Deprecated: stripslashes(): Passing null to parameter #1 ($string) of type string is deprecated in /home/sc4veow6889/garancedore.fr/wp-content/plugins/similar-posts/common_functions.php on line 115

Deprecated: stripslashes(): Passing null to parameter #1 ($string) of type string is deprecated in /home/sc4veow6889/garancedore.fr/wp-content/plugins/similar-posts/common_functions.php on line 115

Pervers narcissique et rupture : Comment stopper son emprise ?


Deprecated: stripslashes(): Passing null to parameter #1 ($string) of type string is deprecated in /home/sc4veow6889/garancedore.fr/wp-content/plugins/similar-posts/common_functions.php on line 115

Deprecated: stripslashes(): Passing null to parameter #1 ($string) of type string is deprecated in /home/sc4veow6889/garancedore.fr/wp-content/plugins/similar-posts/common_functions.php on line 115

Les ruptures avec un partenaire pervers narcissique peuvent être difficiles et traumatisantes. Ces personnes manipulatrices peuvent avoir une emprise réelle sur leurs victimes, et se débarrasser de leur influence peut s’avérer très délicat. Vous êtes peut-être à la recherche de conseils pour stopper l’emprise d’un pervers narcissique et mettre fin à la relation ? Heureusement, il existe plusieurs stratégies que vous pouvez mettre en place pour vous aider à mettre fin à l’emprise de votre partenaire et retrouver votre liberté. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment stopper l’emprise d’un pervers narcissique et mettre fin à votre rupture.

Il est ardu de quitter un pervers narcissique, mais c’est encore plus difficile de faire respecter la séparation avec un pervers narcissique.

Le pervers narcissique est une personne à la limite du fantastique, on a tous en tête cette image d’une créature planifiant chaque mouvement dans un seul but : te détruire.

Cependant, le pervers narcissique est une personne extrêmement fragile, malade et qui est tout autant dépendant de toi que tu ne l’es de lui.

Dans ce guide concernant le pervers narcissique et le rompre avec cette personne, tu vas pouvoir découvrir comment arrêter son emprise pour enfin aller de l’avant dans ta vie.

Mais avant tout, qu’est-ce qu’un pervers narcissique ?

Qu’est-ce qu’un pervers narcissique ?

Caractéristiques du pervers narcissique

Le pervers narcissique n’est pas une pathologie reconnue, mais le trouble de la personnalité narcissique associé à un autre trouble, aussi connu sous le nom de comorbidité, est le plus proche d’une définition clinique. La comorbidité se manifeste par le trouble de la personnalité narcissique accompagné d’un trait de caractère antisocial.

Ces personnes sont considérées comme inadaptées à la vie en société.

Selon le DSM IV (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders), manuel recensant toutes les maladies mentales, les caractéristiques typiques de la personnalité narcissique sont : un sens grandiose de soi-même, une absorption par des fantasmes de succès illimité, de pouvoir, de splendeur et de beauté, une croyance d’être spécial et unique, un besoin excessif d’être admiré, la pensée que tout vous est dû, l’exploitation des autres dans les relations interpersonnelles, le manque d’empathie, l’envie des autres et des attitudes et des comportements arrogants.

Le patient ayant une personnalité narcissique présente au moins cinq des symptômes décrits.

Le concept de perversion narcissique a été pour la première fois mentionné par le psychiatre Paul-Claude Racamier dans son ouvrage “Entre agonie psychique, déni psychotique et perversion narcissique” publié en 1986.

Le terme « pervers narcissique » signifie alors que la personne puise son narcissisme dans le narcissisme de l’autre.

Pourquoi lier les mots « pervers » et « narcissique » ? Quel est le lien avec le narcissisme et le narcissisme de la victime ?

Définition de pervertir : Faire changer (quelqu’un) en mal, le rendre mauvais ; Détourner (quelque chose) de son sens ou de ses buts.

Définition de narcissisme : Admiration, contemplation de soi-même ; Fixation affective à soi-même.

