Quelles sont les causes de l’alopécie ?

L’alopécie, ou la perte de cheveux, est un problème très courant qui affecte des millions de personnes à travers le monde. S’il est parfois le résultat d’un choix esthétique personnel, il peut également être causé par des facteurs de stress, des affections médicales et des changements hormonaux. Dans cet article, nous examinerons les causes principales de l’alopécie et les moyens de la traiter. Nous expliquerons comment les médicaments, les changements de mode de vie et les traitements topiques peuvent aider à prévenir et à gérer les symptômes de l’alopécie.

L’alopécie est le terme scientifique utilisé pour décrire la chute ou l’amincissement prématuré ou spontané des cheveux, poils, cils ou sourcils. La plus courante est la perte de cheveux, mais tous les follicules pileux peuvent en être affectés.

La calvitie est le nom donné à cette perte définitive des cheveux.

Qu’est-ce que l’alopécie ?

Quelles sont les causes de l’alopécie ?On constate une chute anormale des cheveux ou des poils qui peuvent être répartis dans deux familles : l’alopécie cicatricielle et l’alopécie non cicatricielle.

Cette affection touche principalement les hommes avec l’âge et les femmes sont moins atteintes. Les follicules pileux se renouvellent régulièrement et chaque nouveau cheveu remplace le précédent, jusqu’à ce que le follicule meurt. Une fois que tous ces cycles sont terminés, rien ne repousse et l’alopécie peut être reliée à un manque de follicules ou à une accélération de leur cycle de vie.

L’alopécie cicatricielle

Cette forme d’alopécie est définitive et irréversible et est généralement causée par un accident. Les zones où l’alopécie non cicatricielle se produit sont lisses et sans cicatrice. Bien que cela soit irréversible, il est toujours possible de recourir à une greffe de cuir chevelu.

L’alopécie cicatricielle

Lors de cette alopécie, le follicule n’est pas endommagé. Ainsi, il existe une possibilité que le cheveu ou le poil repoussent.

Quels sont les facteurs qui provoquent cela ?

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine de l’alopécie. Les plus fréquemment observés sont un déséquilibre hormonal ou des problèmes de thyroïde susceptibles de causer cette perturbation. La grossesse, un apport insuffisant en vitamine A, un stress intense ou prolongé ou d’autres causes peuvent expliquer une perte de cheveux, temporaire ou durable. Il est également possible que des affections cutanées et par conséquent des follicules soient à l’origine de la calvitie.

Alopécie masculine et féminine

Cette forme d’alopécie, communément appelée calvitie, touche les deux sexes. Elle est provoquée par un mélange de prédisposition génétique et d’hormones mâles (androgènes), et d’un excès de testostérone.

Contrairement aux croyances populaires, la prédisposition s’hérite de la mère à son fils.

Cette forme de perte de cheveux commence par une diminution de la densité de cheveux sur le sommet du crâne et peut passer inaperçue au début. Si vous constatez une chute supérieure à 100 cheveux par jour, il est possible que ce soit une alopécie androgénique, surtout si vous remarquez que votre chevelure est remplacée par un duvet fin.

Quelle est la portée de l’alopécie ?

L’alopécie affecte non seulement les cheveux, mais également les sourcils, les cils et les poils. La calvitie est l’un des types les plus visibles d’alopécie. La perte des sourcils est souvent liée au stress, à l’âge, à une mauvaise alimentation et/ou à un maquillage et démaquillage inappropriés. Dans le cas des poils, la génétique et le stress peuvent être les principales causes, ainsi que des brûlures cutanées.

Quelle est l’étendue des autres types d’alopécies ?

Alopécie de traction

Plus courante chez les femmes, cette forme d’alopécie est due à des tensions excessives sur le cuir chevelu, causées par le port de chignons, tresses ou torsades qui tirent sur les cheveux. Elle peut mener à une chute des cheveux et empêcher la repousse de nouveaux follicules.

Alopécie barbae : chute des poils de la barbe

Cette forme se manifeste par des pertes de poils de la barbe en plaques ou sur l’ensemble de celle-ci. Elle est souvent associée à des facteurs psychologiques liés au stress.

Effluvium télogène

Cette alopécie, provoquée par le stress ou l’accouchement, cause une chute de cheveux très abondante (au moins 30% du cuir chevelu), mais qui est temporaire. Une alimentation équilibrée et riche en vitamines B, zinc et sélénium peut aider à restaurer le métabolisme et à favoriser la repousse.

Alopécie frontale fibrosante 

Cette forme se manifeste par une chute des cheveux dans la zone frontale et est souvent accompagnée d’une perte des sourcils et/ou des cils.

Comment reconnaître la différence entre l’alopécie et la perte de cheveux saisonnière ?

Quelles sont les causes de l’alopécie ?Comme mentionné précédemment, le fait de perdre jusqu’à cent cheveux par jour peut être le signe d’un début d’alopécie, mais il est aussi possible d’en perdre moins, environ cinquante. Dans ce cas, il s’agit plutôt d’une perte de cheveux saisonnière.

Tout comme certains arbres ou animaux, nous sommes sensibles aux changements de saison, qui ont un impact sur notre état émotionnel, nos rythmes de vie et sur le cycle de renouvellement de nos cheveux, qui peut s’accélérer parfois. Cette accélération entraîne une augmentation de la perte de cheveux.

Essayez de déterminer si la chute des cheveux est continuelle (environ cent par jour) ou liée à un changement de saison (environ cinquante par jour). Cela vous aidera à identifier le type d’alopécie.

