Contraception naturelle, toutes les solutions

La contraception naturelle est une alternative efficace et sûre pour ceux qui cherchent à éviter une grossesse non désirée. Elle peut également réduire le risque de problèmes de santé liés à l’utilisation de méthodes contraceptives hormonales. Dans cet article, nous examinerons les options de contraception naturelle et leurs avantages et inconvénients. Nous examinerons également comment ces méthodes peuvent contribuer à une meilleure planification familiale et à un meilleur contrôle de la fertilité. Enfin, nous examinerons comment la contraception naturelle peut être intégrée à des programmes plus larges de soins de santé.

Contraception naturelle, toutes les solutions

Les femmes se tournent de plus en plus vers des méthodes contraceptives naturelles plutôt que vers une pilule, un implant, un patch, un anneau ou un stérilet. La popularité de ces méthodes chez les jeunes générations peut s’expliquer par l’absence de contraceptif adapté à leurs besoins ou par le désir de se reconnecter avec leur corps. Faisons le point sur les diverses méthodes de contraception naturelle et sur la manière de les appliquer. Note: les méthodes de contraception naturelles ne sont pas pour tout le monde ! Pour bénéficier de leur efficacité, il est important de les employer correctement. Elles sont moins fiables que les méthodes contraceptives classiques.

Contrôle des naissances : c’est quoi ?

Le contrôle des naissances est une méthode temporaire ou irréversible visant à réguler les grossesses. Il permet à la personne intéressée d’avoir des enfants uniquement lorsque cela est désiré. La majorité des méthodes de contrôle des naissances sont réversibles et n’entraînent pas une stérilité permanente.

Pourquoi opter pour une contraception naturelle ?

Les méthodes contraceptives naturelles sont de plus en plus plébiscitées. Le choix d’une contraception naturelle est une véritable évidence pour beaucoup de femmes qui souhaitent éviter le recours à des hormones de synthèse. C’est la possibilité de retrouver leur bien-être et de mieux comprendre leurs cycles qui les séduit. 

Par ailleurs, le fait de ne pas utiliser de produits chimiques constitue une autre raison pour laquelle adopter une contraception naturelle est un choix judicieux. Dans un contexte où de plus en plus de personnes veulent adopter un mode de vie sain et dénué de produits chimiques, cette méthode présente un avantage indéniable. En laissant son organisme fonctionner normalement selon ses cycles, les femmes retrouvent un sentiment de sérénité et une plus grande estime d’elles-mêmes. 

Enfin, les méthodes naturelles de contraception se fondent sur l’observation du cycle féminin, et sont donc gratuites ! Elles sont bénéfiques pour notre équilibre et pour notre portefeuille : un véritable gain sur tous les plans. 

Méthodes contraceptives naturelles

Le point de départ : connaître son cycle

Les méthodes contraceptives naturelles ont un point commun : apprendre à mieux connaître son propre corps et son cycle personnel. Afin de les utiliser avec succès, il est judicieux d’avoir un cycle menstruel régulier. Il est alors possible d’identifier facilement le jour de l’ovulation et de le soustraire de 14 jours à partir du premier jour des règles. Les personnes ayant un cycle irrégulier peuvent également trouver des méthodes contraceptives entièrement naturelles pour déterminer leurs périodes fertiles avec précision.

La méthode du retrait

La méthode du retrait est certainement naturelle, mais elle est peu sûre ! Elle n’est pas considérée comme une méthode contraceptive à part entière. Le retrait implique que l’homme se retire avant l’éjaculation pour éviter que le sperme ne pénètre dans le système génital féminin. Cette technique, bien que couramment pratiquée, ne doit pas être considérée comme une méthode contraceptive. En effet, le taux de réussite de cette méthode est très bas pour deux raisons : 

  • tout d’abord, le liquide pré-éjaculatoire peut contenir suffisamment de spermatozoïdes pour féconder l’ovocyte et peut être libéré pendant l’acte sexuel ;
  • ensuite, l’éjaculation est un réflexe et est par conséquent difficile à maîtriser.

La méthode Billings

La méthode Billings se base sur l’observation des pertes vaginales. Les pertes vaginales chez la femme varient au fil de son cycle menstruel. Elles sont un indicateur fiable de ses niveaux d’œstrogènes et deviennent donc un bon indice de fertilité. 