Par définition, une relation (quelle soit amoureuse ou amicale) est toujours tournée vers l’autre.

Avec le pervers narcissique, c’est l’inverse : il va pervertir la relation normalement tournée vers l’autre en la retournant vers lui.

D’où le terme de perversion narcissique.

Comment reconnaître un vrai PN d’un faux PN ?

Pour reconnaître un vrai pervers narcissique d’un faux pervers narcissique, il faut d’abord prendre conscience qu’il existe une multitude de traits de caractère chez quelqu’un qui peuvent ressembler au comportement d’un pervers narcissique.

Il est d’ailleurs courant de confondre un pervers narcissique avec une personne ayant simplement ce qu’on appelle un type d’attachement évitant.

Définition de pervertir : Faire changer (quelqu’un) en mal, le rendre mauvais ; Détourner (quelque chose) de son sens ou de ses buts.

Définition de narcissisme : Admiration, contemplation de soi-même ; Fixation affective à soi-même.

Le pervers narcissique est un terme qui attire l’attention (il existe beaucoup de livres sur le sujet), attention aux amalgames : les symptômes qui sont décrits peuvent représenter 95 % de la population, cependant, seulement moins de 3 % de la population serait vraiment atteint de ce qu’on désigne comme la perversion narcissique.

Il est important de ne pas faire des généralités : faire des reproches à une personne et ne pas aimer avoir tort ne signifie pas que la personne est atteinte de perversion narcissique. Penser de cette manière est ce qu’on appelle l’effet Barnum.

Alors, comment reconnaître un vrai pervers narcissique d’un faux pervers narcissique ?

« Un pervers narcissique : est mégalomane, pense être exceptionnel et unique, d’où sa certitude d’avoir des privilèges spéciaux et sa « légitime » transgression des lois et des règles ; éprouve le besoin excessif d’être admiré ; est obsédé par son image sociale et tient à se présenter comme irréprochable ; fait preuve d’un égocentrisme intense ; exploite l’autre et est indifférent à ses désirs et besoins ; vampirise l’énergie d’autrui, le « bouffe », l’épuise ; est totalement dépourvu d’empathie, fait preuve de froideur émotionnelle ; souffre de frustration et de jalousie chroniques ; use de dénigrement insidieux, souvent masqué par de l’humour ; inverse les rôles, culpabilise l’autre tout en se victimisant et en se déresponsabilisant ; est incapable de se remettre en question ou de demander pardon sauf pour une pure stratégie ; s’inscrit dans une stratégie d’isolement de sa proie ; s’inscrit dans un déni de réalité ; maîtrise le double jeu (charmant, altruiste en société et tyran destructeur en privé) ; fait passer l’autre du chaud au froid ; souffre d’anxiété profonde ; ressent le besoin compulsif de gâcher toute joie autour de lui ; éprouve un soulagement morbide, une jouissance quand l’autre est au plus bas ; communique de façon confuse : il abuse d’injonctions paradoxales et distille la confusion.”

Source : Le décodeur des pervers narcissiques de Valérie GUELOT et Hélène GEST.

2. Quelle est la raison pour laquelle un PN se comporte ainsi ?

Le pervers narcissique veut à tout prix obtenir des informations flatteuses à son sujet.

Le problème c’est que cette attitude est centrale dans sa personnalité, qu’il en demande trop et qu’il repousse brutalement les informations négatives le concernant.

De ce fait, il essaiera d’obtenir des réponses positives à son égard par tous les moyens et à l’opposé, il cherchera à éviter toute critique à son encontre par tous les moyens : c’est la seule constance qui a été établie.

À ce jour, on ne sait pas encore pourquoi quelqu’un devient pervers narcissique.

C’est une des maladies mentales les plus difficiles à soigner : aucun traitement actuellement n’est capable de guérir ce trouble.

Le pervers narcissique souffre d’une grave insécurité car, contrairement à ce que l’on pourrait penser : il aime son reflet, mais ne s’aime pas lui-même.

