Comment enlever un durillon sous le pied ?

Les durillons sous les pieds sont une source de douleur et d’inconfort pour beaucoup. Heureusement, il existe des moyens simples et peu coûteux pour enlever un durillon sous le pied. Dans cet article, nous vous expliquerons comment enlever un durillon sous le pied, quels sont les traitements disponibles et comment prévenir leur apparition à l’avenir. Nous vous expliquerons également comment éviter les éventuels risques liés au traitement des durillons sous les pieds. Si vous souffrez de durillons sous les pieds, cet article vous sera très utile.

Comment se débarrasser d'un durillon sous le pied ?

Les durillons sont des accumulations de peau qui peuvent survenir sous les pieds, aux talons ou sur les orteils. Cet épaississement commence par servir de mécanisme de protection de la peau exposée aux frottements et à la pression, puis progresse pour former une callosité peu esthétique et parfois inconfortable.

Voyez dans cet article les origines du durillon, comment l’empêcher et, surtout, la manière d’enlever un durillon sous le pied.

Identifier un durillon sous le pied

Un durillon est un épaississement de la couche la plus superficielle de la peau, qui se forme suite à une hyperpression ou à des frottements dans certaines zones du corps. Voici quelques signes qui peuvent nous faire penser à l’apparition d’un durillon sous le pied :

Une rougeur sur la zone de pression ou de frottement, un épaississement de la peau, une zone rugueuse et plus dure, une taille et une forme spécifiques, une couleur jaunâtre ou blanchâtre, un aspect très sec de la peau.

Détecter un durillon sous le pied le plus tôt possible est important, car cela facilitera son enlèvement. Les durillons peuvent être gênants lors de certaines activités ou si on porte des chaussures peu confortables.

Quels sont les facteurs qui causent des durillons sous le pied ?

Les durillons se forment généralement à cause d’une production accrue de kératine, une protéine principale de la peau. Cela a pour but de protéger les zones exposées à des frottements et à des pressions excessifs, qui peuvent entraîner un changement de texture de la peau, qui devient plus rugueuse, et même des excroissances douloureuses ou gênantes.

Le pied est particulièrement sujet à ce type de problème, puisque c’est une zone très exposée aux frottements. Cela peut arriver si vous portez des chaussures inadaptées à votre forme de pied ou à vos activités, ou bien si vous exercez une pression excessive sur le sol. Les durillons peuvent alors s’installer sur la plante du pied, sous l’avant-pied, sur le talon, ou encore sous les orteils.

Comment éliminer un durillon sous le pied naturellement ?

Si vous cherchez une solution pour vous débarrasser d’un durillon sous le pied, sachez qu’il suffit d’agir sur l’épiderme. Il faut alors retirer la peau sèche, également nommée corne ou callosité. Une action rapide est préconisée pour réduire l’accumulation des cellules mortes sur la zone touchée, ou dès que les premiers signes de raidissement de la peau sont visibles. Plus vous interviendrez tôt, plus il sera facile de se défaire du durillon.

Commencer par un Gommage

Les gommages fréquents aident à lisser la peau en retirant les cellules mortes accumulées sur les talons et la plante des pieds.

Vous trouverez des gommages prêts à l’emploi, mais vous pouvez également préparer votre propre gommage maison. Pour ce faire, mélangez deux cuillères à café de bicarbonate de soude avec deux cuillères à café d’huile végétale (d’argan, de jojoba ou d’amande douce). 

Voici les étapes à suivre pour réaliser un gommage efficace :

  1. Utilisez le mélange pour masser votre peau avec des mouvements circulaires sur les talons, la plante des pieds, l’avant-pied et même les orteils.
  2. Rincez vos pieds à l’eau claire et séchez délicatement votre peau.
  3. Enfin, hydratez et apaisez la peau avec une crème hydratante ou une huile végétale, et si le temps le permet, enfilez vos chaussettes !

La pierre ponce, un allié supplémentaire

L’utilisation d’une pierre ponce est également une bonne méthode pour se débarrasser des cellules mortes et des callosités qui commencent à se former sur les pieds. En effet, elle est plus efficace que le gommage pour éliminer la couche de cellules mortes qui s’accumule et donne à l’endroit « dur » ou « épais » un aspect durillon.

Pour bien utiliser la pierre ponce, suivez ces conseils :

  1. Choisissez une pierre ponce brute et naturelle d’origine volcanique. Il existe également des pierres ponce traitées ou de synthèse, tout aussi efficaces mais qui se détériorent plus rapidement.
  2. Pendant le bain ou au cours d’un bain des pieds, frottez la pierre ponce avec des mouvements circulaires, fermes mais pas trop agressifs. Répétez le geste sur deux jours plutôt qu’essayer de tout enlever d’un coup. N’oubliez pas : la pierre ponce doit être utilisée uniquement sur une peau propre et humide.
  3. Après l’avoir utilisée, appliquez votre crème hydratante, une huile végétale (d’argan ou d’amande douce par exemple) ou du beurre de karité pour bien nourrir et apaiser votre peau.