Durant la première partie du cycle menstruel, la glaire cervicale est opaque et épaisse. Nous pouvons alors ressentir une sensation de sécheresse. 

Au cours des jours précédant l’ovulation, il est possible d’observer des pertes blanches et plus collantes, qui sont un signe que l’ovocyte est sur le point d’être libéré. 

Au moment de l’ovulation, la glaire cervicale est fluide, transparente et filante. 

Finalement, à la fin du cycle, la glaire cervicale retrouve son aspect opaque et sa consistance sèche. 

L’observation des pertes vaginales est donc une bonne façon de savoir où en est son cycle. La méthode Billings est très fiable, mais elle doit être pratiquée par une personne qui se connaît bien. C’est pourquoi des formations sont proposées aux femmes intéressées, leur permettant d’acquérir une bonne compréhension de leur glaire cervicale et d’ainsi réduire considérablement leur marge d’erreur. 

La courbe de température

L’observation de la courbe d’évolution de nos températures permet de savoir où l’on se situe dans son cycle. 

Une fois l’ovulation survenue, la sécrétion de progestérone entraîne une légère hausse de la température basale. Même si cette augmentation est faible (quelques dixièmes de degrés), elle nous indique avec précision que l’ovocyte a été libéré et transformé en corps jaune. 

La température reste élevée pendant toute la phase lutéale (entre l’ovulation et les règles), ce qui indique une moyenne de 14 jours infertiles.

Pour pratiquer la méthode des températures, il est nécessaire de la prendre chaque jour au réveil et de reporter la valeur sur un graphique. Cette méthode est fiable mais contraignante. Comme la méthode Billings, elle demande une attention constante de la part de la femme. Notons également que certains facteurs peuvent modifier la température basale (fièvre, alcool etc.) et il est donc déconseillé de se baser uniquement sur cette méthode.

La Symptothermie

La Symptothermie est une technique de contraception naturelle, sûre et complète. Elle combine les observations de la méthode Billings et de la prise de température ainsi que l’observation de la position du col de l’utérus. Cela est important, car cet indicateur est un bon signe de fertilité et évolue tout au long du cycle menstruel féminin. En période d’infertilité, le col est fermé et dur, alors qu’en période de fertilité il est ouvert et mou. La Symptothermie est une méthode de contraception naturelle fiable, à condition qu’elle soit pratiquée avec sérieux en associant les éléments de plusieurs méthodes de contraception naturelle.

La méthode Ogino-Knaus

Dite aussi méthode du calendrier, elle se base sur le calcul de la durée habituelle du cycle féminin. Elle recommande d’éviter les rapports sexuels sur les 5 jours avant et les 2 jours après l’ovulation. Bien que cette méthode semble attrayante par sa simplicité, elle est inadaptée pour la majorité des femmes dont le cycle n’est pas régulier. La phase lutéale (entre l’ovulation et les règles) est souvent régulière, mais la phase folliculaire peut être affectée par le stress, la fatigue et autres facteurs qui peuvent retarder l’ovulation et ainsi rendre la méthode Oginoa-Knaus inefficace.

La méthode MAMA

La méthode MAMA (Méthode de l’Allaitement Maternel et de l’Aménorrhée) est fondée sur l’idée que le taux d’hormones de lactation protège la femme de la fertilité lorsqu’elle allaite régulièrement son enfant. Ainsi, une mère qui allaite exclusivement son bébé pendant les 6 premiers mois et avant son retour de couches n’est pas considérée comme fertile. Cependant, pour que cette méthode soit fiable, trois conditions sont essentielles : l’enfant doit être allaité 5 fois par jour, avoir moins de 6 mois et la jeune maman ne doit pas avoir eu son retour de couches. A partir des 5 mois du bébé, une autre méthode de contraception doit être associée pour éviter une nouvelle grossesse avant le retour de couches.

Quel est le moyen de contraception le plus naturel ?

Les méthodes contraceptives qui n’impliquent pas de produits chimiques de synthèse ou des dispositifs artificiels sont considérées comme les plus naturelles. Les méthodes d’observation du cycle féminin sont considérées comme les plus naturelles, car elles s’appuient sur le cycle hormonal de la femme et sont entièrement naturelles.

Le plus naturel des moyens de contraception est celui qui permet à la femme de mieux comprendre le fonctionnement de son corps. La meilleure solution est d’opter pour une méthode de contraception naturelle et fiable, comme la symptothermie, pour obtenir de bons résultats tout en respectant son corps.