C’est paradoxal pour un pervers narcissique qu’il doit apprendre à être narcissique de manière saine (c’est-à-dire l’amour de soi-même) pour espérer être guéri de son mal.

Car oui, l’amour de soi est un élément primordial pour la santé mentale de chaque individu, il est la base de l’estime de soi.

Alors, on ne sait pas pourquoi une personne devient comme ça, mais est-ce qu’on sait pourquoi elle AGIT comme ça ?

Cette croyance selon laquelle le pervers narcissique est un être maléfique qui planifie ses actes sur le long terme n’est qu’une fable de l’imagination : c’est une personne malade, faible et qui manque cruellement de confiance en lui.
Il ne sait même pas qu’il fait du mal à l’autre : c’est sa façon d’être et il ne connaît pas d’autre manière d’agir.

Le pervers narcissique pense qu’il n’est pas capable d’être aimé pour ce qu’il est vraiment et, pour contrer ça, il projette une image de lui-même fausse par rapport à la réalité tout en projetant sur toi ce qu’il ne veut pas voir en lui.

C’est sa tactique pour compenser son manque d’amour-propre.

Pour simplifier, le pervers narcissique déverse sur toi tout ce qu’il considère négatif chez lui.

Le comportement d’un pervers narcissique après une rupture est généralement spectaculaire : des lettres passionnées d’amour alternent avec des critiques, ce que nous pouvons observer à travers le témoignage de D., que je tiens à remercier pour avoir partagé son histoire.

Le témoignage de D.
« Je pense que les personnes qui ont des difficultés à se remettre d’une rupture et à dire non sont soit des dépendants affectifs, soit elles sont dans une relation depuis un certain temps et le manipulateur a eu le temps de les isoler et de leur faire perdre leur confiance en elles. Si elles étaient déjà peu sûres d’elles au début de la relation… S’en sortir est alors une tâche plus ardue. »

« Je peux parfois manquer de confiance en moi, mais j’ai toujours la lucidité de mes valeurs. C’est très important et je sais aussi vivre seule. Mon âge et mon expérience m’ont aidé dans cette situation. J’ai 39 ans et je sais qui je suis. J’ai vécu des choses qui m’ont permis de relativiser et de dédramatiser les évènements. Je n’ai pas peur de dire non et de m’engager seule, même si cela veut dire être seule à nouveau. Je préfère être seule que mal accompagnée. Malheureusement, beaucoup de victimes de manipulateurs sont des dépendants affectifs et la solitude leur fait très peur. »

« Dès que je me suis rendu compte instinctivement et par observation que l’homme que je fréquentais était un menteur, qu’il portait un masque, cachait sa vraie personnalité malsaine et n’était pas sincère dans ses intentions et ses sentiments, je n’ai pas pu revenir en arrière. Je l’ai confronté à mes doutes, mes ressentis, mon sentiment d’insécurité en sa présence et ma perte de confiance. Je lui ai fait comprendre que je réfléchissais à l’avenir de notre couple. Bien sûr, il n’a pas accepté cela, il a tenté de me faire passer pour une personne instable, qui avait peur de s’engager, peur de se laisser aller à l’amour… Des mensonges pour m’humilier et me faire porter la responsabilité. Pourtant, il ne savait pas à qui il s’attaquait, car je suis plus forte qu’il ne le pensait. »

Mon vécu, mon instinct, mon sens de l’observation, mon discernement et ma confiance en moi-même m’ont permis de me protéger de la manipulation de Tony. Quand j’ai mis fin à notre relation, il n’a pas accepté la décision et a alors tenté de me faire douter de moi-même en me trouvant des défauts et en inventant des mensonges. Il a même essayé d’utiliser la fausse mort de sa mère et le décès de mon père pour me faire revenir. Il n’a pas réussi car je me connais suffisamment pour ne pas tomber dans le panneau. J’ai donc bloqué ses mails et son numéro, et il a même essayé de m’écrire des lettres manuscrites. Lorsqu’il a vu que je ne cédais pas à ses tentatives, il a décidé de me laisser tranquille.

