Extinction de voix, les solutions naturelles

L’extinction de voix est un phénomène fréquent et gênant qui peut se produire pour diverses raisons. De nombreuses personnes recherchent des moyens naturels pour soulager leurs symptômes et récupérer leur voix. Dans cet article, nous examinerons les différentes solutions naturelles qui peuvent aider à soulager les symptômes de l’extinction de voix et à retrouver la voix. Nous examinerons également les différents facteurs qui peuvent contribuer à l’extinction de voix et les mesures qui peuvent être prises pour prévenir et réduire les symptômes.

Récupération vocale, les remèdes naturels

Perdre sa voix en ayant trop sollicité ses cordes vocales est une mésaventure courante. Être muet peut être très gênant et compliquer la vie quotidienne ! Heureusement, il existe des remèdes simples et efficaces pour retrouver sa voix rapidement. 

Qu’est-ce que l’aphonie ?

L’aphonie, aussi connue sous le nom d’extinction de voix, correspond à une perte de la capacité à parler et à une gêne dans la gorge. Cette incapacité à utiliser pleinement le larynx et les cordes vocales est due à un déséquilibre de l’appareil phonatoire. L’aphonie est généralement temporaire et n’est pas dangereuse.

Qu’est-ce qui se produit quand on perd la capacité de parler ?

Lorsque nous perdons notre voix, nous avons l’impression de parler mais aucun son ne sort de notre bouche. L’extinction de voix s’assimile à un enrouement, qui s’aggrave peu à peu. Notre voix est “cassée” jusqu’au moment où plus aucun son ne peut sortir de notre bouche, c’est l’aphonie. 

Afin de comprendre ce qui se passe au niveau de l’appareil phonatoire lorsque nous avons une extinction de voix, il faut bien cerner le fonctionnement de notre voix.

La voix est le fruit de la vibration des cordes vocales. Ces dernières sont situées au niveau de notre larynx près de la pomme d’Adam. Elles s’apparentent à de petites cordes fibreuses qui vibrent pour produire le son que nous émettons lorsque nous parlons. 

L’extinction de voix survient lorsque les cordes vocales sont épuisées ou ont travaillé trop et que leur mouvement est entravé. 

Origines de l’extinction de voix

L’extinction de voix, ou aphonie, peut avoir différentes origines.

La cause principale est le forçage vocal. Lorsque nous sollicitons trop nos cordes vocales, le larynx s’épuise et nous perdons notre voix jusqu’à ce que notre organe se repose. 

Le froid peut également engendrer une perte de voix. Si l’inconfort du larynx, du pharynx ou des amygdales est dû à un coup de froid, nous retrouverons notre voix dès que nous aurons guéri. 

De nombreux autres facteurs peuvent aussi être à l’origine de l’aphonie. Par exemple, l’exposition à des produits ménagers, des pollens, du tabac… Les cordes vocales récupèrent leur équilibre une fois que l’exposition cesse. 

Il existe aussi des cas d’aphonie idiopathique, dont la cause reste indéterminée.

Quel public est susceptible d’être affligé par une extinction de voix ?

En principe, tout le monde peut être touché par une perte de voix. Certaines catégories professionnelles, comme les professeurs qui parlent longuement, sont plus enclines à l’aphonie que les autres. Les chanteurs et les acteurs, dont les cordes vocales sont fortement utilisées, peuvent également être sujets à une extinction de voix.

Durée de l’aphonie

En général, la perte de voix est passagère et disparaît toute seule après quelques jours si les cordes vocales sont mises en repos. Une aphonie commune ne s’étend généralement pas au-delà de trois jours.

Si la dysphonie se prolonge plus d’une semaine, il est conseillé de consulter un médecin. Dans certains cas, on peut être redirigé vers un spécialiste ORL qui peut effectuer une laryngoscopie pour évaluer l’état de l’appareil phonatoire, en particulier le larynx et les cordes vocales.

Comment soulager une perte de voix ?

