Comment accrocher un tableau lourd ?

Les tableaux sont une façon classique et élégante de décorer votre maison. Mais comment accrocher un tableau lourd sans endommager vos murs ? Dans cet article, nous allons vous donner des conseils pratiques pour accrocher un tableau lourd sans problème. Nous vous expliquerons comment choisir les bons matériaux et outils pour accrocher un tableau lourd et nous partagerons également quelques astuces pour vous assurer que votre tableau reste bien fixé. Suivez ces conseils et vous pourrez profiter de votre tableau lourd tout en sachant que vos murs sont en sécurité.

Étape initiale : Déterminer le poids de votre tableau

Il est impératif de connaître précisément le poids du tableau à suspendre sur le mur. Cet élément est primordial pour le choix des fixations à utiliser. Vous pouvez vous servir d’une balance de salle de bain. Si elle n’est pas assez grande, pesez-vous sans le tableau et avec le tableau. Vous aurez ainsi sa véritable masse. Si votre tableau pèse moins de 2.5 kilos, sa légèreté vous autorisera à le fixer avec des cimaises murales conçues spécialement pour les tableaux.

Si vous ne souhaitez pas abîmer vos murs ou si vous êtes locataire, il est possible d’utiliser un système d’accrochage ne nécessitant pas de perçage.

Pour des tableaux de plus de 2.5 kilos, il faudra envisager d’autres moyens pour les suspendre et assurer leur sécurité et leur stabilité.

Comment suspendre un tableau selon son poids ?

Il faut savoir que la plupart des murs sont construits avec une structure en bois et ensuite, un matériau est coulé ou posé. Dans les maisons plus anciennes, les murs sont généralement en plâtre tandis que les habitations modernes sont principalement en gypse.

Les cadres qui pèsent moins de 2.5 kilos peuvent être accrochés avec une simple bande adhésive, un ruban spécial ou un crochet mural adhésif.

Les tableaux entre 2.5 kilos et 10 kilos nécessitent un ancrage mural en plastique adapté à une cloison sèche ou un ancrage à gypse.

Si le tableau est de 10 kilos à 25 kilos, il faut utiliser un ancrage mural en métal ou un ancrage papillon pour assurer une bonne fixation.

Enfin, pour les œuvres lourdes ou plusieurs cadres, optez pour un système de suspension avec des crochets, des câbles ou des rails.

Fixer le cadre aux montants en bois

Lorsque la cloison ou le mur est construit avec une structure en bois, la solution la plus simple pour y accrocher un cadre lourd est de le fixer aux montants. Ces derniers offrent une plus grande solidité et sont l’endroit idéal pour y suspendre des tableaux. Toutefois, les montants ne sont pas toujours placés là où vous souhaitez accrocher le cadre. Dans ce cas, le rail d’accrochage est une alternative intéressante pour utiliser toute la longueur des cimaises et y suspendre vos tableaux.

Repérer la position des montants dans votre cloison

Les montants sont généralement espacés de 40 centimètres environ. Vous pouvez détecter leur emplacement en cognant doucement votre mur. Si vous n’entendez pas un son creux, c’est qu’il y a un montant. Vous pouvez également user d’un détecteur de montant, particulièrement efficace pour les murs en plâtre, où leur localisation est plus difficile.

  • Si votre tableau mesure plus de 40 centimètres ou si la distance séparant les deux montants est plus grande, vous aurez besoin d’un niveau à bulle et deux vis. Celles-ci serviront à accrocher une pièce de bois mince au mur. Il est recommandé de mettre une vis dans au moins deux montants pour s’assurer d’un maximum de solidité. Ensuite, vous devrez placer des crochets sur la pièce de bois à l’aide de vis ou de clous selon les systèmes.
  • Si votre tableau est plus petit, vous n’aurez qu’à utiliser un support de montage que vous placerez sur un montant en bois. Vous devrez alors pouvoir y planter plusieurs clous. Plantez les clous dans le montant et fixez votre tableau. Si votre mur est en plâtre, optez plutôt pour des vis.
  • Si vous ne pouvez pas suspendre vos tableaux dans les montants, préférez d’autres solutions.

Fixations murales pour tableaux

Il existe plusieurs outils de fixation qui s’adaptent à tous les types de murs. Il est important de bien choisir selon le poids du tableau et la nature de la cloison. Pour ce faire, percez un petit trou et insérez la vis ou le boulon à l’endroit adéquat.

Si votre cloison est en placoplâtre, vous aurez besoin de chevilles Molly. Celles-ci sont spécialement conçues pour s’ouvrir une fois insérées dans le mur. Il est également possible d’utiliser des chevilles en plastique qui se gonflent lorsque vous vissez.

Les chevilles classiques sont adaptées pour les murs en plâtre. Il suffit de percer un trou à la bonne dimension et d’insérer la cheville. Dévissez pour disposer le tableau et revissez une fois en place.

Les chevilles papillon offrent une bonne tenue aux tableaux les plus lourds. Elles reposent sur l’arrière de la cloison. Le trou à percer est un peu plus large que pour les autres fixations.

Les chevilles à placoplâtre assurent la stabilité des tableaux lourds, car elles sont agrippées derrière le mur. Insérez la cheville dans le trou et vissez la vis pour que les pièces métalliques s’ouvrent dans le mur.

Fixations murales

Les fixations murales sont parfaites pour les panneaux séparateurs qui ne sont pas en bois. On désigne ces fixations sous le terme d’ancrages à base de plâtre. Ils offrent plus de stabilité à l’objet suspendu. On en trouve de plusieurs sortes : en métal ou en plastique.

Elles sont conçues pour des tableaux de moins de 10 kg. Leur fonctionnement est très simple : une vis intégrée se dilate et garantit ainsi une bonne prise en compte de la vis.

Si votre tableau pèse plus de 10 kilos, vous devrez nécessairement utiliser des fixations murales en métal. Les fixations en plastique peuvent ne pas être suffisantes. Préférez alors les boulons à bascule, les chevilles Molly ou les ancrages papillon.

Système de fixation pour encadrements

Le système de fixation pour encadrements avec rail de suspension, câble et crochet est idéal pour supporter des cadres lourds. Ils se hissent à l’aide de câbles attachés à un rail. Il a de nombreux avantages : la sécurité, pas besoin de percer des trous supplémentaires pour décorer votre mur et la flexibilité pour changer le décor en ajoutant de nouveaux encadrements.

Les rails sont conçus pour supporter n’importe quel poids et s’adaptent aux parois de tout type. Vous pouvez ajuster la position et la hauteur des encadrements facilement et en toute simplicité, sans outils.

Fixations murales

Les fixations murales sont un moyen pratique pour suspendre des objets lourds. Néanmoins, clouer directement est préférable. Pour des cadres de 12 à 24 kilos, ce type de fixation est idéal. Les crochets adhésifs sont quant à eux adaptés aux tableaux plus légers (inférieurs à 2.5 kilos). Ils sont sans danger pour le mur.

Articles similaires

4.9/5 - (30 votes)

Partager

Laissez un commentaire

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine est un espace d’informations et de conseils créé par des professionnels qui souhaitent partager leur connaissance sur l’alimentation, la santé, le bien-être, les relations, la mode et la maison.

Suivez-nous sur :

À travers notre blog, vous aurez la chance de découvrir les meilleures réponses à vos diverses préoccupations liées à l’alimentation, à la santé, au bien-être, aux relations, à la mode et à la maison. Pour tous vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

@2023 – Tous droits réservés. Garan Cedore Magazine

Ne doutez plus de son amour !

X