La dernière tentative de communication de sa part remonte à juillet 2018, et depuis, je n’ai plus eu de nouvelles. Malgré cela, je sais que ces personnes ont des ressources.

Ce qui est important, c’est que j’ai trouvé le moyen de m’entourer. J’en ai parlé.

Au début, ça m’inquiétait de découvrir ce genre de personne et de voir à quelle mesure ils étaient prêts à aller, particulièrement ceux qui me sont proches.

Ce qui a été difficile pour moi, c’est de devoir le garder constamment dans mes pensées, car c’est ce qu’il voulait. Ça m’énervait car je ne ressentais que de la pitié pour lui. C’est une vraie maladie. Il doit être très sombre et malheureux.

Cependant, j’ai réussi à passer au-delà et à le sortir de ma tête. Ce que je n’oublierai pas, c’est que cette histoire fait partie de moi. Je pense que cela n’arrive pas par hasard, car j’étais vraiment affaibli par la rupture avec J. et j’étais très vulnérable.

Les failles du PN

Le PN a des défauts comme toute créature humaine, mais ces imperfections semblent pourtant incroyables à première vue.
Les défauts du PN sont :

  1. Le pervers narcissique a une nécessité pathologique de se faire aimer.
  2. Le pervers narcissique a une nécessité pathologique de se faire admirer.

Il faut noter qu’il existe deux types de pervers narcissiques, le pervers narcissique grandiose et le pervers narcissique vulnérable.
Le pervers narcissique grandiose est le genre de pervers narcissique qui n’hésite pas à se vanter et à tout faire pour se distinguer en société (comme dans la vidéo en début de guide).
Le pervers narcissique vulnérable est le type de pervers narcissique qui ne se met pas au-dessus des autres, qui est beaucoup plus réservé.
Le pervers narcissique est en fait quelqu’un qui cherche à avoir des informations positives sur lui-même pour combler son manque de confiance et d’amour-propre, seulement les moyens qu’il utilise pour obtenir ces informations et combler ce manque sont néfastes et dévastateurs pour son entourage.

4. Se séparer d’un PN : mode d’emploi

Se séparer d’un pervers narcissique n’est pas simple lorsque l’on est une personne anxieuse (la « proie » parfaite pour un pervers narcissique), c’est toute une remise en contexte que tu dois effectuer pour briser les faux principes que tu as à son sujet et maintenir ta détermination.

Ce n’est pas évident de déclencher la scission avec un pervers narcissique, mais la séparation en elle-même n’est pas le plus compliqué, le plus ardu est de conserver la rupture et c’est pour cette raison que je vais découper ce mode d’emploi en deux parties.

Partie 1 – Comment quitter un PN ?

Le problème lorsque tu vas vouloir te séparer d’un pervers narcissique, c’est ta dépendance à cette personne.

Au fond de toi, tu sais parfaitement que quelque chose ne tourne pas rond, et pourtant, tu vas te persuader de demeurer avec lui au point de sembler fou/folle aux yeux de ton entourage.

Je te rassure, tu n’es pas fou/folle loin de là : si tu n’arrives pas à sauter le pas et à déclencher cette rupture, c’est car le pervers narcissique est à même de compléter ta personnalité avec brio.

Le pervers narcissique est tout autant dépendant de toi que tu ne l’es de lui, vous avez chacun mutuellement besoin l’un de l’autre.

La seconde raison qui t’empêche de le quitter et non des moindres est dû à l’emprise psychologique que le pervers narcissique a sur toi : il est capable de te faire culpabiliser si jamais tu voulais le quitter.

La seule étape nécessaire dont tu as besoin pour déclencher la séparation avec le pervers narcissique, c’est de lui adresser un message en utilisant le moyen de ton choix et en le bloquant IMMÉDIATEMENT.

N’attends pas une réaction de sa part : tu DOIS bannir tout moyen de contact et l’indiquer clairement dans le message que tu vas lui envoyer.