Si le durillon est déjà formé

Si le durillon est déjà bien formé, il sera plus difficile à enlever naturellement. Commencez par ramollir la peau avec un bain de pieds, puis utilisez la pierre ponce comme décrit précédemment. 

Pour le bain de pieds : 

  1. Mettez environ 4 cuillères à soupe de bicarbonate de soude ou de sel dans une bassine, puis remplissez-la à moitié avec de l’eau tiède.
  2. Laissez tremper vos pieds dans ce bain pendant 10 à 15 minutes pour ramollir la peau.
  3. Sur la peau encore humide, frottez la pierre ponce pour enlever les peaux mortes au niveau du durillon, mais aussi des talons, de l’avant pied et des orteils. Évitez de trop enlever de peau, cela risquerait d’engendrer encore plus de gêne.
  4. Rincez vos pieds à nouveau, puis séchez la peau avec une serviette-éponge propre.

Si ces mesures ne sont pas suffisantes, il peut être nécessaire de consulter un pédicure-podologue, ce professionnel utilise des instruments spécifiques pour enlever cette corne sans endommager la peau sous-jacente.

Comment empêcher l’apparition des durillons sous les pieds ?

Une fois que nous savons comment retirer un durillon sous le pied, la meilleure façon de s’en débarrasser est d’en prévenir l’apparition. Les soins d’hydratation et une protection mécanique sont les clés pour éviter les durillons.

Hydratation

Le manque de glandes sébacées sur la peau des pieds en fait une zone particulièrement fragile. Les frottements et les pressions excessives sont susceptibles de provoquer des cors ou des durillons.

Cependant, un bon entretien permettra de ralentir leur formation. Nous vous conseillons d’utiliser l’une de ces huiles végétales aux propriétés hydratantes :

  • L’huile d’amande douce (Prunus amygdalus) pour hydrater et assouplir.
  • L’huile de jojoba (Simmondsia chinensis) pour nourrir et réparer les peaux sèches.
  • L’huile d’argan (Argania spinosa) pour tonifier, adoucir et régénérer.

Le beurre de karité (Butyrospermum parkii) est également très efficace pour hydrater et nourrir en profondeur les zones sèches. La texture onctueuse de ce produit permet d’hydrater la peau et de maintenir sa souplesse et son élasticité.

Une application régulière (une ou deux fois par jour) est conseillée. Pour l’utiliser, réalisez un massage circulaire avec vos doigts sur tout le pied, depuis la plante, les orteils et le talon, jusqu’au dessus du pied en passant par les chevilles. Ce massage favorise la pénétration du produit et stimule la circulation du sang au niveau des pieds.

Protections mécaniques

Ces protecteurs en silicone sont conçus pour protéger les zones des pieds les plus exposées aux pressions. Certains sont dotés de petites billes massantes pour soulager la zone plantaire. La plupart sont recouverts d’un tissu doux pour plus de confort.

Vous trouverez des coussinets adaptés à vos besoins. Il existe des coussinets plantaires pour répartir les pressions et soulager l’inconfort de l’avant-pied. D’autres dispositifs en forme de tube, appelés « doigtiers », sont conçus pour réduire les frottements et les durillons entre les orteils. Des protections pointues sont également disponibles pour les personnes souffrant d’hallux valgus.

Bilan

Un durillon peut être à la fois gênant et peu esthétique, bien qu’il ne soit pas toujours dangereux. Pour éviter l’apparition d’un durillon, il est conseillé d’hydrater sa peau avec des huiles végétales et d’utiliser des dispositifs de protection afin de limiter les frottements et la pression dans les zones exposées.

Si vous êtes à la recherche de solutions pour enlever un durillon sous le pied, les actions précoces sont les plus efficaces : gommez votre peau ou utilisez une pierre ponce pour enlever les cellules mortes de la corne. Si ces méthodes ne sont pas suffisantes, contactez un pédicure-podologue pour vous aider à vous débarrasser du durillon.

 

 

Articles similaires

4.7/5 - (10 votes)

Partager

Laissez un commentaire

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine est un espace d’informations et de conseils créé par des professionnels qui souhaitent partager leur connaissance sur l’alimentation, la santé, le bien-être, les relations, la mode et la maison.

Suivez-nous sur :

À travers notre blog, vous aurez la chance de découvrir les meilleures réponses à vos diverses préoccupations liées à l’alimentation, à la santé, au bien-être, aux relations, à la mode et à la maison. Pour tous vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

@2024 – Tous droits réservés. Garan Cedore Magazine

Ne doutez plus de son amour !

X