androgènes et sont ainsi préservés contre toute forme de perte de cheveux, ce qui leur vaut le nom de “cheveux éternels”.

Lorsque les oestrogènes et les androgènes interagissent de manière équilibrée, les oestrogènes contribuent à stimuler les follicules pileux et à maintenir une bonne activité du cuir chevelu. Cependant, lorsque les androgènes deviennent trop actifs et surpassent leurs homologues, la pousse de cheveux est inhibée dans les zones typiques de l’alopécie androgénique.

La calvitie est souvent héréditaire, mais certaines influences externes pourraient aussi jouer un rôle dans son apparition. Ces facteurs sont liés au mode de vie ! Une alimentation saine, des exercices physiques, une bonne gestion du stress peuvent contribuer à minimiser les symptômes de l’alopécie androgénique.

Comment reconnaître la calvitie ?

Les premières indications d’une chute de cheveux peuvent se faire sentir au niveau du cuir chevelu. La manifestation la plus commune de la calvitie est l’éclaircissement des cheveux, qui s’observe principalement sur des zones spécifiques du crâne, comme à l’arrière de la tête (la tonsure). La calvitie androgénique se manifeste aussi par le recul progressif du front et la perte de densité capillaire dans cette région.

Des chutes de cheveux plus rapides

La diminution de la densité capillaire est tout à fait naturelle chez les hommes âgés. Une chute temporaire des cheveux peut aussi survenir en cas de stress, de carence ou de fatigue. Cependant, si ces signes apparaissent chez un homme de moins de 35 ans, cela pourrait être le signe avant-coureur d’une calvitie naissante. La perte de cheveux devrait alors se manifester de manière progressive, si c’est le cas d’une chute liée à l’âge.

Dans le cas d’une calvitie naissante, l’apparition du cuir chevelu sur le devant du crâne, les golfes frontaux et la tonsure se produit de manière plus rapide. Ce type de calvitie se caractérise par une chute de cheveux accélérée et peut entraîner une perte de 25% de la masse capillaire en l’espace de quelques mois seulement.

L’échelle Norwood-Hamilton 

En cas de doute, il est préférable de consulter un professionnel du cuir chevelu qui pourra évaluer l’activité des follicules capillaires et fournir un diagnostic précis concernant le type de calvitie rencontrée. Cette évaluation s’effectue selon l’échelle Norwood-Hamilton, élaborée dans les années 1950. Cette méthode s’appuie sur l’observation de trois régions précises du cuir chevelu : le front, les tempes et le sommet du crâne, et permet d’évaluer la densité des cheveux sur une échelle de 1 à 7, allant d’une calvitie naissante à une chute complète des cheveux.

Quel supplément nutritionnel pour la calvitie ?

Tout savoir sur la calvitieAvant de recourir à une greffe de cheveux, pourquoi ne pas essayer l’approche naturelle ? Pour lutter contre la chute des cheveux, il est préconisé de revoir son hygiène de vie globale. Les compléments alimentaires peuvent s’avérer précieux pour ceux qui veulent retrouver des cheveux robustes et abondants ou encore stimuler l’activité des follicules pileux et, par conséquent, stimuler la pousse des cheveux. 

Si les suppléments nutritionnels ne peuvent pas stopper la calvitie, ils peuvent parfaitement nourrir le cheveu de l’intérieur et favoriser une répartition plus uniforme de la chevelure en agissant sur la qualité des cheveux. Un cheveu résistant, nourri, hydraté et épais aura également une meilleure tenue. 

La vitamine B8

La vitamine B8, aussi connue sous le nom de biotine, est un incontournable des compléments alimentaires destinés à soutenir l’environnement capillaire. Elle contribue en effet au maintien des cheveux à l’état normal. Pour garantir un apport adéquat à l’organisme, on peut se tourner vers un complexe en vitamines du groupe B contenant de la biotine. 

La luzerne 

La luzerne (Medicago sativa) aide à favoriser la vitalité des cheveux. Elle est très agréable en cuisine consommée en salade mais peut aussi être utilisée sous forme de complément alimentaire.

Le zinc 

Beaucoup de suppléments alimentaires visant à stimuler la pousse des cheveux contiennent du zinc, et à juste titre ! Le zinc contribue au maintien des cheveux à l’état normal. On le retrouve dans notre alimentation dans le jaune d’œuf, les fruits de mer et les oléagineux. 

Le sélénium

Le sélénium, tout comme le zinc, contribue au maintien des cheveux à l’état normal. On le trouve dans les fruits de mer, les poissons, les œufs et les fruits secs. Sous forme de supplément nutritionnel, il est souvent conseillé d’être associé à de la vitamine E pour une action synergique. 

Le palmier de Floride 

Le palmier de Floride (Serenoa repens) aide à maintenir nos cheveux en bonne santé. Il est particulièrement recommandé dans les cas d’alopécie androgénique grâce à son action intéressante sur la sphère hormonale masculine. Son action oestrogénique serait en effet une aide précieuse dans le processus de la pousse des cheveux chez l’homme. 

L’huile de ricin 

L’huile de ricin (Ricinus communis) n’est pas un supplément nutritionnel mais une huile végétale souvent recommandée dans les cas de perte de cheveux. Elle présenterait une action bénéfique sur la pousse des cheveux. Pour profiter de ses avantages sur les follicules capillaires, il suffit d’appliquer sur la zone intéressée le soir avant le coucher. L’huile végétale de ricin étant assez épaisse et difficile à appliquer, elle peut être mélangée à moitié avec une huile végétale nourrissante, telle que l’huile de jojoba ou de noisette. 