La marche à suivre pour se séparer d’un pervers narcissique

Envoie ce message au pervers narcissique, puis bloque-le ensuite IMMÉDIATEMENT sans attendre la moindre réaction de sa part.

Partie 2 – Comment échapper à l’emprise d’un PN ?

La première étape la plus cruciale est de rétablir des contacts avec tes proches.

Il y a de fortes chances que le pervers narcissique t’ai isolé de ton entourage, car l’isolement est une méthode de manipulation très efficace pour lui.

Essaie de rester en contact avec au moins une personne qui était très présente dans ta vie avant de faire la connaissance du pervers narcissique et n’hésite pas à lui transmettre le lien de ce guide afin qu’elle prenne conscience que ce n’est pas ta faute, que tu as été trompée.

Si le pervers narcissique se sert de l’isolement, ce n’est pas par hasard : c’est en faisant tout pour que tu as peur de la solitude qu’il peut s’assurer que tu resteras avec lui, malgré ses abus.

Plus tu redouteras la solitude, et plus tu voudras retourner avec le pervers narcissique.

Une fois cette étape surmontée, tu vas devoir reconstituer ton estime de toi en commençant par cesser de croire tout ce que le pervers narcissique t’a dit.

Tu dois réaliser que ses paroles ont pour but unique de te troubler.

Prends un papier et un stylo et note toutes les choses que le pervers narcissique t’a dites et qui t’ont perturbée puis demande ensuite à ton entourage si ces paroles avaient du sens, puis compare les réponses.

Grâce à cette opération, tu pourras remettre les choses à leur juste place.

Troisième étape, tu dois te débarrasser de la culpabilité que tu ressens actuellement d’avoir rompu avec lui.

Ne cherche surtout pas à reprendre avec lui.

La culpabilité est un sentiment proche du remords : tu vas penser que tout est de ta faute et qu’il n’y est pour rien, car, après tout, il a eu une enfance difficile et beaucoup de difficultés dans sa vie et puis tu n’étais pas totalement parfait(e) non plus pendant la relation.

Il est important ici de te poser cette interrogation : crois-tu vraiment être coupable ?

Prends un papier et un crayon, puis fais les 2 exercices ci-dessous.

1. Étudie ta situation : qu’est-ce qui te fait culpabiliser vraiment ?
Écris absolument tout ce qui te vient à l’esprit.

2. Remonte ensuite jusqu’à l’origine de ce sentiment de culpabilité : est-il vraiment légitime ou est-ce que ce n’est pas plutôt en rapport avec une croyance de ta part ou entraîné par le pervers narcissique ?

Dernière étape, tu dois comprendre tes points de douleurs cachés.

Si le pervers narcissique a réussi à s’imposer sur toi, ce n’est pas par hasard et cela signifie qu’il a réussi à combler un ou plusieurs de tes points de douleurs cachés et/ou que tu l’as rencontré pendant une période difficile de ta vie (une précédente rupture ou un problème majeur dans ta vie : voir le témoignage de D. un peu plus haut.)

N’oublie pas, le pervers narcissique veut seulement te contrôler, rien d’autre : son but est de t’affaiblir, de te faire douter et de t’en empêcher de te révolter contre lui.

Si tu te sens coupable, c’est car tu es une personne bienveillante et attentionnée qui se soucie de l’épanouissement des autres et le manipulateur narcissique le sait parfaitement. Tu dois être plus fort(e) et veiller à ta santé avant tout.

Est-ce que le pervers narcissique revient après une rupture ?

La réaction d’un manipulateur après une rupture est déterminée par qui a mis fin à la relation.

Si c’est toi qui as interrompu la relation, prépare-toi à ce que le pervers narcissique revienne à l’assaut plusieurs fois.

L’unique raison qui le motive à te redemander en amour est liée au fait que la rupture amoureuse l’a affecté profondément : c’est un signe clair que ton affection envers lui n’était pas inconditionnelle et qu’il n’est pas extraordinaire.