Contraception naturelle pour les hommes

La plupart des méthodes de contraception naturelle se sont concentrées jusqu’à présent sur les femmes. Ces méthodes contraceptives naturelles se basent en effet sur l’observation du cycle féminin et sur l’analyse des données fournies par le corps de la femme, telles que la position du col de l’utérus, la texture de la glaire cervicale, la température corporelle de base, etc. Cependant, cela ne signifie pas que les hommes ne sont pas impliqués, bien que peu de méthodes de contraception naturelle leur soient destinées. Si l’on peut considérer que la méthode du retrait peut être spécifiquement destinée aux hommes, cette technique ne peut pas être considérée comme une méthode de contraception à part entière en raison de son manque d’efficacité et de son taux d’échec élevé. 

La méthode Coso

De nombreux chercheurs travaillent à perfectionner des méthodes de contraception naturelle pour les hommes. La plus prometteuse est actuellement la méthode « Coso », également appelée « bain des testicules ». Inventée par l’ingénieure allemande Rebecca Weiss, la méthode Coso est très réelle et a même valu à sa créatrice le premier prix des James Dyson Awards. Le principe consiste à utiliser la chaleur des ultrasons pour interrompre temporairement et de manière réversible la capacité des spermatozoïdes à se déplacer. L’appareil en question est sous forme de petit bol pour offrir aux testicules un « bain » d’ultrasons. Les effets de la méthode Coso sont actifs pendant une période allant jusqu’à six mois. Nous attendons avec impatience plus de nouvelles !

Le slip thermique 

Une autre méthode intéressante en matière de contraception naturelle pour les hommes est le slip thermique. Aussi connue sous le nom de méthode thermique, cette technique de contraception naturelle consiste à augmenter la température des testicules à l’aide d’un sous-vêtement spécialisé. Le concept est de réduire la concentration de spermatozoïdes en augmentant la température des testicules. Selon les études et les spermatogénèses effectuées avant et après l’utilisation, cette méthode thermique éliminerait la totalité des spermatozoïdes actifs. Les spermatozoïdes restants perdent leur mobilité et ne peuvent donc pas atteindre l’ovule. Pour qu’une fécondation puisse avoir lieu, la concentration en spermatozoïdes doit être importante, ce qui explique l’efficacité de cette méthode. Notons que cette méthode ne sera efficace que si le sous-vêtement est porté au minimum 15 heures par jour. Dès que l’homme cesse de porter le slip thermique, la production de spermatozoïdes reprend et la fertilité n’est pas affectée. 

Témoignages sur la contraception naturelle

En tant que praticienne de naturopathie, j’ai eu la possibilité d’aider de nombreuses femmes à choisir une méthode de contraception naturelle. Selon moi, le contrôle des naissances est bien plus que cela. Durant le cycle menstruel, la femme passe par une série de phases qui impliquent des niveaux d’énergie, des sentiments, des désirs et des aptitudes variées. Apprendre à connaître son cycle et à le respecter est un grand pas vers l’estime de soi et de ses besoins. Les femmes intéressées par ce type de contraception peuvent bénéficier d’un accompagnement ou suivre des formations pour se sentir à l’aise avec leur choix.

Les contraceptions naturelles sont une option intéressante pour les femmes qui souhaitent s’éloigner des méthodes classiques pour diverses raisons. Cependant, elles ne conviennent pas à tout le monde ! Si elles ont leurs avantages, elles ne sont pas toutes fiables ! Il est donc très important de bien choisir sa méthode et, si nécessaire, de se faire aider par une personne spécialisée dans les méthodes de contraception naturelle.

 

 

 

 

 

 

Articles similaires

4.5/5 - (19 votes)

Partager

Laissez un commentaire

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine est un espace d’informations et de conseils créé par des professionnels qui souhaitent partager leur connaissance sur l’alimentation, la santé, le bien-être, les relations, la mode et la maison.

Suivez-nous sur :

À travers notre blog, vous aurez la chance de découvrir les meilleures réponses à vos diverses préoccupations liées à l’alimentation, à la santé, au bien-être, aux relations, à la mode et à la maison. Pour tous vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

@2024 – Tous droits réservés. Garan Cedore Magazine

Ne doutez plus de son amour !

X