Bien que l’extinction de voix puisse passer sans intervention, il existe des méthodes naturelles pour soulager le malaise lié à la perte de voix. Veuillez noter que ces conseils ne remplacent pas les recommandations de votre médecin.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent s’avérer utiles pour accompagner une perte de voix. Il est important de respecter la posologie recommandée pour profiter pleinement des bénéfices des huiles essentielles.

L’huile essentielle d’Eucalyptus

L’huile essentielle d’Eucalyptus Globulus (Eucalyptus globulus) a un effet apaisant sur la gorge, le pharynx et les cordes vocales. Elle peut être utilisée pour soulager la perte de voix sous forme d’inhalation. Pour cela, il suffit de verser trois gouttes d’huile essentielle dans un bol d’eau bouillante et de placer votre visage au-dessus du bol recouvert d’une serviette. Respirez profondément pendant 5 minutes, en veillant bien-sûr à ne pas vous brûler !

L’huile essentielle de menthe poivrée 

L’huile essentielle de menthe poivrée (Mentha x piperita) peut également être utilisée en cas d’aphonie. Elle a un effet apaisant et agréable sur la gorge, le pharynx et les cordes vocales. On peut la masser sur toute la zone du larynx en la diluant dans une demi-cuillère à café d’huile végétale de coco ou d’olive. Cela permet d’éviter tout rougissement et de profiter des bienfaits de l’huile de manière optimale, une fois par jour jusqu’à amélioration. 

L’huile essentielle de thym 

L’huile essentielle de thym (Thymus) est un excellent moyen pour maintenir son système ORL en bonne santé ! Le thym apaise en cas de chatouillement dans la gorge et le pharynx, et a un effet apaisant et agréable sur la gorge, le pharynx et les cordes vocales. 

L’huile essentielle de thym peut être prise en interne pour les personnes souhaitant se débarrasser de leur perte de voix. On place une goutte d’huile essentielle de thym sur une cuillère à café de miel, à garder en bouche pendant une minute avant d’avaler.

Les plantes

Les plantes offrent de nombreuses possibilités pour prendre soin de ses cordes vocales et retrouver sa voix. Tisanes, gélules, poudres etc. il y en a pour tous les goûts ! 

L’échinacée 

L’échinacée (Echinacea purpureaa) est une haute plante vivace aux fleurs pourpres rassemblées sous forme de boules. On trouve principalement l’échinacée dans les forêts rocheuses, où elle est récoltée pour sa racine. Elle a un effet apaisant et agréable sur la gorge, le pharynx et les cordes vocales et peut être prise sous forme de tisanes, de capsules ou encore de teinture. 

La mélisse

La mélisse officinale (Melissa officinalis) est une plante herbacée vivace faisant partie de la famille des lamiacées. Elle est souvent recommandée en cas d’inconfort ORL et peut être utile en cas de perte de voix. La mélisse a un effet apaisant et agréable sur la gorge, le pharynx et les cordes vocales et peut être agréable et apaisante sous forme de tisane avec un peu de miel pour le pharynx. Certaines personnes choisissent de prendre la mélisse sous forme de capsules avec un grand verre d’eau.

Le fenouil 

Le fenouil (Foeniculum vulgare) est une plante aromatique très utile en cas de perte de voix. Il a un effet apaisant et agréable sur la gorge, le pharynx et les cordes vocales. On peut le prendre sous forme de tisane, et on peut ajouter une goutte d’huile essentielle de fenouil dans le thé pour un effet décuplé.

Le Fenouil

Le fenouil (Foeniculum vulgare) est une plante herbacée dont le fort potentiel aromatique est apprécié en cuisine pour son goût anisé et agréable. Les propriétés bienfaisantes du fenouil sont communément utilisées pour le bien-être par l’intermédiaire d’infusions qui offrent un goût doux et naturel. Le fenouil est un remède efficace pour soulager une perte de voix. Grâce à ses vertus apaisantes, il peut être consommé sous forme de tisanes ou d’infusions afin de rétablir la situation.

Le Souci

Le souci (Calendula officinalis) est une plante herbacée au jolies fleurs jaunes ou orangées qui commence à fleurir à l’arrivée du printemps. En cas de perte de voix, on peut préparer une infusion de fleurs de souci qui a un effet apaisant et agréable sur la gorge, le pharynx et les cordes vocales. On peut par ailleurs ajouter une cuillère de miel pour adoucir la zone enflammée et réduire la sensation d’inconfort.