Le pervers narcissique ne peut pas accepter ça et il est prêt à tout pour te reconquérir, même aux choses les plus surprenantes, comme tu as pu le constater dans témoignage un peu plus haut.

Toutefois, le fait que le pervers narcissique soit prêt à tout pour te récupérer ne signifie pas qu’il va venir chaque matin devant chez-toi ou t’envoyer des dizaines de lettres : leur comportement est calculé (sans pour autant s’inscrire dans l’idéalisation que TOUTES leurs actions sont calculées à l’avance.)

La première méthode utilisée par le pervers narcissique est le silence radio, car il sait parfaitement que c’est une technique beaucoup plus efficace que le harcellement.

Sois vigilant si tu n’as plus de nouvelles du PN : en fonction de qui a mis fin à la relation, cela peut être une manœuvre pour te faire revenir sous son emprise.

Ce n’est qu’une fois cette méthode effectuée qu’il tentera d’autres moyens pour te récupérer.

Le pervers narcissique revient TOUJOURS après une rupture qu’il n’a PAS décidé.

Une autre raison qui peut pousser le pervers narcissique à revenir après une rupture qu’il n’a pas désiré est en lien avec le fait qu’il veut te récupérer pour ensuite être à l’origine de la rupture.

C’est sa manière de conserver le contrôle de la situation.

En revanche, si c’est le pervers narcissique qui a mis fin à la relation, les chances qu’il revienne sont inexistantes, et ce, peu importe ce que tu feras.

Autre cas où il ne reviendra pas : si le pervers narcissique ne revient pas malgré le fait que tu as rompu avec lui, c’est dans le cas où le pervers narcissique a tout fait pour te pousser à bout et te forcer à le quitter pour éviter de se « salir les mains » et de sembler comme étant le coupable dans l’histoire.

C’est un cas rare, mais pas inexistant et qui mérite donc d’être noté.

Faut-il se venger d’un manipulateur narcissique ?

Vouloir se venger est habituellement une façon de remonter son estime de soi et de rétablir son ego, ce qui explique le besoin de vengeance envers un manipulateur narcissique après une rupture, alors que l’on se sent trahi et qu’on ne sait pas comment réagir face à cette situation.

Pourtant, le manipulateur narcissique attend justement que tu réagisses, que ce soit à titre positif ou négatif. Une fois la rupture initiée, il cherchera à te faire réagir sous quelque forme que ce soit afin de pouvoir encore t’avoir sous son emprise.

La meilleure manière de te protéger de ce type de personne et de lui montrer que tu es totalement indifférent.e à ses avances.

Le moyen le plus efficace pour se venger et détruire un manipulateur narcissique est d’être complètement insensible à ses avances.

La première chose à faire après une rupture est de le bloquer et de se lancer dans un travail personnel pour avancer et ne plus penser à lui, ne cherche en aucun cas à maintenir le contact avec lui, car tu n’arriveras pas à le contrer tant que tu resteras en contact avec lui.

Que faire maintenant ?

La meilleure solution pour aller de l’avant est de reprendre le contrôle sur votre être et vos sentiments.

Vous devez passer à autre chose, en prenant conscience que le désir de revenir avec lui est normal, mais qu’il est absolument exclu de le faire.

Souvenez-vous: même si c’est très tentant, ne vous sentez pas coupable, car vous n’êtes pas responsable, et même les personnes les plus expérimentées peuvent succomber à la manipulation d’un pervers narcissique.

Articles similaires

4.9/5 - (28 votes)

Partager

Laissez un commentaire

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine

Garan Cedore Magazine est un espace d’informations et de conseils créé par des professionnels qui souhaitent partager leur connaissance sur l’alimentation, la santé, le bien-être, les relations, la mode et la maison.

Suivez-nous sur :

À travers notre blog, vous aurez la chance de découvrir les meilleures réponses à vos diverses préoccupations liées à l’alimentation, à la santé, au bien-être, aux relations, à la mode et à la maison. Pour tous vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter.

@2024 – Tous droits réservés. Garan Cedore Magazine

Ne doutez plus de son amour !

X