Quels traitement naturels pour lutter contre l’alopécie ?

Protégez vos cheveux et cuir chevelu des agressions extérieures

Les rayons du soleil et les températures très basses ne sont pas bénéfiques pour vos cheveux et votre cuir chevelu. Protégez-les au maximum en portant chapeau ou bonnet.

Limitez votre stress

Le stress est souvent à l’origine de certains cas d’alopécie. Il est donc important de bénéficier d’un accompagnement en cas de stress important ou chronique, afin de réduire au maximum ce phénomène.

Alimentation variée

Les cheveux ont besoin de vitamines B et de protéines. Ces nutriments sont présents dans les germes de blé, les poissons gras, les viandes blanches, les jaunes d’œufs, les lentilles, etc.

Compléments alimentaires

La vitamine B8, également connue sous le nom de biotine, contribue à maintenir des cheveux en bonne santé. On la trouve dans les noix, les amandes, les œufs, le pain complet, les rognons et le foie de volaille.

Le zinc est également important pour la santé des cheveux. On le trouve dans les fruits de mer, les fruits à coque, les œufs et les légumes secs.

Le sélénium est une autre substance qui peut aider à maintenir des cheveux normaux. Il se trouve dans les poissons et les fruits de mer, mais aussi dans les abats, les œufs, les légumes secs et les fruits à coque.

Phytothérapie

Plusieurs fruits, baies et plantes peuvent être utiles pour traiter l’alopécie. Parmi les plus connus :

Le palmier de Floride, pour une action profonde

Le palmier de Floride (Serenoa repens) peut aider à préserver la santé des cheveux. Il est conseillé aux hommes car il présente une activité oestrogénique ou anti-androgène. Ne pas consommer en cas de grossesse.

Luzerne

La Luzerne (Medicago Sativa) favorise la vitalité des cheveux. On peut l’utiliser crue en salade ou en jus avec d’autres fruits et légumes.

Huiles végétales

Selon certaines traditions, l’huile végétale de ricin (Ricinus communis) est bénéfique pour la pousse des cheveux et des poils. D’autres préconisent l’huile végétale d’avocat (Persea americana). À vous de les tester.

Comment se soigner les cheveux en présence d’alopécie ?

Si votre alopécie est due à une traction excessive, arrêtez d’attacher vos cheveux d’une manière trop serrée. Choisissez plutôt une coiffure lâchée.

Il est également conseillé de choisir une routine de soins appropriée pour hydrater et nourrir vos cheveux. Privilégiez les poudres ayurvédiques et les produits le plus naturels possible.

Utilisez un peigne avec des dents larges pour éviter de tirer trop de cheveux en même temps. Brossez-les mouillés ou avec un produit hydratant plutôt que secs.

Donnez-leur du volume pour masquer les zones avec moins de cheveux si vous en avez la possibilité.

Les coupes courtes qui mettent en avant les volumes sont les plus adaptées.

Si l’alopécie est très avancée, notamment chez les hommes, se raser la tête et accepter cette situation peut être une solution.

Comment masquer une perte de cheveux ?

Quelles sont les causes de l’alopécie ?Il existe des solutions temporaires et définitives :

Les solutions temporaires

Couvrir la tête

Chapeau, casquette, foulard, etc. Aujourd’hui, il existe des accessoires très à la mode qui servent à masquer une alopécie.

Si vous optez pour cette méthode, assurez-vous de retirer votre accessoire régulièrement. Votre cuir chevelu a besoin de respirer pour éviter tout risque d’infection ou de dermite.

Utiliser une poudre colorée

On trouve dans le commerce des produits tels que des poudres ou des lotions colorées qui peuvent servir à camoufler le contraste entre la couleur des cheveux et celle de votre peau.

Utiliser une perruque ou des extensions

Cette méthode ancienne a beaucoup évolué. Les perruques, postiches ou extensions modernes sont de meilleure qualité et plus durables qu’avant. Elles doivent être entretenues par un passage chez le coiffeur de temps en temps. Dans le cas d’une alopécie liée à un traitement médical, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge partielle par l’assurance maladie ou votre complémentaire santé. 

Les solutions définitives

La tricopigmentation

C’est un tatouage du cuir chevelu qui donne l’illusion d’un crâne rasé de près. Cette technique est semi-permanente et est moins recommandée pour les peaux très claires. 

Les implants capillaires

C’est une intervention chirurgicale esthétique considérée comme quasi-définitive (en réalité, les bulbes ont des cycles de vie très longs). Il existe différentes méthodes adaptées à votre alopécie, votre peau et le chirurgien que vous choisirez.

Selon la cause de la perte de cheveux, il est possible d’agir pour ralentir et même stopper cette chute. 

Dans le cas où l’on ne peut éviter la calvitie, il est envisageable de la dissimuler par des méthodes d’aujourd’hui ou indétectables grâce aux progrès techniques.

 

Quelles sont les causes de l’alopécie ?

 

 

Quelles sont les causes de l’alopécie ?

Articles similaires

4.7/5 - (24 votes)

Partager

Laissez un commentaire

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine est un espace d’informations et de conseils créé par des professionnels qui souhaitent partager leur connaissance sur l’alimentation, la santé, le bien-être, les relations, la mode et la maison.

Suivez-nous sur :

À travers notre blog, vous aurez la chance de découvrir les meilleures réponses à vos diverses préoccupations liées à l’alimentation, à la santé, au bien-être, aux relations, à la mode et à la maison. Pour tous vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

@2024 – Tous droits réservés. Garan Cedore Magazine

Ne doutez plus de son amour !

X