Le Marrube Blanc

Le marrube blanc (Marrubium vulgare) est une plante herbacée de la famille des lamiacées qui dégage une forte odeur de thym. Son aspect similaire à celui de la menthe est caractérisé par des feuilles douces et duveteuses. Le marrube blanc a des propriétés apaisantes et agréables sur la gorge, le pharynx et les cordes vocales, ce qui en fait un remède très efficace en cas de perte de voix. Il est possible de le prendre sous forme de capsules de feuilles séchées ou de tisanes.

Les bons gestes à adopter

Éviter de crier

Une des raisons principales qui entraînent l’aphonie est une stimulation excessive du système phonatoire. Il est donc logique que le premier réflexe à prendre en cas d’extinction de voix soit de ne plus crier !

Même si vous ne hurlez pas au quotidien, vos cordes vocales bénéficient d’un temps de repos si vous ne parvenez plus à parler. Il est aussi possible que l’aphonie survienne tout simplement parce que vous avez trop parlé.

 

Se reposer en évitant de crier et de parler le moins possible peut être une bonne manière de retrouver sa voix plus vite. Il est à noter qu’il n’est pas conseillé de chuchoter lorsque l’on est aphone, car ceci fatigue autant les cordes vocales que la parole elle-même. 

Soupeser le repos

Beaucoup de personnes remarquent que la fatigue tend à aggraver les symptômes liés à l’extinction de voix. L’aphonie peut être une occasion idéale pour écouter les signaux envoyés par notre corps et prendre du repos !

Lorsque l’on ne peut plus parler, on peut s’irriter de ne pas pouvoir mener à bien notre quotidien, surtout si la parole fait partie de notre métier. Toutefois, nous pouvons voir cette période comme un temps de repos bien mérité. Heureusement, l’aphonie est généralement de courte durée et nous serons de nouveau en mesure de parler dans quelques jours seulement !

S’hydrater

Une bonne habitude pour les personnes souffrant d’aphonie est de penser à bien s’hydrater. L’extinction de voix peut mettre le système phonatoire à l’épreuve, et boire suffisamment d’eau est une manière naturelle et efficace de prendre soin de sa voix. Les liquides chauds ou tièdes sont à privilégier pour retrouver la forme rapidement. Pensez donc aux tisanes et aux infusions pour obtenir un double avantage !

Ne pas fumer 

Si vous êtes fumeur, sachez que la cigarette n’est pas une bonne idée lorsque l’on perd sa voix ! Nous le savons bien, la fumée de cigarette n’est vraiment pas saine pour nos cordes vocales, notre larynx et notre pharynx. Une extinction de voix peut être une bonne raison de réduire sa consommation de tabac et qui sait, peut-être même d’arrêter de fumer.

Éviter les courants d’air 

Lorsque l’on n’a plus de voix, il est important de garder sa gorge au chaud et à l’abri des courants d’air. Si l’on doit sortir, il est préférable de porter un foulard ou une écharpe légère pour protéger la zone du larynx et du pharynx des coups de froid. Il faut aussi savoir que la climatisation n’est pas bénéfique pour les cordes vocales ! Évitez donc de mettre votre climatisation à la maison ou en voiture, et couvrez-vous rapidement si vous vous rendez dans un lieu climatisé. 

Astuce ? Garder un petit foulard dans son sac pour le mettre autour du cou en cas de besoin.

 

 

Articles similaires

4.3/5 - (24 votes)

Partager

Laissez un commentaire

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine est un espace d’informations et de conseils créé par des professionnels qui souhaitent partager leur connaissance sur l’alimentation, la santé, le bien-être, les relations, la mode et la maison.

Suivez-nous sur :

À travers notre blog, vous aurez la chance de découvrir les meilleures réponses à vos diverses préoccupations liées à l’alimentation, à la santé, au bien-être, aux relations, à la mode et à la maison. Pour tous vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

@2024 – Tous droits réservés. Garan Cedore Magazine

Ne doutez plus de son amour !

X