On vous dit tout sur la vitamine D

La vitamine D est un nutriment essentiel et très important pour la santé humaine. Si elle est souvent associée à la santé des os, elle joue un rôle bien plus complexe et important dans le maintien de la santé globale. Dans cet article, nous aborderons les bienfaits de la vitamine D pour la santé, les meilleures sources alimentaires, ainsi que les risques de carence et les carences. Nous vous fournirons également des informations sur la façon dont vous pouvez obtenir des niveaux appropriés de vitamine D pour maintenir une bonne santé et un bien-être optimal.

Durant ces derniers temps, la vitamine D a fait l’objet de nombreuses recherches scientifiques, visant à mieux comprendre son rôle dans notre organisme. D’après une grande partie des enquêtes menées en France, de nombreuses personnes présenteraient des taux insuffisants. La vitamine D est une vitamine liposoluble. Elle est produite par notre corps naturellement grâce au soleil, notamment sous l’action des rayons UVB. Ces rayons parviennent jusqu’aux couches profondes de la peau, où se situe le précurseur de la vitamine D, appelé « pré-vitamine D ». Ce précurseur est un dérivé du cholestérol qui se transformera alors en vitamine D3 (cholécalciférol).

Bilan alarmant autour de la vitamine D

Les recommandations quotidiennes en vitamine D sont estimées à 5 µg par adulte. L’organisme peut en produire 2/3 par l’exposition aux rayons du soleil (10 minutes par jour), le reste provenant de l’alimentation. Les valeurs normales de la vitamine D dans le sang devraient se situer entre 40 et 45 ng/ml (100 à 112,5 nmol/l). 

Les études médicales se concentrent sur ce sujet et une publication de 2010 révèle que plus des deux tiers de la population sont en carence en vitamine D, dont 25 % présentent des niveaux très bas. En 2012, une autre étude indique que 80 % des personnes âgées de 18 à 74 ans manquent de vitamine D, dont 42,5 % avec un déficit modéré à sévère, et 5 % avec un déficit sévère. 

En Île-de-France, 8 sur 10 personnes sont carencées en vitamine D. La quantité produite par l’organisme pendant l’été est épuisée à la fin de l’automne.

Qu’est-ce que la vitamine D : nutriment ou hormone ?

Le corps humain est capable de conserver des quantités de vitamine D. Lorsque celle-ci est en excès, elle n’est pas perdue, car elle est stockée dans les graisses ou les muscles, pour être utilisée à l’avenir. La forme la plus active de la vitamine D, le Calcitriol, est produite par les reins. Cette variante active a profondément modifié la perception de la vitamine D. Le Calcitriol agit comme une hormone, activant des récepteurs spécifiques à distance, comme un messager chimique. Elle présente aussi des caractéristiques propres aux vitamines : elle peut être absorbée.

Relation entre vitamine D et immunité

La vitamine D joue un rôle important dans le fonctionnement optimal du système immunitaire. En effet, une carence en vitamine D peut entraîner une diminution des facultés immunitaires. Ceci est dû au fait que les lymphocytes T, en charge de combattre les virus et bactéries, doivent trouver de la vitamine D pour activer leur mécanisme de défense

Des études ont montré que la vitamine D est utile pour lutter contre les infections respiratoires, notamment chez les enfants, en permettant le bon fonctionnement du système immunitaire.

L’impact de la vitamine D sur le calcium

La vitamine D joue un rôle important dans la santé des os. Elle soutient la capacité de l’organisme à absorber le calcium et le phosphore. De plus, elle libère le calcium où le corps en a besoin pour favoriser la formation de nouvelles trames osseuses et pour le remodelage. Son action est donc essentielle pour la solidité du squelette humain.

De plus, elle participe à la conservation des fonctions musculaires, étant donné que les muscles sont reliés aux os.

La vitamine D joue un rôle important dans la croissance osseuse des enfants et dans la bonne santé des dents. Elle aide l’organisme à maintenir une calcémie normale. 

L’apport en vitamine D via l’alimentation

Il est difficile d’obtenir suffisamment de vitamine D uniquement à travers l’alimentation. Nous ne pouvons couvrir que 20% de nos besoins en vitamine D par ce biais. Ainsi, pour compléter nos réserves, il est nécessaire de s’exposer au soleil.

On trouve de la vitamine D dans certaines variétés de poisson et d’huile de poisson (morue, saumon, sardine, maquereau, hareng, etc.). Elle est aussi présente dans le jaune d’œuf, le beurre et le fromage. Certains champignons sont également riches en vitamine D (sous forme d’ergocalciférol, vitamine D2 d’origine végétale), comme les bolets ou les morilles.

Est-il judicieux de prendre des suppléments en vitamine D ?

En général, il est préférable de se complémenter uniquement en cas de besoin réel de l’organisme. Vous pouvez vérifier votre taux de vitamine D en fin d’automne (novembre) afin de savoir si une supplémentation est nécessaire ou non. Il faut également noter que la vitamine D interagit avec d’autres vitamines liposolubles, comme la vitamine K2 et la vitamine A. Une supplémentation inutile et excessive, pourrait épuiser vos réserves en ces vitamines. Si une supplémentation s’avère nécessaire et selon vos besoins, il peut s’avérer utile de prendre également de la vitamine K2 et de la vitamine A.

Il est possible d’obtenir ces vitamines naturellement à travers une alimentation saine et équilibrée. La vitamine A se trouve dans les abats, le foie, les carottes, la patate douce, la citrouille, les épinards ou encore les choux. Des caroténoïdes tels que le bêta-carotène peuvent être transformés par l’organisme en vitamine A. On retrouve ce dernier dans les légumes et les fruits bien pigmentés, allant du vert foncé au rouge, tels que les carottes, les mangues, le persil, etc. Quant à la vitamine K2, elle se trouve en grande quantité dans le pissenlit, mais aussi dans les épinards, les bettes, les salades, les choux, le pruneau, l’huile d’olive et de colza, et le foie. 

N’hésitez pas à en parler à votre médecin avant de prendre des suppléments. 

Quel complément alimentaire en vitamine D choisir ? 

La vitamine D se présente sous deux formes : la vitamine D2 ou ergocalciférol, d’origine végétale uniquement, et la vitamine D3 ou cholécalciférol, issue des produits animaux ou de certains lichens. Cette dernière est plus assimilable par l’organisme. Toutefois, la vitamine D2 a aussi ses qualités selon les études menées par le Dr Holick. 

Dans les compléments alimentaires, la vitamine D3 provient généralement de la lanoline de mouton, d’huiles de poisson ou, plus récemment, du Lichen boréal, une source végétale. La vitamine D2, quant à elle, est souvent produite à partir de certains champignons. 

Il est possible de trouver sur le marché des compléments alimentaires naturels d’excellente qualité, répondant aux besoins de chacun et aux convictions de tous. Il s’agit de vérifier la qualité et la naturalité du produit avant de choisir la vitamine D qui nous convient. 

 

On vous dit tout sur la vitamine D

Articles similaires

4.7/5 - (14 votes)

Partager

Laissez un commentaire

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine est un espace d’informations et de conseils créé par des professionnels qui souhaitent partager leur connaissance sur l’alimentation, la santé, le bien-être, les relations, la mode et la maison.

Suivez-nous sur :

À travers notre blog, vous aurez la chance de découvrir les meilleures réponses à vos diverses préoccupations liées à l’alimentation, à la santé, au bien-être, aux relations, à la mode et à la maison. Pour tous vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

@2024 – Tous droits réservés. Garan Cedore Magazine

Ne doutez plus de son amour !

X