Alimentation et calvitie

L’alopécie androgénique ou calvitie est un phénomène héréditaire que nous ne pouvons pas contrôler. Cependant, certains facteurs peuvent en exacerber les symptômes, notamment l’alimentation. Il est logique de voir que nos cheveux réagissent à notre bien-être intérieur ! Si nous sommes stressés, fatigués ou en manque de nutriments, nos cheveux deviennent plus fragiles, ternes et secs. La chute des cheveux et la difficulté de repousse sont alors plus importantes.

Avant de recourir à un traitement invasif tel qu’une greffe de cheveux, il est important de s’interroger sur son mode de vie. Y a-t-il des choses à améliorer ? Une alimentation adaptée à nos besoins peut être très bénéfique pour les personnes atteintes d’alopécie et contribuer à leur bien-être.

Lorsque des symptômes de calvitie apparaissent, il est important de choisir des aliments riches en nutriments essentiels pour renforcer nos cheveux et stimuler leur repousse.

Bananes

Les bananes sont riches en zinc et biotine (vitamine B8), ce qui contribue à maintenir des cheveux en bonne santé.

Kiwis

Les kiwis sont des fruits bénéfiques pour la peau et les cheveux. Ils contribuent à la production de collagène.

Myrtilles

Les myrtilles stimulent la microcirculation sanguine au niveau du cuir chevelu et contribuent à prévenir la calvitie.

Jaunes d’oeufs

Les jaunes d’oeufs sont riches en acides aminés, qui favorisent la pousse des cheveux de manière naturelle.

Céréales complètes

Les céréales complètes, comme le riz brun, le quinoa, le sarrasin ou le seigle, aident à réguler la sphère hormonale masculine et à réduire le risque de calvitie.

Astuces capillaires pour les personnes à la calvitie

Tout savoir sur la calvitieLes premiers symptômes de la perte des cheveux peuvent être difficiles à accepter. Certaines personnes préfèrent raser leur crâne ou recourir à une transplantation capillaire. Pourtant, il existe diverses façons de mettre en valeur votre apparence et de vivre pleinement votre alopécie. Voici quelques exemples de coupes modernes adaptées à votre calvitie. 

Une coiffure pour dissimuler le front dégarni 

Une coupe courte sur les côtés et à l’arrière du crâne est très répandue chez les hommes, qu’ils soient calvitie ou non. Les personnes qui commencent à présenter des signes de chute des cheveux peuvent profiter de cette coupe pour donner l’impression que la zone située au-dessus du front est plus garnie et ainsi équilibrer leur look. 

Un mohawk léger pour les tempes clairsemées 

Si ce sont plutôt les golfs frontaux qui se dégarnissent, pourquoi ne pas tenter une coupe mohawk ? Ce style permet de détourner l’attention tout en ajoutant une touche d’originalité à votre look. Les hommes ayant une bonne densité capillaire qui s’éclaircissent progressivement peuvent s’orienter vers une version allégée, le faux hawk. 

La coupe buzz pour la tonsure apparente

Si l’arrière de votre tête se dégarnit et que votre cuir chevelu se voit, vous pouvez adopter la coupe buzz cut. Cette coiffure est plus douce que le rasage total et permet d’uniformiser le reste de votre chevelure. Certes, elle nécessite un entretien régulier, mais elle présente de nombreux avantages ! 

À quel âge la chute de cheveux s’arrête ?

On recommande généralement d’éviter des interventions médicales comme la greffe de cheveux avant que la perte de cheveux ne s’arrête complètement. Si les premiers symptômes peuvent apparaître dans la vingtaine, début du ralentissement de la croissance des follicules, il est généralement admis qu’elle ne peut pas se stabiliser avant l’âge de 30 ans. Cependant, en pratique, la perte de cheveux se développe lentement jusqu’à la cinquantaine et c’est généralement à ce moment que la plupart des experts recommandent d’utiliser des traitements cosmétiques tels que la greffe de cheveux pour ceux qui le souhaitent.

Qui souffre de calvitie ?

Les hommes sont plus souvent touchés par la calvitie que les femmes, en particulier après 40 ans. Selon des statistiques, plus de 10 % des Français, hommes et femmes confondus, sont concernés par l’alopécie. Seulement 2 % des femmes sont sensibles à la perte de cheveux due à des facteurs hormonaux, notamment pendant la période post-partum. à partir de 40 ans, un homme sur quatre est touché par la chute de cheveux androgénique, une affection héréditaire qui se transmet de père en fils !

Tout savoir sur la calvitie

Tout savoir sur la calvitie

Articles similaires

4.6/5 - (26 votes)

Partager

Laissez un commentaire

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine est un espace d’informations et de conseils créé par des professionnels qui souhaitent partager leur connaissance sur l’alimentation, la santé, le bien-être, les relations, la mode et la maison.

Suivez-nous sur :

À travers notre blog, vous aurez la chance de découvrir les meilleures réponses à vos diverses préoccupations liées à l’alimentation, à la santé, au bien-être, aux relations, à la mode et à la maison. Pour tous vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

@2024 – Tous droits réservés. Garan Cedore Magazine

Ne doutez plus de son amour !

X